Outils pour utilisateurs

Outils du site


clarinette_metal_chronologie

Accueil

Clarinette métal chronologie

Quelques dates glanées sur le net, avec pour deux principales sources : http://www.silver-clarinet.com/ et l'excellent site de Pascal Vigier pour son contenu http://www.clarinette-metal.fr/

Les autres sources proviennent des sites des collections universitaires, des musées, de sites officiels ou encore de sites des héritiers et cela au fil de mes lectures.

Voici une petite chronologie traduite pour une large part du site silver-clarinet.com

  • en 1879, en Italie, le premier essai de clarinette en métal serait attribué au Milanais Agostino Rampone. Il avait alors 39 ans.
  • en 1888, aux USA, le premier brevet et la première production en série d'une clarinette à double parois en système Albert par Conn (2000 unités en 1895 du modèle Conn Wonder). Admirez le travail de cette rare clarinette en mib

http://cgi.cafr.ebay.ca/Conn-Wonder-1890s-Silver-Metal-Eb-Albert-Clarinet_W0QQitemZ180290963955QQihZ008QQcategoryZ119029QQcmdZViewItem#ebayphotohosting

  • en 1900, en France, les sociétés Françaises Couesnon et Triebert (en fait propriété de Gautrot aîné-Durand et Cie) présentent leurs modèles de clarinette en métal. Si quelqu'un complète, je suis preneur. En attendant, je ne résiste pas au plaisir de vous montrer une rareté sur le site de cet antiquaire spécialisé http://www.williampetit.com/clarinette-metal/clarinet-metal.htm remarquez que le clétage de celle-ci est Boehm. Il y a eu une à vendre sur ebay cette année peut être la même.
  • en 1910, aux USA, Penzel-Mueller fabrique une clarinette de référence pour l'époque la Clari-met.
  • en 1926, aux USA, clarinette double parois par William S. Haynes
  • en 1924, aux USA, HN White commence à produire des clarinettes en laiton. Ces instruments n'ont rien de remarquable leur seul mérite est de pas être des copies d'autres facteurs.
  • en 1924, en France, Leblanc/Noblet en France développent une clarinette en métal qui sera développée et construite jusqu'en 1972. On peut en voir relativement fréquemment sur ebay et sur le site de Pascal Vigier au bas de cette page : http://www.clarinette-metal.fr/galerie_de_photos.htm . C'est le début des clarinettes à simple paroi de qualité.
  • en 1925, aux USA, Cundy-Bettoney introduit une clarinette révolutionnaire la fameuse Silva-Bet. Ce modèle va réconcilier à cause de la qualité de sa sonorité, les musiciens les plus conservateurs avec les clarinettes en métal. A titre personnel, l'ergonomie du clétage n'est pas adaptée à mes grandes mains.
  • en 1927, aux USA et en France, un nouveau retour des clarinettes à double parois fabriquées sans grand succès commercial en peu d'exemplaires par Selmer, Haynes et Conn (modèle Armored double walls à voir ici http://www.silver-clarinet.com/ à cette date quelques rares exemplaires, plus fréquente dans les années 30). Ceci dit, je n'ai jamais vu de près ou en photo de clarinette double parois Selmer. Là aussi c'est donc à vérifier.
  • en 1927, en France, C'est le retour au clarinette à simple paroi avec “LA” clarinette en métal de Selmer. Cette clarinette entre dans l'histoire car sa qualité de fabrication est exemplaire. Sa qualité est comparable à celle en bois du haut de gamme de l'époque. Pour voir des exemplaires et des déclinaisons rendez vous sur le site de P Vigier http://www.clarinette-metal.fr/galerie_de_photos.htm ou http://www.selmer.fr/
  • en 1929, aux USA, Conn sort les modèles 524N et 534N dont les sonorités sont très timbrées et typées. On aime ou on n'aime pas. Pour ma part, je les trouve trop dépaysantes. Mais si j'étais collectionneur, j'en aurais sûrement dans ma collection. Conn menait une recherche spécifique sur l'esthétique du son des clarinettes destinées au Jazz. Contrairement à d'autres facteurs comme Bettoney (Silva Bet) ou encore Selmer il ne cherchait pas forcement à retrouver celui des clarinettes en bois. Il fabriquait simplement des clarinettes différentes de ce que nous connaissons.
  • en 1931, aux USA, HN White produit la fameuse Silver King avec un pavillon en argent. La facture est très soignée. Sa sonorité est très puissante mais encore perfectible.
  • en 1931, aux USA, Conn sort la 514N dont la production s'arrête avec la guerre.
  • en 1939, aux USA, HN White fabrique la remarquable Silver King modèle “Silver lined” dite (SL)'. C'est une des meilleures clarinettes en métal jamais construites. Sa sonorité est puissante et légèrement timbré. Le choix du bec modifie beaucoup sa personnalité ce qui en fait une clarinette polyvalente en fonction de ce dernier. Celles en trois parties constituent le haut de gamme qui est très recherchés surtout en bon état d'origine. La qualité de fabrication est exceptionnelle surtout entre 1940 et 1941. Elle n'a rien à envier aux clarinettes en métal Selmer.

