la discothèque idéale de l'amateur de clarinette

On parle des disques ayant un rapport avec la clarinette, des nouveautés, des coups de coeur etc ...

Messagepar Pierolivier » Dim Nov 04, 2018 8:36 am

O Trio, choro et jazz baroque
Un album qui peut être une porte d'entrée à toute une partie de la musique brésilienne souvent méconnus par les clarinettistes français dans laquelle la flûte et la clarinette sont particulièrement bien représentées.
Dans cet album, les musiciens (des grosses pointures du genre mais pas que) alterne entre un style traditionnel : le choro et un ragtime assez sophistiqué en créant une passerelle entre les 2 qui semble très naturelle.
C'est un album incontournable de la section clarinette de ma discothèque. :D
PO
En ces temps difficiles, il convient d'accorder notre mépris avec parcimonie, tant nombreux sont les nécessiteux. François-René de Chateaubriand



mes pouêts !
Avatar de l’utilisateur
Pierolivier
Gardien du temple
 
Messages: 5354
Inscrit le: Lun Oct 21, 2002 8:13 am
Localisation: Seine St Denis

Messagepar mangue bleue » Ven Déc 21, 2018 21:57 pm

Un clar turc incontournable: Barbaros Erköse album Askin Yolu et sa collaboration avec Anouar Brahem sur l'album Astrakan café.
Avatar de l’utilisateur
mangue bleue
Curieux
 
Messages: 55
Inscrit le: Mar Nov 07, 2017 13:45 pm

Messagepar EricW » Sam Déc 22, 2018 9:27 am

Michel Portal "Turbulence" et "Any way"
Okay Temiz et Sylvain Kassap "Istambul Da Eylul"
Michael Riessler, Howard Levy & Jean-Louis Matinier "Silver a Black"
Anouar Brahem (avec Klaus Gesing à la clar basse) "The Astounding Eyes of Rita"

Bon, et pour essayer de ne pas mettre que des bassistes :

- Hasan Yarimdünia "Dardanelles, Turquie, Gelibolu" (clarinette turque)
- Rabih Abou Khalil (et Gabriele Mirabassi à la clar) "Morton's foot" (le chorus de clar sur le premier morceau, "ma muse m'abuse", est absolument scotchant).
- Gianluigi trovesi (clar sib et alto) & Gianni Coscia : "In cerca di cibo", "Round about Weill"

mangue bleue a écrit:Un clar turc incontournable: Barbaros Erköse album Askin Yolu et sa collaboration avec Anouar Brahem sur l'album Astrakan café.


Excellent choix effectivement !
« Il y a des moments où l’absence d’ogres se fait cruellement sentir. » Alphone Allais
Avatar de l’utilisateur
EricW
Infidèle de la première heure
 
Messages: 7507
Inscrit le: Lun Mai 16, 2005 22:38 pm

Précédent

Retourner vers Disques

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités

cron