La Feuille de chou potinière de la clarinette

Pour tout le musical qui ne rentre pas ailleurs et l'activité du forum.
Avatar de l’utilisateur
PaK
Rouge-gorge
Messages : 768
Inscription : 24 mai 2010, 09:34
Localisation : Namur

Message par PaK »

Je l'ai déjà dit, il est impossible d'appliquer cette règle aux particulier. Elle pourrait être d'application si la vente de clarinettes en Dalbergia était soumise à un interdit légal, comme dans le cas de l'ivoire que l'on ne peut ni acheter, ni vendre... Un musicien ne fait pas commerce de bois et, à priori, ne peut être considéré comme receleur d'un produit en vente libre. Selmer, par contre, doit rencontrer de nouvelles contraintes d'importation et, fort probablement, des surtaxes assez élevées. Essaient-ils de vous donner un coup de chaud pour ne pas être les seuls à tenter de faire plier l'appareil législatif en leur faveur ? Le sempiternel et vraiment trop utilisé levier de la peur. A eux de s'adapter, pas à vous de faire leur boulot. J'utilise des Dalbergia au quotidien et, le jour où je ne pourrai plus m'en procurer, je proposerai une autre solution au client mais, en aucun cas, je ne tenterai de lui faire porter le chapeau...
(mais j'ai une grande réserve au grenier de l'atelier :roll: )
Oui, bof, enfin, je crois...
Avatar de l’utilisateur
EricW
Infidèle de la première heure
Messages : 8945
Inscription : 16 mai 2005, 22:38
Contact :

Message par EricW »

Salut à toutes et tous,

Alors, je viens de recevoir de l'information de première main de chez Selmer concernant cette nouvelle réglementation, que je vous retransmets avec leur aimable autorisation :
Jusqu’à présent, l’ensemble de la facture instrumentale utilisant les bois DALBERGIA bénéficiait d’une exception en ce qui concerne les déclarations de flux.

La nouvelle réglementation CITES active depuis Janvier 2017 est désormais beaucoup plus restrictive.

Voici les derniers éléments portés à notre connaissance et qui concernent l’ensemble de l’espèce DALBERGIA(dont DALBERGIA MELANOXYLON pour les petits tubes clarinettes et DALBERGIA STEVENSONII pour Contralto et Contrebasse), aussi bien les bois bruts que les produits finis :

http://www.csfi-musique.fr/actualites/g ... e-la-cites

L’ensemble de la facture instrumentale est impactée et les différents acteurs de la CSFI (chambre syndicale de la facture instrumentale, Fender, Selmer, Buffet, Marigaux et bien d’autres pour ne citer qu’eux, liste consultable ici http://www.csfi-musique.fr/images/stori ... nitive.pdf …) travaillent ensemble sur ce sujet afin d’apporter des réponses adaptées, non seulement aux besoins de nos industries, mais aussi pour l’ensemble de nos utilisateurs.

A ce jour, la CSFI a réussi à faire prendre en considération par la CITES des points essentiels pour l’utilisateur final (et c’est ce qui vous intéresse dans le sujet en cours), à savoir :

2) Voyage des musiciens hors UE.

Un accord a été trouvé assez facilement au sujet des musiciens. Il a été acté que les musiciens - amateurs comme professionnels - se déplaçaient pour jouer et non pas pour vendre leurs instruments.

Le but non-commercial de ces voyages a donc été confirmé ; les musiciens n'auront pas besoin de demander de Certificat pour Instrument de Musique (CIM) pour leurs instruments contenant des Dalbergia ou Guibourtia

Cette décision n’est pas actée à ce jour, mais un amendement est en cours de réalisation et devrait vraisemblablement être signé.

Par sécurité, la CSFI a réussi à mettre en place, à ce jour et faute de mieux, une déclaration simplifiée à l’usage du musicien, au cas où l’amendement ne serait pas validé.

Il a par ailleurs été acté durant ce comité que pour la limite des 10kg, ce n'était pas le poids de l'instrument dans sa globalité qui serait pris en compte, mais le poids du Dalbergia/Guibourtia présent dans l'instrument, sans pour autant qu’aucune décision ne soit amendée. Pour le moment, cette limite de poids (qui entrainerait une nécessité de déclaration ou non) n’a donc aucune validité aux yeux de la CITES.

Il conviendra donc de vérifier, au cas par cas, en fonction des pays de départ et de destination.

A suivre.

3) Question du SAV - passage de frontière des instruments pour réparation

Pour ce cas-ci tout le monde n'était pas d'accord.

Du côté de l'Union Européenne, le point qui a été mis en avant, est qu'il n'y a pas de transfert de propriété dans le cas de ces passages de frontières, ce qui permet de justifier leur caractère non-commercial. Pour l'UE, il est donc possible de réaliser ces transferts d'instruments sans permis d'importation ou certificat de réexportation !

Cependant, il s'agit actuellement d'une position européenne ! Ceci risque de coincer dans de nombreux pays, à commencer par les USA.

