Baril Buffet-Crampon ICON

Ligature, bec, anches, etc ... tous ces petits rien qui coûtent une fortune à tous les clarinettistes.

Messagepar Kuntzmann Gérard » Mer Nov 13, 2013 22:05 pm

Ok Oracid, je te crois!
L' Homéopathie est un "médicament" et remboursée alors maintenant...Je retarde , c'est clair, pas vu un toubib depuis des années, années...Mais je ne m'en plains pas!!! :D
On est sur Icon/baril; pour mon "fun"personnel, je vais essayer des Icon , et Siegwald et d' autres, c'est un "vaste champ", après Backun je les recense pour l'instant ,mais n'en achèterai qu'un à la fois ... c'est le nouvel "opium du clarinettiste", mais ça maintint l'oreille en alerte, un livre attendu " Des avantages à essayer de nouveaux barils pour la santé cognitive des vieux clarinettistes". :D
Avatar de l’utilisateur
Kuntzmann Gérard
La nouvelle star
 
Messages: 141
Inscrit le: Mer Mar 09, 2011 21:09 pm
Localisation: Au sud de Caen

Messagepar Polymétis » Sam Déc 07, 2013 11:09 am

Bonjour, j'ai mis un peu de temps à m'acquitter de ma tache:

Propriété exclusive des instruments à anches battantes simples ou doubles : la masse du matériau utilisé pour l’ensemble du corps de l’instrument n’a aucun incidence (mis à part que le musicien va trouver sa clarinette plus ou moins lourde)

Le débat est définitivement clos au sujet de l’incidence du matériau (depuis les années 1980/1990) quant à sa masse.
La propriété essentielle est la qualité de surface, la structure moléculaire doit pouvoir fournir un poli maximum pour éviter de freiner la circulation aérienne du train de vibrations.

Dorénavant les recherches s’orientent davantage vers la synthèse virtuelle de la clarinette et toutes les découvertes physiques et mathématiques qui en découlent. Il faut garder à l’esprit que les caractéristiques physiques instrumentales sont de l’ordre des mathématiques fractales et qu’il est quasi impossible de concevoir un modèle instrumental virtuel ou réel reproductible à l’identique. Le nombre de paramètres est infini et de l’ordre de l’infinitésimal et c’est donc un domaine de recherche qui apportent sa contribution aux mathématiques générales.

La liste (non exhaustive) que je vous fournis reprend celle du « Paradoxe de la clarinette » augmentée de quelques ouvrages. J’ai eu la surprise de constater qu’à l’étranger (Allemagne, Italie, Angleterre, et Espagne) les ouvrages traitants de la questions faisaient souvent défaut et que c’étaient les ouvrages américains qui étaient le plus souvent repris. La France et les USA paraissent les plus intéressés par le sujet.

Bibliographie.pdf
BIBLIOGRAPHIE
(24.73 Kio) Téléchargé 226 fois


Je tiens à votre disposition une séries d’article en pdf (la plus part sont en anglais) concernant le sujet, cités dans la liste (et quelques autres très mathématiques sur la synthèse et les recherches dynamiques qui s’éloignent un peu du sujet)
Avatar de l’utilisateur
Polymétis
La nouvelle star
 
Messages: 133
Inscrit le: Ven Juin 21, 2013 9:13 am
Localisation: PARIS

Messagepar Dickie » Sam Déc 07, 2013 11:47 am

Joli travail de recherche bibliographique !
Bon j'en ai quand même quelques-un dans ma bibliothèque … mais pas tous les articles technico-mathématiques hyperpointus qui sont largement au-delà de ma compréhension.
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer - Guillaume d'Orange
À force de rater on finit par réussir - Les Shadoks
Association "En Coulisses"
Clarbasse, RC Prestige, clar alto, clar métal, clar mib
Avatar de l’utilisateur
Dickie
Râleur permanent
 
Messages: 7466
Inscrit le: Dim Mai 14, 2006 11:42 am
Localisation: A l'est du Mont St-Michel

Messagepar EricW » Sam Déc 07, 2013 16:08 pm

Bravo, belle biblio !

Pareil que Dickie, j'en ai quelques uns (dont le pavé "fundamentals of musical acoustics").

Et oui, je suis d'accord sur le constat : la plupart des recherches sur le sujet sont françaises ou américaines.

