bec de clarinette basse

Ligature, bec, anches, etc ... tous ces petits rien qui coûtent une fortune à tous les clarinettistes.
ketmis
Touriste
Messages : 40
Inscription : 10 déc. 2009, 10:54
Localisation : 33 BORDEAUX

Message par ketmis »

EricW a écrit :
ketmis a écrit :
nono a écrit :Demain je vais à Lyon, et je vais peut être essayer des becs de clarinette basse. Pour les amoureux de la basse, j'ai lu que le bec sur la basse avait moins d'importance que sur la sib, qu'en pensez vous, j'aimerais bien votre avis à vous, qui connûtes la basse. :mrvert:
( j'ai du me gourrer d'onglet, il aurait fallu aller dans accessoire...)

le B40 de vandoren est le plus joué........... ( donc je pense que c'est le mieux )
À mon tour de faire : :shock: :shock: :shock:

D'où sort cette statistique improbable ? Sur quoi te bases-tu pour dire ça ?

Quand à dire que c'est le mieux parce que c'est le plus joué, ... hum...

Eric

:D :D :D .... j' étais responsable magasin pendant 20 ans , réparation, vente, achat, etc.... ( lequel a fermé cette année. :( :( :(........ )
et c'était le bec vandoren B40 que j' ai vendu le + ( professionnels , armée de l' air, élèves, etc...), mais comme j'ai dit aussi,... il faut essayer .....car tout musicien est différent , donc un bec peux aller à un , mais pas à l' autre............. :) :) :)
A+
Avatar de l’utilisateur
EricW
Infidèle de la première heure
Messages : 8998
Inscription : 16 mai 2005, 22:38
Contact :

Message par EricW »

Je te demandais ça parce qu'il se trouve qu'il y a pas mal de bassistes ici, et je n'ai as l'impression que ce soit le bec le plus utilisé. Et même, une bonne partie d'entre nous joue autre chose que du vandoren à la basse.

J'en ai joué un. Je crois que je l'ai déjà dit, je me suis lassé assez rapidement de ce bec : son avantage indéniable est qu'il est très facile d'émission, ce qui n'est pas rien quand on joue de "vieiles" basses en particulier. En revanche, personnellement je trouvais qu'il rendait trop d'harmoniques aigues et manquait de précision dans le détaché (son gros cordon explique peut-être en partie ce phénomène), spécialement dans l'aigu alors que c'est une registre qui, normalement, sort bien à la basse. Pour l'instant je joue un selmer C85-120. Tout aussi facile d'émission, mais plus précis dans le détaché, et donnant un plus "gros" son. Après, je verrais quand la nouvelle basse sera arrivée.

Eric
« Finalement, j’ai rencontré une brouette, et j’ai pensé qu’elle me prêterait une oreille attentive. » Lewis Carroll
Avatar de l’utilisateur
Madychoux
Curieux
Messages : 66
Inscription : 12 oct. 2008, 18:49

Message par Madychoux »

J'avoue qu'à mon pauvre niveau, le choix du B40 c'est fait surtout par la facilité d'attaquer les aiguë / suraiguë plus facilement qu'avec les autres becs que j'ai testé.

Après niveau sonorité, je ne peux pas me permettre de trop aborder ce point a tel point ma technique est insuffisante à la basse.

Je serais surpris de tester du Selmer en bec, je n'ai pas essayé...
*Mad in fun !
ketmis
Touriste
Messages : 40
Inscription : 10 déc. 2009, 10:54
Localisation : 33 BORDEAUX

Message par ketmis »

EricW a écrit :Je te demandais ça parce qu'il se trouve qu'il y a pas mal de bassistes ici, et je n'ai as l'impression que ce soit le bec le plus utilisé. Et même, une bonne partie d'entre nous joue autre chose que du vandoren à la basse.

J'en ai joué un. Je crois que je l'ai déjà dit, je me suis lassé assez rapidement de ce bec : son avantage indéniable est qu'il est très facile d'émission, ce qui n'est pas rien quand on joue de "vieiles" basses en particulier. En revanche, personnellement je trouvais qu'il rendait trop d'harmoniques aigues et manquait de précision dans le détaché (son gros cordon explique peut-être en partie ce phénomène), spécialement dans l'aigu alors que c'est une registre qui, normalement, sort bien à la basse. Pour l'instant je joue un selmer C85-120. Tout aussi facile d'émission, mais plus précis dans le détaché, et donnant un plus "gros" son. Après, je verrais quand la nouvelle basse sera arrivée.

