Page 3 sur 3

MessagePublié: 23 Avr 2020, 14:08
par iblix
Bravo pour cette rigueur intellectuelle. :lol:

MessagePublié: 24 Avr 2020, 07:10
par Pierolivier
:lol: :lol:

MessagePublié: 24 Avr 2020, 10:15
par guzman
Perso je passe l'écouvillon clarinette montée plusieurs fois même pendant que je répète, sinon il y a toujours un moment ou j'ai trop d'eau. Et je n'ai pas encore eu de pb de clarinette qui se sépare en 2, même avec la vieille 10S qui a les tenons qui tiennent mal.
Sinon à la fin de la répétition j'utilise 2 écouvillons, un 1er toujours le même qui fait le 1er passage ou c'est mouillé, et le 2e qui finit d'essuyer. Le second écouvillon n'est donc jamais mouillé et essuie efficacement.
Il faut certes 2 écouvillons, mais j'ai eu la chance d'en recevoir 10 gratuits lors d'une commande chez Thomann. Je n'ai pas signalé l'erreur j'avoue :twisted:

MessagePublié: 24 Avr 2020, 10:43
par Geanphy
guzman a écrit:, mais j'ai eu la chance d'en recevoir 10 gratuits lors d'une commande chez Thomann. Je n'ai pas signalé l'erreur j'avoue :twisted:


Il faut savoir pardonner les erreurs... :lol:

MessagePublié: 24 Avr 2020, 10:56
par Dim
guzman a écrit:mais j'ai eu la chance d'en recevoir 10 gratuits lors d'une commande chez Thomann

De marque Thomann ?
Parce que j'en ai acheté une fois, deux écouvillons (ou parachute, on dit parachute aussi, et à la limite je trouve ça plus parlant, parce que pour moi l'écouvillon c'est plus le truc comme pour les biberons et qui existent aussi pour clarinettes, flûtes et saxo), et alors ils ont la particularité de ne pas absorber DU TOUT la flotte, mais alors ça glisse dessus comme un pets sur une toile cirée c'est hallucinant, et là tu te dis mais quoi ? Personne n'as jamais essayé ce machin avant de le mettre à la vente ou bien l'essayeur n'a pas du tout compris l'intérêt de l'objet.

MessagePublié: 24 Avr 2020, 12:06
par Gluon
Bonjour,

Je trouve que les écouvillons-parachutes sont relativement inefficaces; besoin de deux passages en général. Je précise que c'est pour une clar basse. En fait celui que j'ai eu avec l'instrument (que je loue) est bien trop petit, il est bien pour le bocal mais pas pour les corps haut et bas. J'en avais vu un chez Vandoren qui en taille semblait adéquat.
Finalement, j'ai opté (comme ASH) pour un écouvillon de chez Thoto, prévu en principe pour flûte traversière, qui fonctionne super bien pour les corps de la clar. Il suffit de faire un peu attention à la cheminée à l'intérieur du haut. Un seul passage suffit à bien assécher.

Gluon

MessagePublié: 24 Avr 2020, 12:09
par Geanphy
Mais avec deux passages, tu repasses un parachute humide... :?:

MessagePublié: 24 Avr 2020, 12:29
par guzman
Dim a écrit:
guzman a écrit:mais j'ai eu la chance d'en recevoir 10 gratuits lors d'une commande chez Thomann

De marque Thomann ?
Parce que j'en ai acheté une fois, deux écouvillons (ou parachute, on dit parachute aussi, et à la limite je trouve ça plus parlant, parce que pour moi l'écouvillon c'est plus le truc comme pour les biberons et qui existent aussi pour clarinettes, flûtes et saxo), et alors ils ont la particularité de ne pas absorber DU TOUT la flotte, mais alors ça glisse dessus comme un pets sur une toile cirée c'est hallucinant, et là tu te dis mais quoi ? Personne n'as jamais essayé ce machin avant de le mettre à la vente ou bien l'essayeur n'a pas du tout compris l'intérêt de l'objet.


Non c'était des BG, ils sont plutôt pas mal je trouve, assez efficace. Ils essuient bien et sèchent vite.

MessagePublié: 22 Mai 2020, 12:49
par Thomas Menet
jp a écrit:C'est marrant, cette histoire d'écouvillon coincé. Ca arrive à des gens, autour de moi... et à certains (dont moi) jamais. Il doit y avoir un truc déterministe : Soit ceux à qui ça arrive mettent leur écouvillon en boule, soit certaines clarinettes ont des tubes de 12e plus longs...
jp


Bonjour JP,

Comment fais-tu pour plier l'écouvillon ?

MessagePublié: 22 Mai 2020, 15:03
par Ametza
Toineclar a écrit:Le fait d'enlever l'eau des mortaises en soufflant évite d'enlever la graisse et donc d'avoir à en remettre souvent => Economie, en ce moment il est difficile d'aller chez un luthier pour s'en procurer, il n'y a pas de case prévue à cet effet sur les attestations.

Sinon, à part pour les métal où on n'a pas le choix, jamais de passage d'écouvillon dans une clarinette montée.

Je parle pour moi, évidemment, après chacun fait fait fait c' qui lui plait plait plait...


Il y a aussi le gras de boeuf, comme autrefois sur les ballons de foot en cuir..... et à pas cher.... Ca pue, mais c'est efficace... :idea: :idea: :mrvert: :mrvert:

MessagePublié: 22 Mai 2020, 15:17
par Paulo34172
jp a écrit:La logique c'est le contre-courant : de bas en haut.
Sinon tu charges ton tissu et tu répartis l'eau sur toute la clar. Alors que dans l'autre sens, là où c'est presque sec, tu as un chiffon complètement sec donc tu essuies et là où il y plein d'eau ton chiffon agit encore. Imagine si tu avais une clar très longue et sèche au bout, tu ressortirais le chiffon complètement sec -> il aurait rien essuyé.
jp



Moi je passe le chiffon comme le dis J.P. mais àprès je démonte la clarinette, j'essuie au niveau des mortaises et je passe un écouvillon de flute à bec dans les quatre parties, ( il est juste au diamètre ) dans les deux sens et je range ma clarinette et laisse la boite ouverte que je referme quelques heures àprès

MessagePublié: 22 Mai 2020, 18:48
par Le Bassiste
Quand je passe l'écouvillon, je place la clarinette penchée, trous vers le bas, ainsi la cheminée en métal de la clef de registre est en haut, et la gravité aidant le chiffon passe un peu plus en dessous.