On peut ajouter les publications de John W. Coltman. Elles portent principalement sur les flûtes mais un certain nombre de résultats restent valables pour les instruments a vents (à trous latéraux) en général.

https://ccrma.stanford.edu/marl/Coltman/Papers.html

Je serais plus prudent quand à la nature fractale des systèmes considérés. Que ce soient des systèmes très complexes, reposant sur une grande quantité de paramètres, qui plus est interdépendants, ça ne fait aucun doute. Là comme ça, j'ai du mal à percevoir où se nicherait l'aspect fractal... Il y a des publis qui traiteraient spécifiquement de la nature fractale de ces systèmes ?

E.
« Finalement, j’ai rencontré une brouette, et j’ai pensé qu’elle me prêterait une oreille attentive. » Lewis Carroll
Avatar de l’utilisateur
EricW
Infidèle de la première heure
 
Messages: 8465
Inscrit le: Lun Mai 16, 2005 22:38 pm

Messagepar jef » Sam Déc 07, 2013 16:37 pm

Polymétis a écrit:
Bibliographie.pdf


Merci ! :D
« Il faudrait essayer d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple.» Jacques Prévert
Avatar de l’utilisateur
jef
Chat noir
 
Messages: 1797
Inscrit le: Jeu Mai 13, 2004 22:24 pm
Localisation: Région parisienne

Messagepar EricW » Sam Déc 07, 2013 16:38 pm

J'ai oublié une chose à propos des publications de Coltman.
Polymétis a rappelé que la question de l'incidence du matériau a été tranchée définitivement d'un point de vue physique il y a maintenant pas mal de temps. Notons que d'un point de vue de la perception par l'humain d'une éventuelle influence du matériau, on est assez bien fixé sur la question depuis cet article de Coltman :
https://ccrma.stanford.edu/marl/Coltman ... n-1.06.pdf

Si on résume rapidement (et grossièrement) l'article en question, il s'agit d'une série de deux expériences :
- on demande à des auditeurs d'identifier des matériaux de flutes
- on demande la même chose à des instrumentistes (qui jouent alors ces flûtes).

L'article explique en détail le protocole expérimental, en particulier comment l'auteur a procédé pour limiter au maximum les biais.
La conclusion ? Les joueurs confirmés comme les auditeurs (expérimentés ou non) sont incapable de faire la différence entre les différents matériau utilisé pour ces flûtes.
Conclusion qui rejoint celle les travaux menés en acoustique.

E.
« Finalement, j’ai rencontré une brouette, et j’ai pensé qu’elle me prêterait une oreille attentive. » Lewis Carroll
Avatar de l’utilisateur
EricW
Infidèle de la première heure
 
Messages: 8465
Inscrit le: Lun Mai 16, 2005 22:38 pm

Messagepar Dickie » Sam Déc 07, 2013 17:42 pm

Pour une meilleure compréhension, j'ai dupliqué la fin de ce fil et l'ai remis dans le forum "Clarinette" sous la dénomination Petite bibliographie du son et des matériaux et je vous propose d'y poursuivre la conversation, et de laisser ce fil à son sujet initial qui était les qualités et défauts du baril Icon de BC.

Dickie.
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer - Guillaume d'Orange
À force de rater on finit par réussir - Les Shadoks
Association "En Coulisses"
Clarbasse, RC Prestige, clar alto, clar métal, clar mib
Avatar de l’utilisateur
Dickie
Râleur permanent
 
Messages: 7466
Inscrit le: Dim Mai 14, 2006 11:42 am
Localisation: A l'est du Mont St-Michel

Messagepar EricW » Sam Déc 07, 2013 17:52 pm

Dickie a écrit:Pour une meilleure compréhension, j'ai dupliqué la fin de ce fil et l'ai remis dans le forum "Clarinette" sous la dénomination Petite bibliographie du son et des matériaux et je vous propose d'y poursuivre la conversation, et de laisser ce fil à son sujet initial qui était les qualités et défauts du baril Icon de BC.

Dickie.