Eric
:D :D ce n'était qu'une constatation sur Bordeaux et ça région ...... :D
C'est comme les instruments aussi ......... quand je discutais avec les représentants, ils me disaient que tels ou tels instruments se vendaient bien dans x régions,.... qu' à Bordeaux on en vendait même pas un...lol.
Le mieux c'est d' essayer.............. :D :D :D :D :D ... ( pour Bordeaux le plus.. c'était B40 avec des anches Rico )..juste info comme ça.. :lol: :lol: :lol: :lol:
Avatar de l’utilisateur
jp
Slap's King
Messages : 5019
Inscription : 14 mai 2005, 21:09
Localisation : Grenoble
Contact :

Message par jp »

Ercxsuzez mi j'éwcris avec le sistaimedexploitation le plus utilisez et sanq soute le meilleurrr aussi mais moi c'ets pas les becs Vandoren pour la basse, c'est les becs Selmer ou Pomarico. Mais c'est purement personnel.
jp :mrvert: :mrvert: :mrvert:

ps : Je rigolais pour le système d'exploitation.
"L’histoire nous enseigne que se fier à la future bonne volonté d’un narcissique immoral et vindicatif n’est pas une très bonne stratégie à long terme".M.T. Anderson pour Slate
Avatar de l’utilisateur
nono
Fidèle de la première heure
Messages : 2343
Inscription : 18 mars 2005, 13:33
Localisation : Roche-la-Molière

Message par nono »

Je viens de m'apercevoir que mon bec pomarico est fendu.... sous le liège.... mais bien quand même. Je ne sais pas depuis quand, mais la prochaine fois que j'achète un bec pomarico j'y regarde partout à la loupe.
Je suis d'accord ! euh, pas toujours... et des fois, je ne le dis pas, et même parfois je ne comprends pas. Alors là, je n'ai pas d'avis !
pyupyu
Curieux
Messages : 87
Inscription : 19 janv. 2008, 07:59
Localisation : allonnes (72)

Message par pyupyu »

Bonjour,
Je remonte le fil pour une question sur le test de becs.
J'ai en prêt la clarinette basse de mon école de musique, et je suis motivé pour l'utiliser un bout de temps avant d'investir sérieusement si je m'obstine.
Depuis un mois je bloque sur les la si do juste au dessus de la portée (aigu, haut clairon? ).
C'est une yamaha 221 munie d'un bec C4 (anches 2,5 et 3 selon l'humeur et la fatigue les 3 rendent mieux quand même).
Comme je me doute que c'est le bec d'origine, j'envisage de commencer à investir dans un bec plus performant.
Je sais qu'il faut essayer, mais avec aussi peu de temps de jeu dans l'embouchure à la basse, je pense que tester trop de becs risque plus de me perdre qu'autre chose, je voudrais donc me limiter à 2-3 références.
J'ai l'impression que 2 semblent se détacher pour leur facilité (toute relative je m'en doute) :
le C85-120 et le B50 (sur ma Soprano je joue un C85-120 avec des anches 3.5 depuis 3-4 ans )
y-a-t-il un autre bec incontournable à essayer ?
(sachant qu'il ne faut pas trop rêver, je vis dans un lieu qu'un certain marchand malhonnête savait suffisamment perdu pour essayer d'y vendre par correspondance une tosca à 600€ en croyant qu'un acheteur aurait la flemme de se déplacer. donc je ne vais pas avoir beaucoup de choix.
Et que je suis plutôt motivé pour faire marcher le commerce local s'il ne pousse pas trop le bouchon)

Tout ça pour dire :
puis-je me contenter de tester ces deux becs pour avoir un bec bon pour débuter ?
merci d'avance à ceux qui ont défriché le sujet avant moi
-----------
pyupyu
-----------
Avatar de l’utilisateur
EricW
Infidèle de la première heure
Messages : 8998
Inscription : 16 mai 2005, 22:38
Contact :

Message par EricW »

pyupyu a écrit :Bonjour,
Je remonte le fil pour une question sur le test de becs.
J'ai en prêt la clarinette basse de mon école de musique, et je suis motivé pour l'utiliser un bout de temps avant d'investir sérieusement si je m'obstine.
Depuis un mois je bloque sur les la si do juste au dessus de la portée (aigu, haut clairon? ).
(clairon)

Normal, bienvenue au club des bassistes, fallait pas signer ! :mrvert: :mrvert:

Ça va venir, en plus t'as de la chance, sur les Yam le haut clairon sort plutôt pas mal pour des basses à simple clé de registre.
Y'a pas de secret : c'est l'ouverture de gorge et la colonne d'air qui te feront y arriver.
C'est une yamaha 221 munie d'un bec C4 (anches 2,5 et 3 selon l'humeur et la fatigue les 3 rendent mieux quand même).
Comme je me doute que c'est le bec d'origine, j'envisage de commencer à investir dans un bec plus performant.
Je sais qu'il faut essayer, mais avec aussi peu de temps de jeu dans l'embouchure à la basse, je pense que tester trop de becs risque plus de me perdre qu'autre chose, je voudrais donc me limiter à 2-3 références.
J'ai l'impression que 2 semblent se détacher pour leur facilité (toute relative je m'en doute) :
le C85-120 et le B50 (sur ma Soprano je joue un C85-120 avec des anches 3.5 depuis 3-4 ans )
y-a-t-il un autre bec incontournable à essayer ?
Moi j'éviterais le B50. Trop ouvert, surtout pour commencer. C85-120 très bien : polyvalent, facile d'émission (et sur les basses à simple clé de registre c'est le critère n°1 à retenir).
J'ajouterais le B40 : très facile d'émission.

Eric
« Finalement, j’ai rencontré une brouette, et j’ai pensé qu’elle me prêterait une oreille attentive. » Lewis Carroll
Ventoux
Chat noir
Messages : 1539
Inscription : 12 déc. 2007, 17:39
Localisation : Ile de France

Message par Ventoux »

Sur ma clarinette basse Yamaha 221 II j'utilise un B40 avec Vando 3. Le bec yamaha est facile d'émission mais les graves manquent d'ampleur.

Sur les basses à simple clés de registre la si do (surtout si do) sont une vrai galère. Avec le temps les choses vont s'améliorer mais si tu arrêtes de bosser la clarinette basse pour la reprendre alors les ennuis reviendront. Il faudra à nouveau bosser. C'est ce que je fais en ce moment.

Voici plusieurs trucs que j'ai expérimenté sur la basse :
- Pour avoir des graves ronds et amples tester avec de l'air dans les joues ( il ne faut pas hésiter à gonfler les joues) surtout pour les notes de fa à mib grave.
- Travailler la pose du son sans pincer pour chaque note avec des nuances ppp à ff puis ppp.
- Pour les notes du haut clairon ce qui marche plutôt bien pour moi :
- Jouer le do en pensant à vocaliser un A
- Jouer un si en pensant à vocaliser un O
Dans les deux cas, je suis attentif à ce qui se passe dans ma gorge et autour du bec.
Ne pas tenter de but en blanc un détaché comme à la sib sur ces notes mais faire un posé du son (mise en pression, puis on retire la langue).
- Attention au saut de registre avec la clef de douzième le passage mi/si puis fa/do est vraiment :twisted: . Il faut le travailler en pensant à ouvrir la gorge sans crisper et surtout sans changer la position de l'embouchure.
- Enfin l'anche doit être bonne, les siffleuses vont directement à la corbeille.
- Le passage de registre doit être travaillé spécifiquement pour avoir un son homogène car le la est éclatant et le si terne.

Au fait, travaille surtout sans crisper. Ne prend pas une anche trop faible car si tu pinces ou/et que ton anche est faible tu seras très souvent trop haut et très timbré. Tu penseras alors que c'est à cause de l'instrument alors qu'en fait pour la basse, il faut faire un travail spécifique pour le son, lent et relaxé. Si je résume la yamaha se joue avec les joues, la pression abdominale et la gorge.

Tu verras très rapidement le bénéfice de ce travail sur la sib.

A+
Ce n'est pas l'habit qui fait l'homme ni la clarinette le clarinettiste...
Avatar de l’utilisateur
EricW
Infidèle de la première heure
Messages : 8998
Inscription : 16 mai 2005, 22:38
Contact :

Message par EricW »

