Votre avis pour progresser

Pour tout le musical qui ne rentre pas ailleurs et l'activité du forum.
Avatar de l’utilisateur
celmar
Touriste
Messages : 7
Inscription : 23 nov. 2020, 10:20
Localisation : Tours 37

Votre avis pour progresser

Message par celmar »

Avec des amis de l'harmonie locale, nous nous réunissons le dimanche matin pour jouer un peu de jazz ancien. Dans le répertoire en autre du King Oliver. Les compositions de Raymond Fonsèque sont également très appréciées. Récemment nous avons entrepris de suivre un peu les conseils de l'Atelier Impro Jazz Instrumental ( https://aiji.forumactif.com ) . Mais nous ne sommes pas très courageux :oops: . Que pensez-vous de ce site ?
Bien à vous :?
Je suis ni pour ni contre, bien au contraire. ( Coluche )
Avatar de l’utilisateur
Dim
La Castafiore !
Messages : 10155
Inscription : 30 déc. 2005, 18:17
Localisation : Var (83)

Message par Dim »

Ce site donne quelques infos, je ne l'ai pas fouillé de fond en comble, mais ça à l'air assez succin, disons que ça peut être un outil parmi d'autres.
celmar a écrit :Mais nous ne sommes pas très courageux
C'est dommage parce qu'il en faut :wink:
Ou si ce n'est du courage, au moins du temps, beaucoup de temps, envie et motivation.
Les règles théoriques sont une chose, indispensables, mais ce n'est qu'un aspect du travail de l'impro, le style est à mon avis le plus gros du travail,
tu peux connaître sur le bout des doigts les règles harmoniques, le gammes, modes et arpèges et swinguer comme un paquet de biscottes, et inversement, connaître deux gammes pentatoniques et envoyer un solo qui tue...
Pour ça il faut écouter, énormément écouter le répertoire du style de jazz, relever (là il faut du courage, c'est pas facile surtout au début) et imiter.
Venant d'une harmonie, un des premiers efforts est souvent de se passer de partitions, sinon ça risque de swinguer...comme une harmonie.
L'ingénieur Barnier est formel, le projecteur de particules à double polarisation chromatique entrera en résonnance avec le palpeur de mirette si vous avez le malheur de le laisser branché. Il en résultera la destruction de votre beau câbleur tout neuf.
Avatar de l’utilisateur
celmar
Touriste
Messages : 7
Inscription : 23 nov. 2020, 10:20
Localisation : Tours 37

Message par celmar »

Certainement oui, il faut du courage pour avaler les bases.
Pourtant, bien que succin, ce site, je crois peut nous aider, non ?
Je imagine que de la motivation il y en a chez chacun de nous, mais encore faut-il avoir un objectif commun et un fil conducteur.
Pour l’heure, je pense qu’il s’agit plus d’objectif individuel ( 2 heures ensemble et seulement 1 heur de musique ) et pour le fil conducteur j'espère m’appuyer sur le concept du site de l’aiji

On apprend par cœur le thème. Cependant on garde sous les yeux la grille pour l’improvisation.

Les conseils du site sont donnés pour un travail individuel afin de préparer le jeu en collectif. Enfin c’est ce que j’ai compris.

Sur l’onglet de bienvenue on peut lire :

« Ce Blog est destiné aux musiciens qui désirent se former et surtout mettre en pratique les techniques d'improvisation dans le jazz. La pratique en collectif est essentielle, Pourtant, certains musiciens sont en difficulté pour trouver un groupe susceptible de les accueillir, pour des raisons diverses, telles que professionnelles, familiales, géographiques et bien d'autres. Ce blog sera donc pour eux un pis-aller qui leur permettra d'aborder l'improvisation.
Je suis ni pour ni contre, bien au contraire. ( Coluche )
Avatar de l’utilisateur
iblix
Canard professionnel
Messages : 2578
Inscription : 11 févr. 2009, 12:40
Localisation : Bruxelles
Contact :

Message par iblix »

C'est super d'avoir un petit groupe de personnes pour jouer ensemble. Vous remplissez déjà la condition la plus importante pour arriver à se motiver à mon avis. :D
Moi j'avais de bonnes bases théoriques et un toute petite pratique du jazz mais ça me restait assez étranger jusqu'à ce que je découvre les styles swing/vieux jazz/jazz manouche il y a quelques temps. Enfin, surtout, jusqu'à ce que je rencontre des gens qui les jouent. C'est la première fois que je me plonge comme ça dans un répertoire (enfin des répertoires entremêlés.)

Ce site peut aider sans doute oui. Je n'ai fait que parcourir, il semble y avoir de bonnes idées.
De toute façon, l'important c'est de se lancer ! Il faut bien commencer par quelque chose et si, en le faisant, il y a des choses qui ne vous conviennent pas vous pourrez vous inspirer d'autres sources.
Peut-être que vous aurez envie d'adapter son programme à des morceaux à vous. Jouer des morceaux parce qu'on les aime plutôt que parce qu'on est censé le faire, c'est aussi une source importante de motivation je trouve. Surtout que vous avez des objectifs et des goûts en commun à ce niveau-là.
Un programme peut aider pour démarrer mais le but c'est de s'approprier cette musique un maximum, de devenir autonome.

C'est bien, en effet, de jouer sans partition, et aussi, super important, d'apprendre les thèmes d'oreille, je ne sais pas si c'est déjà ce que vous faites.
Pour moi c'est la porte d'entrée dans le style de ne pas passer par la transcription de quelqu'un d'autre, je trouve ça indispensable. Et en plus, vu que souvent il y a déjà des ornementations et des variations dans les thèmes, c'est un premier pas vers la transcription de solos.
Je rejoins complètement Dim sur le fait que le plus important c'est de s'imprégner du style.

Lâcher les grilles, j'avais du mal au début mais je me suis mis comme règle de ne pas sortir de grille en jouant avec d'autres et finalement ça se fait très bien. Quand on n'est pas en train de regarder des noms d'accords on a beaucoup plus tendance à écouter les autres !
Brian: "You have to be different!"
The Crowd: "Yes, we are all different!"
Small lonely voice: "I'm not!"
Répondre