Bonne idée :wink:

Ou alors on crée une nouvelle rubrique : "la science avance, et vous ?" :mrvert: :mrvert:

E.
« Finalement, j’ai rencontré une brouette, et j’ai pensé qu’elle me prêterait une oreille attentive. » Lewis Carroll
Avatar de l’utilisateur
EricW
Infidèle de la première heure
 
Messages: 8465
Inscrit le: Lun Mai 16, 2005 22:38 pm

Je suis bien sur Icon

Messagepar Kuntzmann Gérard » Mar Déc 17, 2013 21:56 pm

Salut,

Je fais partie de ceux qui se trompent , donc j'espère être au bon endroit :

Mon baril " 650" sur une GL neuve se baladant un peu ( en général c'est l'inverse surtout pour un neuf et en automne/hiver), il y avait un Icon dans le magasin : Il était viroles argentées, et serrait bien, jouissif à monter et beau, je trouve. ..Renforcer le liège de l'ancien, on verra en été, "exiger le remplacement " au titre de la garantie", à mon âge n'est plus le problème, on change de baril, c'est pressé un vieux...Le luthier que je connais depuis des décennies m' a propose de me le prêter. je demande si un 'choliste' du coin l'a essayé: 'non , je suis le premie m'a t-on dit'"..

Bon , ça m'inquiète pour les choliste du coin ...à moins qu'ils ne votent pour ce type de produit avec les pieds.

Résultat subjectif "...: Ils le vendent, ça?", 150 roros, en plus?

Subjectivement subjectif : rendement diminué (on souffle plus fort , je traduis pour moi ), moins de "bois", un baril "ssssentré" pour la musique de chambre .
Avec ça j'aurais effectivement trouvé ma GL moins "timbrée" que le bois!
:D
Pourtant , il était agréable à monter , il est élégant ...pfff :D :D
Avatar de l’utilisateur
Kuntzmann Gérard
La nouvelle star
 
Messages: 141
Inscrit le: Mer Mar 09, 2011 21:09 pm
Localisation: Au sud de Caen

Barils

Messagepar RAMBELIX49 » Ven Jan 03, 2014 18:04 pm

Pour répondre à Kuntzmann Gérard , je reprendrais une petite phrase d'un de mes anciens collègues informaticiens : la théorie c'est quand on croit tout sacoir mais que rien ne fonctionne , la pratique c'est quand tout marche mais qu'on ne sait pas pourquoi !!!
Mais mon sujet est sur les barils : vous ne parlez pas de la longueur et là je voudrais bien savoir pourquoi il y a des 63 , des 64 , des 65 , des 66 mm , etc ...
Apparemment il paraîtrait que ce soit pour l'accord notamment le la à 440 ou à 442 Hz ?
J'ai une BC RC Prestige , je joue du Jazz mais aussi des musiques exotiques , afro américaines et latino américaines et j'utilise beaucoup les J. Aeberold pour m'acompagner . 0 l'accordeur je suis un peu trop grave , mais je ne peux pas enfoncer plus le baril qui est celui d'origine d'une longuer de 65 mm ( c'est un instrument en ébène de 1992 ) . J'ai vu sur le site e Thomann qu'ils avaient des barils , i,diqués pour 65 mm en 442 hz et pour 66 mm en 440 hz ( les Aebersold sont bien normalement enregistrés au diapason 440 hz ) , mais il est vrai que si je ne suis pas juste avec l'accordeur la différence ne s'entend pas trop à l'oreille . La RC Pretige est donnée comme clarinette à 440 Hz , mais si je mets un baril plus long , donc 66 au lieu de 65 , je vais être encore un peu plus grave . Quelqu'un peut il m'éclairer à ce sujet .
Merci d'avance et bonne année à tous .
RAMBELIX49
Touriste
 
Messages: 34
Inscrit le: Jeu Avr 14, 2011 11:05 am

Messagepar Dickie » Ven Jan 03, 2014 18:14 pm

Normalement les RC Prestige vendues en France sont au diapason 442.

C'est d'ailleurs facile à voir, le pavillon est gravé PRT B 442 (Prestige en si b 442 Hz)
Le baril lui est gravé PRT B xxx où xxx est la longueur du baril en mm.

IMG_0206.jpg


Pour être plus aigu, il faut un baril plus court, mais ça risque de jouer sur l'homogénéité de la clarinette.
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer - Guillaume d'Orange
À force de rater on finit par réussir - Les Shadoks
Association "En Coulisses"
Clarbasse, RC Prestige, clar alto, clar métal, clar mib
Avatar de l’utilisateur
Dickie
Râleur permanent
 
Messages: 7466
Inscrit le: Dim Mai 14, 2006 11:42 am
Localisation: A l'est du Mont St-Michel