L'UE a prévu de rédiger une notification sur ce sujet et de demander à la CITES de la diffuser à l'ensemble des Etats-Parties. Les pays pourront suivre son exemple, ou non.

Il faudra donc vérifier, au cas par cas, avec le pays du musicien qui souhaite faire réparer son instrument si l'envoi de l'instrument peut se faire sans document CITES ou non.

Pour information, cette nouvelle réglementation CITES n’entraînera aucun surcoût sur les prix de nos instruments (au moins chez Selmer, les autres je ne sais pas). En effet, toutes les demandes d’autorisation d’importation, exportation, réimport et réexport, que nous devons faire sont totalement gratuites (la contre-parie c’est que les délais de réponse sont assez longs…)

En espérant que cela puisse vous éclairer.
Voilà. Ce que j'en retiens pour l'instant :
- le voyage avec des instruments ne posera a priori pas de problème. Attendons tout de même que le fameux amendement soit bien adopté.
- la question du SAV n'est pas encore réglée mais semble s'acheminer vers un comprimis correct, en tout cas à l'intérieur de l'UE. Pour nous autres français et nos voisins européens cela devrait donc n'avoir aucune incidence, mais là il va falloir voir comment les états membres comptent réagir face à la recommandation de la CITES...

E.
« Finalement, j’ai rencontré une brouette, et j’ai pensé qu’elle me prêterait une oreille attentive. » Lewis Carroll
Avatar de l’utilisateur
Vincent
La nouvelle star
Messages : 117
Inscription : 18 oct. 2002, 10:06
Contact :

Message par Vincent »

Voyageant régulièrement, j'ai fait la demande pour mes instruments et reçu au bout de 15 jours les fameux certificats, voilà comme ça au pire je suis tranquille... :roll:
La vraie musique est entre les notes - W.A. Mozart
Avatar de l’utilisateur
Pierolivier
Pithéclarinethantropus
Messages : 6288
Inscription : 21 oct. 2002, 08:13
Localisation : Là où naissent les cloches et les andouilles.

Message par Pierolivier »

Je ne pas sur que l'on ai pas déjà publié cette interview de Michel Arrignon, Maurice Vallet, Daniel Gautier, Eric Baret et Jérome Perrod par José-Daniel Touroude à propos des différents modèles de clarinettes Buffet Crampon. Je n'ai pas trouvé donc je la (re?) publie car elle est vraiment intéressante, et répond à beaucoup de questions posées sur ce forum. :wink:
PO
Pisser sans péter c'est aller à Dieppe sans voir la mer. Nicolas Hurtaut
Clair et net
Canard professionnel
Messages : 2345
Inscription : 22 sept. 2013, 10:43

Message par Clair et net »

Pierolivier a écrit :Je ne pas sur que l'on ai pas déjà publié cette interview de Michel Arrignon, Maurice Vallet, Daniel Gautier, Eric Baret et Jérome Perrod par José-Daniel Touroude à propos des différents modèles de clarinettes Buffet Crampon. Je n'ai pas trouvé donc je la (re?) publie car elle est vraiment intéressante, et répond à beaucoup de questions posées sur ce forum. :wink:
PO
J'ai pas accès...
Avatar de l’utilisateur
Pierolivier
Pithéclarinethantropus
Messages : 6288
Inscription : 21 oct. 2002, 08:13
Localisation : Là où naissent les cloches et les andouilles.

Message par Pierolivier »

Clair et net a écrit :
Pierolivier a écrit :Je ne pas sur que l'on ai pas déjà publié cette interview de Michel Arrignon, Maurice Vallet, Daniel Gautier, Eric Baret et Jérome Perrod par José-Daniel Touroude à propos des différents modèles de clarinettes Buffet Crampon. Je n'ai pas trouvé donc je la (re?) publie car elle est vraiment intéressante, et répond à beaucoup de questions posées sur ce forum. :wink:
PO
J'ai pas accès...
Et avec ce lien ? :http://rp-archivesmusiquefacteurs.blogs ... elles.html
PO
Pisser sans péter c'est aller à Dieppe sans voir la mer. Nicolas Hurtaut
Clair et net
Canard professionnel
Messages : 2345
Inscription : 22 sept. 2013, 10:43

Message par Clair et net »

Pierolivier a écrit :
Clair et net a écrit :
Pierolivier a écrit :Je ne pas sur que l'on ai pas déjà publié cette interview de Michel Arrignon, Maurice Vallet, Daniel Gautier, Eric Baret et Jérome Perrod par José-Daniel Touroude à propos des différents modèles de clarinettes Buffet Crampon. Je n'ai pas trouvé donc je la (re?) publie car elle est vraiment intéressante, et répond à beaucoup de questions posées sur ce forum. :wink:
PO
J'ai pas accès...
Et avec ce lien ? :http://rp-archivesmusiquefacteurs.blogs ... elles.html
PO
C'est bon: le gars a du limiter l'accès sur FB. Merci !
Avatar de l’utilisateur
Pierolivier
Pithéclarinethantropus
Messages : 6288
Inscription : 21 oct. 2002, 08:13
Localisation : Là où naissent les cloches et les andouilles.