Ventoux a écrit :Sur ma clarinette basse Yamaha 221 II j'utilise un B40 avec Vando 3. Le bec yamaha est facile d'émission mais les graves manquent d'ampleur.
MMhhhh, je dirais pas ça. J'ai eu l'occasion de d'essayer une 221 II avec le bec d'origine et avec mon bec (C85-120), ben la différence ne faisait aucun doute : beaucoup plus facile avec le C85-120.
Sur les basses à simple clés de registre la si do (surtout si do) sont une vrai galère. Avec le temps les choses vont s'améliorer mais si tu arrêtes de bosser la clarinette basse pour la reprendre alors les ennuis reviendront. Il faudra à nouveau bosser. C'est ce que je fais en ce moment.
Colonne et gorge... et surtout colonne... sur la sib les petites fautes de soutien peuvent passer (et encore, ça dépend du registre). Sur la basse dans le haut clairon ... tu penses à la mort du ptit cheval au lieu de soutenir, et vlan, ... dans le fossé.
Voici plusieurs trucs que j'ai expérimenté sur la basse :
- Pour avoir des graves ronds et amples tester avec de l'air dans les joues ( il ne faut pas hésiter à gonfler les joues) surtout pour les notes de fa à mib grave.
Ça c'est marrant mais j'ai eu beau tester ça m'apporte rien. Mais je pense que c'est assez différent d'une parsonne à l'autre.
- Travailler la pose du son sans pincer pour chaque note avec des nuances ppp à ff puis ppp.
Ça oui !!!! 100 fois sur le métier etc...
- Pour les notes du haut clairon ce qui marche plutôt bien pour moi :
- Jouer le do en pensant à vocaliser un A
- Jouer un si en pensant à vocaliser un O
Dans les deux cas, je suis attentif à ce qui se passe dans ma gorge et autour du bec.
Rien à ajouter, tu as tout dit.
Ne pas tenter de but en blanc un détaché comme à la sib sur ces notes mais faire un posé du son (mise en pression, puis on retire la langue).
- Attention au saut de registre avec la clef de douzième le passage mi/si puis fa/do est vraiment :twisted: . Il faut le travailler en pensant à ouvrir la gorge sans crisper et surtout sans changer la position de l'embouchure.
Moyennement d'accord. Chez moi ils sont toujours très bien passés (tout ça pour dire que ça dépend du bonhomme).
Par contre l'inverse : si/mi et do/fa ! :shock: :shock: Excellent exercice !
- Enfin l'anche doit être bonne, les siffleuses vont directement à la corbeille.
- Le passage de registre doit être travaillé spécifiquement pour avoir un son homogène car le la est éclatant et le si terne.
Sur les basses à simple clé de registre, oooohhh que oui !!!
Au fait, travaille surtout sans crisper. Ne prend pas une anche trop faible car si tu pinces ou/et que ton anche est faible tu seras très souvent trop haut et très timbré. Tu penseras alors que c'est à cause de l'instrument alors qu'en fait pour la basse, il faut faire un travail spécifique pour le son, lent et relaxé. Si je résume la yamaha se joue avec les joues, la pression abdominale et la gorge.
Où alors, pour l'anche trop faible , tu riperas sur les harmoniques supérieures comme qui rigole !
Oui pour le relaxé. L'embouchure de la basse, c'est : soutenu mais cooooooooooool (on devrait obliger les bassistés débutants à jouer de la musique des années 70 :mrvert: ).
Tu verras très rapidement le bénéfice de ce travail sur la sib.

A+
Au début où je jouais de la basse je pensais pareil. Maintenant moins. Je sépare plus. C'est pas la même chose. Où alors disons que ça te permet de conscientiser des défauts de la sib, mais après ça s'arrête vite ce petit transfert.

Eric
« Finalement, j’ai rencontré une brouette, et j’ai pensé qu’elle me prêterait une oreille attentive. » Lewis Carroll
Avatar de l’utilisateur
Dickie
Râleur permanent
Messages : 7467
Inscription : 14 mai 2006, 11:42
Localisation : A l'est du Mont St-Michel
Contact :

Message par Dickie »

pyupyu a écrit :
(sachant qu'il ne faut pas trop rêver, je vis dans un lieu qu'un certain marchand malhonnête savait suffisamment perdu pour essayer d'y vendre par correspondance une tosca à 600€ en croyant qu'un acheteur aurait la flemme de se déplacer. donc je ne vais pas avoir beaucoup de choix.
Et que je suis plutôt motivé pour faire marcher le commerce local s'il ne pousse pas trop le bouchon)
Je ne sais pas ce qu'il y a comme luthier vents au Mans, mais si Rennes n'est pas trop loin pour toi, Rennes Majeur, 7 rue de l'horloge (en plein centre ville) - 02 99 78 32 90 - est vraiment très bien. On peut essayer, et il y a pas mal de choix (mais pas de Pomarico si l'envie te prenait d'essayer).
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer - Guillaume d'Orange
À force de rater on finit par réussir - Les Shadoks
Association "En Coulisses"
Clarbasse, RC Prestige, clar alto, clar métal, clar mib
Avatar de l’utilisateur
EricW
Infidèle de la première heure
Messages : 8998
Inscription : 16 mai 2005, 22:38
Contact :

