Baril Buffet-Crampon ICON

Ligature, bec, anches, etc ... tous ces petits rien qui coûtent une fortune à tous les clarinettistes.
matz
Dieu grec
Messages : 322
Inscription : 01 janv. 2006, 23:24
Localisation : Bayonne

Message par matz »

Je joue un bec série 13 sur une claribole à 442, ça a bien baissé toute ma main gauche et notamment les notes de gorge, après ça dépend de la façon de jouer de chacun!
Le Romand
La nouvelle star
Messages : 114
Inscription : 22 juin 2013, 10:43

Message par Le Romand »

Je ne suis pas spécialiste en barillets, becs et ligatures en tout genre, mais par contre ce que je peux vous dire est tout d'abord qu'effectivement la Prestige, comme la plupart des clarinettes B-C, est disponible en 442 et 440 (et certaines même en 444, je me demande bien à quoi ça sert) ; ensuite que l'inscription "PRT B 442" ou autres est une nouveauté assez récente (années 2000 sauf erreur) donc les instruments plus anciens n'auront pas cette inscription. La mienne par exemple (Prestige de 1987) n'a aucune inscription autre que le logo B-C sur le barillet et le pavillon.
Avatar de l’utilisateur
Dim
La Castafiore !
Messages : 10159
Inscription : 30 déc. 2005, 18:17
Localisation : Var (83)

Message par Dim »

faut bien trouver des astuces pour faire tourner les stocks et attirer le chaland...
Kuntzmann Gérard a écrit :On attend les anches M13 ou diapason français.
:lol:

D.
L'ingénieur Barnier est formel, le projecteur de particules à double polarisation chromatique entrera en résonnance avec le palpeur de mirette si vous avez le malheur de le laisser branché. Il en résultera la destruction de votre beau câbleur tout neuf.
matz
Dieu grec
Messages : 322
Inscription : 01 janv. 2006, 23:24
Localisation : Bayonne

Message par matz »

Bah en attendant, l'accordeur est d'accord, je peux poster des photos si vous les voulez !
RAMBELIX49
Touriste
Messages : 34
Inscription : 14 avr. 2011, 11:05

440/442

Message par RAMBELIX49 »

Bien encore merci à tous , comme je vous l'ai dit à l'oreille quand je joue avec les cd Aerbersold normalement à 440 , la différence ne s'entend pas , et puis on corrige soi même si nécessaire .
Cela ne vaut donc pas e coup d'acheter un nouveau baril .
Mais alors les barils vendus par Thomann , en 440 , ou 442 , cela serait il une armaque ?
Avatar de l’utilisateur
Dim
La Castafiore !
Messages : 10159
Inscription : 30 déc. 2005, 18:17
Localisation : Var (83)

Message par Dim »

ou peut-être juste une mauvaise information comme le web en est rempli :wink:

C'est un peu le problème je trouve quand on joue des instruments à vent, par exemple dans mon coin il y a quelques marchands de musique, qui vendent de la clar, du sax et de la trompette mais ils n'y pigent pas un broc de ce qu'ils ont en vitrine, de la gratte, du clavier, de la batterie, de l'ampli et du djembe autant que tu veux, mais j'ai déjà demandé comme ça pour voir à un vendeur si la la Yam 250 qu'ils vendent est en bois : heuuuu, bah, je sais pas trop, sûrement...Heu pourquoi ? si c'est pas en bois c'est en quoi ?

D.
L'ingénieur Barnier est formel, le projecteur de particules à double polarisation chromatique entrera en résonnance avec le palpeur de mirette si vous avez le malheur de le laisser branché. Il en résultera la destruction de votre beau câbleur tout neuf.
Avatar de l’utilisateur
jouandeau
Touriste
Messages : 13
Inscription : 17 avr. 2012, 17:36

son et matière

Message par jouandeau »

Bonjour
Voila ce que j'ai retenu des maîtres que j'ai connu dans mes modestes prestations musicales en clarinette (toutes) au cours de la période qui va de mes 8 ans à mes 73 ans.
1- le matériau n'a aucune importance dans le son obtenu en ce qui concerne la fréquence. Peu importe que le tube soit en bois, en métal, en carton, en plastique, en verre ... en peu importe sa forme, en cercle , droite, carrée, en triangle , en hélice...
2- par contre, le timbre obtenu résulte exclusivement du matériau employé, en produisant telles harmoniques et pas telles autres. C'est ce qui a fait la fortune de Stradivarius ou de landolfus (ou de Selmer avec la récital!).
Voila pourquoi les vieux bois, comme ceux du stock Leblanc rapatriés aux USA, donnent des résultats remarquables sur des clarinettes abordables. Mais dépêchez vous, il n'y en a plus beaucoup !

Mes instruments actuels: basse privilège Selmer à l'ut, (tout Selmer, baril 32° et pavillon), bec focus, anche Légère 3.
Sib Récital, idem bec et anche.
La, Peter Eaton, bec Eaton, anche Marca.
Bonnes notes.
Avatar de l’utilisateur
Dim
La Castafiore !
Messages : 10159
Inscription : 30 déc. 2005, 18:17
Localisation : Var (83)

Message par Dim »

jouandeau a écrit :2- par contre, le timbre obtenu résulte exclusivement du matériau employé, en produisant telles harmoniques et pas telles autres. C'est ce qui a fait la fortune de Stradivarius ou de landolfus (ou de Selmer avec la récital!).
Oui mais là tu parles de luthiers de violons dont le son est obtenu grâce à une table d'harmonie, là ça parait évident que le bois y est pour quelque chose. Le principe de la clarinette c'est la géométrie du tube.
La Récital est vraiment différente des autres clarinettes de par sa fabrication, c'est surtout pour ça qu'elle est reconnaissable.
non ?
L'ingénieur Barnier est formel, le projecteur de particules à double polarisation chromatique entrera en résonnance avec le palpeur de mirette si vous avez le malheur de le laisser branché. Il en résultera la destruction de votre beau câbleur tout neuf.
Répondre