Messagepar RAMBELIX49 » Ven Jan 03, 2014 18:45 pm

Merci Dickie pour cette réponse rapide et précise , mais même avec une loupe je viens de regarder , je n'ai rien vu si sur le baril ni sur le pavillon . Je l'ai achetée d'occasion il y 3 ans chez un luthier entièrement révisée et retamponnée , elle fonctionne d'ailleurs très bien . C'est ne vraie car je l'ai trouvée d'après son numéro de série .
Sur le site de Wodbrass elle est indiquée clarinette 440 Hz ?
Je pense que c'est la nouvelle version en grenadille , ils l'ont peut être changé en 440 hz ?
RAMBELIX49
Touriste
 
Messages: 34
Inscrit le: Jeu Avr 14, 2011 11:05 am

Messagepar Dim » Ven Jan 03, 2014 19:06 pm

les deux barils vendus avec certaines clarinettes ne sont pas là pour passer de 440 à 442 et inversement, c'est juste pour accorder suivant s'il fait chaud ou froid.
en France on accorde à 442, ça à plus l'air d'une généralité que d'une règle, à priori les pianos sont accordés comme ça, par contre pour le marché Américain, les fabricants font du 440,
Bon...Après on parle de 2 malheureux Hz et de clarinette :lol: hein, bon ?!
je me demande vraiment si, à part la gravure sur l'instrument, il y a vraiment une différence de fabrication, je ne sais pas.

D.
L'ingénieur Barnier est formel, le projecteur de particules à double polarisation chromatique entrera en résonnance avec le palpeur de mirette si vous avez le malheur de le laisser branché. Il en résultera la destruction de votre beau câbleur tout neuf.
Avatar de l’utilisateur
Dim
La Castafiore !
 
Messages: 9715
Inscrit le: Ven Déc 30, 2005 18:17 pm
Localisation: Var (83)

Messagepar MoreFinn » Ven Jan 03, 2014 19:59 pm

J'ai tendance à toujours jouer un peu haut. Avec ma précédente Prestige à 442, j'étais toujours obligé de tirer. Lorsque j'ai changé (récemment), j'ai pris, sur le conseil de C. Mercadier, une Prestige à 440 et c'est nickel. En France, s'il est exact que le diapason est généralement à 442, les deux modèles sont commercialisés.
A ce propos, une anecdote: Lorsque François Etienne, entré comme clarinette solo à l'Opéra de Paris en 1926, participa à la création à l'Opéra Garnier de Wozzeck de Berg en 1963 sous la direction de Boulez, ce dernier trouva qu'il jouait faux et finit par lui dire qu'il était systématiquement 1/4 de ton trop bas. Etienne lui répliqua avec son accent de Toulon: "Quand je suis entré dans cet orchestre en 1926, j'étais parfaitement juste; ce n'est pas ma faute si entretemps le diapason de l'orchestre a monté !" :) (in: "Au cœur de l'orchestre" par Christian Merlin - Ed. Fayard)
Clarinettes Sib et La Buffet-Crampon RC Prestige (B40 Lyre - Vandoren V12 3,5) - Cor de basset Buffet-Crampon Prestige (B40 - Vandoren 3)
Souffler n'est pas jouer
MoreFinn
Dieu grec
 
Messages: 322
Inscrit le: Sam Fév 16, 2008 12:41 pm
Localisation: Rennes

442/440

Messagepar Kuntzmann Gérard » Ven Jan 03, 2014 23:20 pm

Bien dit par DIM ci-dessus...On ne change pas de diapason de clarinette en changeant de barillet...ça permet d'accorder plus facilement, comme les pneus été hiver, mais je ne suis pas à 2 HZ près ,je joue de la" clarinette sommaire". Ma "hauteur" dépend surtout du Chef, quand pour faire chic, il accorde à (son) oreille!

Après le baril, il y a aussi les becs, Vando vend des bec M13 pour les USA à 440 , c'est censé être le même que le mien pour le la 442 français ... Dans mon cas B40 donc ou B40 M13...Ils ont changé quoi? Carbonare par exemple ne jure que que par son" cher B40" , oui il précise... mais M13. Et la pub Vando précise: Maintanant tel ou tel bec est enfin aussi dispo en version 440. Avant, ils faisaient comment?

C'est devenu très pointu, je vais essayer des 5RV M13! On attend les anches M13 ou diapason français.
Avatar de l’utilisateur
Kuntzmann Gérard
La nouvelle star
 
Messages: 141
Inscrit le: Mer Mar 09, 2011 21:09 pm
Localisation: Au sud de Caen

PrécédentSuivant

Retourner vers Accessoires

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités

cron