Mr White est décédé avant le conflit vers 1940. C'est lui qui portait le projet clarinette dans sa société. Le seul reproche à faire à cette clarinette, c'est d'être un peu lourde sur le pouce. Mais ce n'est pas un hasard, avant son décès, Mr White avait une attention particulière pour cet instrument qui faisait l'objet de recherche dans ses laboratoires notamment en ce qui concerne le choix des matériaux. Il y avait des informations dans ce sens sur l'ancienne version du site HN White maintenu par les héritiers mais je ne les ai pas retrouvées dans la nouvelle version. Contrairement à d'autres fabrications, le corps de la clarinette Silver king Silver Lined est en alliage de maillechort fortement plaqué argent (avec un pavillon en argent à double parois). Les clarinettes silver king silver sonic et micro sonic sont basées sur les Silver King “Silver Lined (SL)” d'avant la guerre. Ces clarinettes seront commercialisées après le décès du fondateur et à la fin de la seconde guerre mondiale.

  • de 1940 à 1946, aux USA, arrêt de la production civile des instruments de musique.

Dans l'effort de guerre, deux sociétés se distinguent particulièrement aux USA : les sociétés Conn et HN White. Toutes les deux ont fortement souffert de l'arrêt de la production d'instrument à des fins civiles et de la reconversion de leurs outils de production au bénéfice de l'industrie de l'armement (fabrications de divers instruments de mesures comme des gyroscopes, de parties de munitions en argent, et d'antennes de radar). Il faut noter que la facture d'instrument de musique pour les armées ne s'est pas arrêtée et que par exemple les clarinettes en métal les plus appréciées par les musiciens militaires de la Navy étaient à l'époque les clarinettes King US qu'il n'est pas rare de rencontrer aujourd'hui sur les annonces eBay. Elles ont été construites en très grande quantité pour les besoins de l'armée. On trouve dans la Navy d'autres bonnes clarinettes en métal, celles fabriquées par H Bettoney qui étaient cependant moins robustes. Après la guerre, les grands fabricants américains n'ont jamais retrouvé leur niveau.

  • 1965 aux USA, arrêt de production des “silver sonic” fabriquée par HN White.
  • 1969 aux USA, Vente de l'entreprise d'HN White et arrêt de la production des clarinettes “microsonic”.
  • Autour de 1972, en France, fin de la fabrication des clarinettes en métal Noblet.
  • Aujourd'hui, au moins un fabriquant continue à faire des clarinettes en métal. C'est Orsi/ en Italie. Pour le coup d’œil http://www.orsi-wind-instruments.it/clarinetto-argento.html . Je ne sais pas ce qu'elles valent. Il y a aussi les clarinettes dite turques en sol dont je ne connais pas l'origine (Amati, Orsi, locaux ?).

Il y a sûrement des erreurs et des imprécisions dans cette compilation. Si des personnes de bonne volonté veulent apporter des informations ou des corrections, il ne faut pas se gêner.





Retour sur le forum Clarinette.net

clarinette_metal_chronologie.txt · Dernière modification: 2014/02/04 22:21 par dickie