Message par Pierolivier »

Clair et net a écrit :
C'est bon: le gars a du limiter l'accès sur FB. Merci !
Ouai du coup j'ai corrigé dans mon 1er msg. :wink:
PO
Pisser sans péter c'est aller à Dieppe sans voir la mer. Nicolas Hurtaut
Avatar de l’utilisateur
Sapin
Chat noir
Messages : 1306
Inscription : 10 oct. 2014, 16:58
Localisation : CH

Message par Sapin »

Je me souviens de cet article, c'est vrai qu'il est intéressant.
Ouai du coup j'ai corrigé dans mon 1er msg. :wink:
Oui, mais tu aurais quand même pu corriger correctement :mrvert:
Avatar de l’utilisateur
Pierolivier
Pithéclarinethantropus
Messages : 6288
Inscription : 21 oct. 2002, 08:13
Localisation : Là où naissent les cloches et les andouilles.

Message par Pierolivier »

Sapin a écrit :Je me souviens de cet article, c'est vrai qu'il est intéressant.
Ouai du coup j'ai corrigé dans mon 1er msg. :wink:
Oui, mais tu aurais quand même pu corriger correctement :mrvert:
Et maintenant ça va mieux :mrvert:
PO
Pisser sans péter c'est aller à Dieppe sans voir la mer. Nicolas Hurtaut
Avatar de l’utilisateur
Dim
La Castafiore !
Messages : 10116
Inscription : 30 déc. 2005, 18:17
Localisation : Var (83)

Message par Dim »

Fichtre !
Je viens de parcourir un bouquin intitulé "La clarinette" (notez que ça commence bien), de chez Gautier-Languereau.
C'est un bouquin avec CD qui fait découvrir l'instrument, je dirais pour un public jeune ou pour quelqu'un qui n'a pas envie d'en savoir trop sur la clarinette, bref,
il y a 4 lignes sur le matériaux, voilà ce que ça dit :

"La clarinette était jadis faite en buis ou en bois de rose, mais aujourd'hui on utilise surtout du bois d'amourette, un bois dur rappelant l'ébène"

Alors ça, c'est la première fois que je lis ça, j'en suis baba, c'est qu'on en a écrit et lu des trucs et des machins sur ce forum, pas une fois on parle de ce bois pour une clarinette, mais ou ils sont pris ça ? Ça dit quelque chose à quelqu'un ?
J'ai regardé sur Wikipedia, on fait bien quelques trucs en musique avec ce bois, mais pas des clar...Bizarre.

Sinon le reste du bouquin est somme toute très banal et le CD plutôt ennuyeux (enfin, je l'ai trouvé ennuyeux, c'est que du classique)
L'ingénieur Barnier est formel, le projecteur de particules à double polarisation chromatique entrera en résonnance avec le palpeur de mirette si vous avez le malheur de le laisser branché. Il en résultera la destruction de votre beau câbleur tout neuf.
Avatar de l’utilisateur
jp
Slap's King
Messages : 4998
Inscription : 14 mai 2005, 21:09
Localisation : Grenoble
Contact :

Message par jp »

Pour moi, l'amourette, c'était pour les archets.
jp
"L’histoire nous enseigne que se fier à la future bonne volonté d’un narcissique immoral et vindicatif n’est pas une très bonne stratégie à long terme".M.T. Anderson pour Slate
Avatar de l’utilisateur
Claquéoz
Dieu grec
Messages : 303
Inscription : 22 nov. 2016, 22:02
Localisation : Jura suisse

Message par Claquéoz »

Pour moi, l'amourette, ça va plutôt par paire... et ça me paraît un peu flasque pour souffler dedans.
20130425_184248.jpg
Notre coq avait vraiment de beaux organes, hein!

(Là, faudrait le panneau OK je sors, sauf que notre brave coq méritait bien cet hommage!)
Clair et net
Canard professionnel
Messages : 2345
Inscription : 22 sept. 2013, 10:43

Message par Clair et net »

Claquéoz a écrit :Pour moi, l'amourette, ça va plutôt par paire... et ça me paraît un peu flasque pour souffler dedans.
20130425_184248.jpg
Notre coq avait vraiment de beaux organes, hein!

(Là, faudrait le panneau OK je sors, sauf que notre brave coq méritait bien cet hommage!)
Et dire que j'ai pas osé ... :roll:
Avatar de l’utilisateur
PaK
Rouge-gorge
Messages : 768
Inscription : 24 mai 2010, 09:34
Localisation : Namur

Message par PaK »

Dim a écrit :mais aujourd'hui on utilise surtout du bois d'amourette
Celle-là, je la croirai quand je la verrai...

L'amourette est de toute petite section, avec un aubier assez présent qui va du blanc au jaune vif. A mon avis, un individu doit suffire à fabriquer... une clarinette. Bonjour le prix de revient. :mrvert:
Oui, bof, enfin, je crois...
Répondre