Message par EricW »

Je voudrais revenir là dessus :
Ventoux a écrit : - Pour les notes du haut clairon ce qui marche plutôt bien pour moi :
- Jouer le do en pensant à vocaliser un A
- Jouer un si en pensant à vocaliser un O
En fait je ne suis plus vraiment d'accord. Je m'explique.
Je reviens de chez mon luthier, où, entre autre, j'ai récupéré mon ancienne basse (simple clé de registre) après sa révision avant vente. Donc je l'ai essayée. Et donc je n'ai même plus calculé qu'il fallait être prudent sur les notes du haut clairon : je les ai attaquées normalement, gorge bien ouverte et grande cavité bucale, et une colonne bien soutenue. Surprise : Tout passait nickel !!! En fait le mois et demi de travail sur ma nouvelle basse m'a apporté de la détente sur ces notes, une colonne bien mieux soutenue (les basses à l'ut réclament encore plus que celle au mib j'ai l'impression de ce point de vue là), résultat ça passe avec une facilité déconcertante, c'est proprement incroyable.

Donc en fait je ne crois plus que cette vocalisation soit nécessaire. Pire, elle peut apporter des distorsions dans la colonne d'air. Tout est dans l'ouverture de gorge et la colonne d'air. Il faut une mise en pression sans faille... et là ça passe !

Eric
« Finalement, j’ai rencontré une brouette, et j’ai pensé qu’elle me prêterait une oreille attentive. » Lewis Carroll
Avatar de l’utilisateur
nono
Fidèle de la première heure
Messages : 2343
Inscription : 18 mars 2005, 13:33
Localisation : Roche-la-Molière

Message par nono »

Comme tout le monde ne peut pas s'acheter une basse selmer en ut pôur apprendre à jouer de la vieille basse en mi b :mrvert: :mrvert: , je propose d'acheter le bouquin de mr Volta qui donne pas mal de pistes pour apprendre à sortir les sons, (même si c'est fastidieux son truc)... ça fait 38 euros par rapport à 7000 !!! :mrvert:
Je suis d'accord ! euh, pas toujours... et des fois, je ne le dis pas, et même parfois je ne comprends pas. Alors là, je n'ai pas d'avis !
Avatar de l’utilisateur
EricW
Infidèle de la première heure
Messages : 8998
Inscription : 16 mai 2005, 22:38
Contact :

Message par EricW »

nono a écrit :Comme tout le monde ne peut pas s'acheter une basse selmer en ut pôur apprendre à jouer de la vieille basse en mi b :mrvert: :mrvert: , je propose d'acheter le bouquin de mr Volta qui donne pas mal de pistes pour apprendre à sortir les sons, (même si c'est fastidieux son truc)... ça fait 38 euros par rapport à 7000 !!! :mrvert:
Je te concède que ma méthode d'apprentissage du haut clairon est un peu tordue :mrvert: :mrvert:
N'empêche, c'était juste pour dire qu'il n'y a pas de contorsions buccales à faire, que tout est dans la colonne d'aire et l'ouverture de gorge (again...)

Eric
« Finalement, j’ai rencontré une brouette, et j’ai pensé qu’elle me prêterait une oreille attentive. » Lewis Carroll
Ventoux
Chat noir
Messages : 1539
Inscription : 12 déc. 2007, 17:39
Localisation : Ile de France

Message par Ventoux »

EricW a écrit : N'empêche, c'était juste pour dire qu'il n'y a pas de contorsions buccales à faire, que tout est dans la colonne d'aire et l'ouverture de gorge (again...)
Eric
C'est juste ma méthode après avoir beaucoup galéré pour trouver une solution acceptable pour négocier le haut clairon. Je pense que justement ces vocalisations me permettent d'avoir la bonne position de la gorge et du palais. Si je ne fais pas çà c'est le vilain buzzzz assuré. Je suis donc d'accord avec toi tout est dans la colonne d'air et l'ouverture de gorge. C'est surtout pas une histoire de contorsion buccale. Fixe l'embouchure restera.

A propos des basses méthode à 6000 :) qui me font baver, j'ai loupé une enchère sur une super occase basse Buffet, prestige que le gars n'avait joué qu'un an. Il la revendait pour acheter une nouvelle basse Selmer. Au moment exact où j'allais valider, paf un achat immédiat. Du coup je vais rester un petit moment sur Yamaha.
Ce n'est pas l'habit qui fait l'homme ni la clarinette le clarinettiste...
Répondre