Changer la couleur

Le rodage, le nettoyage, les réparations et les conseils en tout genre sur la lutherie.

Changer la couleur

Messagepar Mihai » Mar Mai 21, 2013 10:09 am

Bonjour a tous!
J'ai une clarinette que j'ai nettoyé a l'acétone par erreur (il en restait sur l'éponge que j'ai utilisée).
La teinture noire de la clarinette est partie, presque, on voit les belles textures du bois, et j'aimerais savoir maintenant si il serait possible de poncer le bois en douceur, et peut-être avec une laque arriverait-il a une couleur type buis? Ou en tout cas autrechose que le noir classique (dont je suis de moins en moins fan).
Aussi, la clarinette est-elle en danger maintenant que je l'ai déshabillée de sa couleur probablement protectrice ? Si oui, que faire?
Je vous remercie d'avance vos conseils, astuces, sont les bienvenues !
Mihai
Touriste
 
Messages: 36
Inscrit le: Lun Juin 11, 2012 10:49 am

Messagepar PaK » Mar Mai 21, 2013 19:04 pm

Mihai a écrit:et j'aimerais savoir maintenant si il serait possible de poncer le bois en douceur, et peut-être avec une laque arriverait-il a une couleur type buis?


Poncer, je ne te le conseille pas et, de toute façon, ces bois étant traités par imprégnation, tu n'arriverais pas au bout de la teinte.
Couleur buis ? Certes non. Je suppose que ta clarinette, comme la plupart des clarinettes (mais pas toutes, bien entendu) est en grenadille. La grenadille, également appelée ébène du Mozambique, est une variété de palissandre dont la couleur varie du rouge foncé au brun foncé veiné ou non de noir. Donc arriver au jaune du buis, niet !

L'acétone que tu as utilisé comme solvant a dilué la teinte de l'imprégnation. Personnellement, j'éviterais de l'utiliser et je le remplacerais avantageusement par de l'acide nitrique qui est un meilleur solvant pour ce type de teinture. A appliquer au pinceau, laisser sécher et rincer à l'éponge humide plusieurs fois. A répéter jusqu'à la stabilisation du changement de couleur.
J'en parle là :http://www.clarinette.net/forum/phpBB3/viewtopic.php?f=5&t=4635&p=66072&hilit=acide+nitrique#p66072

Ensuite, un frotti-frotta à la laine d'acier 000 afin d'obtenir un beau satiné, puis un huilage...

Attention toutefois de n'utiliser ce procédé que sur un instrument dont les pièces métalliques ont été préalablement ôtées ! L'acide nitrique attaque les métaux !

Aussi, ne le répèterai-je sans doute jamais assez : Je ne suis ni luthier, ni musicien. Mes conseils valent donc pour le bois, mais pas spécifiquement pour les instruments.
Oui, bof, enfin, je crois...
Avatar de l’utilisateur
PaK
Rouge-gorge
 
Messages: 768
Inscrit le: Lun Mai 24, 2010 9:34 am
Localisation: Namur

Messagepar Mihai » Mer Mai 22, 2013 10:51 am

Bonjour et merci énormément pour tous ces conseils,
Oui elle est en grenadille puisque même après acétone elle garde bien sa couleur, juste qu'elle est plus claire que le corps du bas pas encore touché.
Pour l'huilage, j'ai lu qu'il fallait utiliser 50% huile de lin, et 50% huile de paraffine, mais je me pose la question: combien de temps il faut laisser tremper le bois dedans?
Et ais-je bien compris qu'il fallait mélanger ces deux huiles dans le même récipient?
Merci pour tous les conseils!
Mihai
Touriste
 
Messages: 36
Inscrit le: Lun Juin 11, 2012 10:49 am

Messagepar bass » Mer Mai 22, 2013 14:33 pm

PAS D'HUILE, à moins que tu ais envie d'avoir une clinche grasse et qui PUE (huile de lin)en plus ça va te pourrir les tampons :twisted:
C'est un bois très dense(il ne flotte pas, c'est un des rares)l'huile ne pénétre pas à l'intérieur, ou vraiment très très peu....c'est un corps gras qui ne sèche pas.
C'est vrai que sur le forum les idées reçu sur "l'huile de perce" ont la vie dure :D bien souvent relayées par des gens qui ne sont pas luthiers, mais qui y croient dur comme fer :(
Je te conseille plutôt de trouver de la cire d'abeille liquide, ou quelque chose d'avoisinant à passer au pinceau, qui elle va sécher :D , ensuite un chiffon doux, de l'huile de coude :D :D et tu aura un super résultat.
"si dieu l'pere & dieu le fils sont la seule & meme personne comment veux-tu qu'la mére & l'fils soient pas incestueux"
H F T.
bass
Dieu grec
 
