la discothèque idéale de l'amateur de clarinette

On parle des disques ayant un rapport avec la clarinette, des nouveautés, des coups de coeur etc ...
Avatar de l’utilisateur
Pierolivier
Pithéclarinethantropus
Messages : 6277
Inscription : 21 oct. 2002, 08:13
Localisation : Là où naissent les cloches et les andouilles.

Message par Pierolivier »

O Trio, choro et jazz baroque
Un album qui peut être une porte d'entrée à toute une partie de la musique brésilienne souvent méconnus par les clarinettistes français dans laquelle la flûte et la clarinette sont particulièrement bien représentées.
Dans cet album, les musiciens (des grosses pointures du genre mais pas que) alterne entre un style traditionnel : le choro et un ragtime assez sophistiqué en créant une passerelle entre les 2 qui semble très naturelle.
C'est un album incontournable de la section clarinette de ma discothèque. :D
PO
Pisser sans péter c'est aller à Dieppe sans voir la mer. Nicolas Hurtaut
Avatar de l’utilisateur
mangue bleue
Curieux
Messages : 92
Inscription : 07 nov. 2017, 13:45

Message par mangue bleue »

Un clar turc incontournable: Barbaros Erköse album Askin Yolu et sa collaboration avec Anouar Brahem sur l'album Astrakan café.
Avatar de l’utilisateur
EricW
Infidèle de la première heure
Messages : 8939
Inscription : 16 mai 2005, 22:38
Contact :

Message par EricW »

Michel Portal "Turbulence" et "Any way"
Okay Temiz et Sylvain Kassap "Istambul Da Eylul"
Michael Riessler, Howard Levy & Jean-Louis Matinier "Silver a Black"
Anouar Brahem (avec Klaus Gesing à la clar basse) "The Astounding Eyes of Rita"

Bon, et pour essayer de ne pas mettre que des bassistes :

- Hasan Yarimdünia "Dardanelles, Turquie, Gelibolu" (clarinette turque)
- Rabih Abou Khalil (et Gabriele Mirabassi à la clar) "Morton's foot" (le chorus de clar sur le premier morceau, "ma muse m'abuse", est absolument scotchant).
- Gianluigi trovesi (clar sib et alto) & Gianni Coscia : "In cerca di cibo", "Round about Weill"
mangue bleue a écrit :Un clar turc incontournable: Barbaros Erköse album Askin Yolu et sa collaboration avec Anouar Brahem sur l'album Astrakan café.
Excellent choix effectivement !
« Finalement, j’ai rencontré une brouette, et j’ai pensé qu’elle me prêterait une oreille attentive. » Lewis Carroll
Avatar de l’utilisateur
lebis
Tentacule géant
Messages : 525
Inscription : 27 nov. 2017, 07:57
Localisation : Nivelles, Brabant wallon, Belgique

Message par lebis »

J'ai enfin mes premiers CD: quatuor clarias. J'ai 3 CD (classique, compositeurs belges, et le 3e il y a un peu de tout) Je les ai vu en concert et ils sont très bien...
"Mi-La-Mi"ties
Isabelle
Avatar de l’utilisateur
Merlin
Touriste
Messages : 33
Inscription : 12 janv. 2019, 11:29
Localisation : Caluire-et-Cuire

Le concerto pour clarinette de Magnus Linberg

Message par Merlin »

Image

J'adore ce concerto qui renouvelle le répertoire, évite tous les clichés et met en valeur la richesse des registres medium/aigus.
C'est plein d'invention et de vie.
"L'inconscient est structuré comme un langage"
Dr J. Lacan
Avatar de l’utilisateur
Anuo
Touriste
Messages : 29
Inscription : 23 mai 2019, 13:58

Message par Anuo »

Louis Sclavis "Loin dans les terres" et surtout "Asian fields variations"
Barbaros Erköse dans "Astrakan Café" de Anouar Brahem
Hüsnu Senlendirici dans "Birds requiem" de Dhafer Youssef
Anat Cohen "clarinetworks live at the village vanguard"
Paquito D'Rivera pour un peu de poésie
Michel Portal "Turbulence"
Yom "le silence de l'exode"
Avatar de l’utilisateur
L'Altiste
Canard professionnel
Messages : 2288
Inscription : 30 janv. 2015, 13:01
Localisation : Caen
Contact :

Message par L'Altiste »

Je remonte un peu car j'ai remarqué que ma playlist "Clarinette" sur mon iPhone ne bouge plus depuis pas mal de temps :

. Domaines, clarinette seule, Boulez, interprété par Alain Damiens
. Black ivory, Jimmy Giuffre et Paul Bley
. Concerto pour Cor de Basset, la première version du concerto pour clarinette de Mozart, interprété par Gilles Thomé
. Première rhapsodie, Debussy, orchestre dirigé par Boulez avec Gervase de Peyer à la clarinette
. Black, de Marc Mellits, interpété par Sqwonq
. De passage, Emilien Véret

J'écoute d'autres choses mais je reviens à ceux-là régulièrement.
" Why not the alto clarinet? " (Norman Heim, Clarinet & Saxophone magazine, septembre 1990)
Selmer Alto & C*
Selmer Sib. série L & C85 120
Répondre