Messages: 288
Inscrit le: Jeu Déc 17, 2009 17:41 pm
Localisation: Marais poitevin entre NIORT et LA ROCHELLE

Messagepar PaK » Mer Mai 22, 2013 18:20 pm

bass a écrit:c'est un corps gras qui ne sèche pas


Pas toujours, il existe des huiles siccatives qui ne laissent pas de "gras" au toucher, comme l'huile de Sumatra, par exemple.

bass a écrit:Je te conseille plutôt de trouver de la cire d'abeille liquide, ou quelque chose d'avoisinant à passer au pinceau


C'est en effet une bonne idée, sauf qu'on ne trouve pas de cire d'abeille à l'état liquide à température ambiante, car celle-ci fond à partir d'environ 60°.
Ce sera donc "quelque chose d'avoisinant", mais étant donné que vous devez toucher et porter vos bouts de bois à la bouche... Toute cire, aussi naturelle soit-elle, à l'état liquide contient immanquablement un solvant. C'est l'évaporation de celui-ci qui re-solidifie les cires. Dans le meilleur des cas, c'est un solvant naturel comme l'essence de térébenthine (distillation de résines généralement de pins), mais qui contient néanmoins des terpènes dont le delta-3-carène qui peut provoquer un eczéma de contact (fréquent chez les peintres). Les autres solvants sont les isoaliphates issus de l'industrie pétrochimique dont il n'existe, à l'heure actuelle, aucune étude menée quant à son innocuité.
La bonne solution serait donc de faire chauffer un pain de cire d'abeille (hydrophobe et antibactérienne) et de pouvoir l'appliquer sur la clarinette tant qu'elle se trouve sous forme liquide, ce qui, à mon avis, n'est pas un mince exercice technique ! :mrvert:
Oui, bof, enfin, je crois...
Avatar de l’utilisateur
PaK
Rouge-gorge
 
Messages: 768
Inscrit le: Lun Mai 24, 2010 9:34 am
Localisation: Namur

Messagepar bass » Mer Mai 22, 2013 19:59 pm

Au pinceau, point besoin d'un couche de 5mm :mrvert:
C'est le bout du bec qui se met dans la bouche, pas la clinche entière :mrvert:
"si dieu l'pere & dieu le fils sont la seule & meme personne comment veux-tu qu'la mére & l'fils soient pas incestueux"
H F T.
bass
Dieu grec
 
Messages: 288
Inscrit le: Jeu Déc 17, 2009 17:41 pm
Localisation: Marais poitevin entre NIORT et LA ROCHELLE

Messagepar PaK » Mer Mai 22, 2013 20:04 pm

bass a écrit:Au pinceau, point besoin d'un couche de 5mm :mrvert:
C'est le bout du bec qui se met dans la bouche, pas la clinche entière :mrvert:


Ben oui, je ne dénigre pas, j'essaye d'être exhaustif... :mrvert:
Oui, bof, enfin, je crois...
Avatar de l’utilisateur
PaK
Rouge-gorge
 
Messages: 768
Inscrit le: Lun Mai 24, 2010 9:34 am
Localisation: Namur

Messagepar Mihai » Ven Mai 24, 2013 10:37 am

Salut tout le monde,
Je suis ravi d'avoir autant de réponses, autant d'idées, de conseil!
La clarinette, a repris sa couleur, et bien. Bien noire mais elle ne brille pas comme le corps du bas. Mais elle est bien noire....
Alors, de toutes les manières puisque cela protège le bois, (corrigez-moi si je me trompe) j'ai bien envie de prendre un pain de cire d'abeille.
Je vais chercher ça sur internet je pense parce que je ne sais pas trou ou trouver la ou je suis. (Nantes)
Mihai
Touriste
 
Messages: 36
Inscrit le: Lun Juin 11, 2012 10:49 am


Retourner vers Lutherie

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité