bec de clarinette basse

Ligature, bec, anches, etc ... tous ces petits rien qui coûtent une fortune à tous les clarinettistes.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
nono
Fidèle de la première heure
Messages : 2343
Inscription : 18 mars 2005, 13:33
Localisation : Roche-la-Molière

bec de clarinette basse

Message par nono »

Demain je vais à Lyon, et je vais peut être essayer des becs de clarinette basse. Pour les amoureux de la basse, j'ai lu que le bec sur la basse avait moins d'importance que sur la sib, qu'en pensez vous, j'aimerais bien votre avis à vous, qui connûtes la basse. :mrvert:
( j'ai du me gourrer d'onglet, il aurait fallu aller dans accessoire...)
Je suis d'accord ! euh, pas toujours... et des fois, je ne le dis pas, et même parfois je ne comprends pas. Alors là, je n'ai pas d'avis !
Avatar de l’utilisateur
jp
Slap's King
Messages : 4998
Inscription : 14 mai 2005, 21:09
Localisation : Grenoble
Contact :

Message par jp »

Ah si c'est important. Perso j'ai du mal avec les B40, je joue ouverture moyenne, pomarico 3 ou selmer E*. C'est bien d'essayer plusieurs marques, pour moi les sensations diffèrent pas mal entre les fabricants.
jp
"L’histoire nous enseigne que se fier à la future bonne volonté d’un narcissique immoral et vindicatif n’est pas une très bonne stratégie à long terme".M.T. Anderson pour Slate
Avatar de l’utilisateur
nono
Fidèle de la première heure
Messages : 2343
Inscription : 18 mars 2005, 13:33
Localisation : Roche-la-Molière

Message par nono »

J'ai un bec leblanc d'origine, à peine ébréché, mais qui me semble assez ouvert... je vais acheter qlq anches et en essayer...

selmer C* est plus fermé que E* ? B40 lus ouvert ? (pomarico j'ai compris en gros 1 2 3 ET JAZZ dans le sens de l'ouverture)
Tu joues avec quels anches ? 3 ? 2,5 ? c'est que du tatonnement au début alors c'est pour comprendre un peu plus vite ...
Je suis d'accord ! euh, pas toujours... et des fois, je ne le dis pas, et même parfois je ne comprends pas. Alors là, je n'ai pas d'avis !
Avatar de l’utilisateur
jp
Slap's King
Messages : 4998
Inscription : 14 mai 2005, 21:09
Localisation : Grenoble
Contact :

Message par jp »

Je joue entre du 2,5 et du 3, ça dépend des jours. Ou alors je gratte les 3. Je peux jouer les deux (des fois les 3 c'est trop fort pour moi...). Le timbre n'est pas le même. Plus c'est faible, plus tu as d'harmoniques, en jouant un peu plus fort, on a un peu plus d'assise dans le grave... mais ça fatigue plus, et je joue poru faire de la musique, pas me crever...
Quand aux ouvertures, tout ça, c'est bien de le savoir à peu près (en gros 3 catégories, les plutôt fermés, les moyens, les jazz) puis d'essayer car la "personnalité" d'un bec compte beaucoup. Prendre son temps, trouver une bonne anche sur chaque bec que tu essayes (j'ai acheté deux boîtes d'anches (3 et 2,5) en même temps pour acheter mon poma). Essayer tout ça sur ta basse, en comparant avec celui que tu connais et... privilégier la facilité de jeu et le fait que toutes les notes sortent!!!!
jp
"L’histoire nous enseigne que se fier à la future bonne volonté d’un narcissique immoral et vindicatif n’est pas une très bonne stratégie à long terme".M.T. Anderson pour Slate
Avatar de l’utilisateur
nono
Fidèle de la première heure
Messages : 2343
Inscription : 18 mars 2005, 13:33
Localisation : Roche-la-Molière

Message par nono »

Le fait que les notes sortent dépend aussi du bec sur la basse ? ; enfin j'extrapole ce que tu as voulu dire ou alors tu as plutôt voulu dire qu'avec certains becs des notes sortent plus difficilement ....
C'est délicat la basse ! surtout le haut clairon ... lier la médium la clairon c'est une aventure pour moi. Evidemment certaines choses se résolvent, et quand j'entends un copain essayer ma basse, je me rends bien compte que ça a un peu évolué, mais ça n'est pas encore bien au point... Ce n'est pas une basse moderne avec double clé registre, pas de renvoi lab mib. Le bocal est trop droit, les attaches sont mal équilibrées (pour la sangle) pas de pique.... Bien tout regarder avant d'acheter une basse sur ebay ...mais il n'en reste pas moins que c'est quand même une bonne basse avec un son qui me va et que je peux jouer dessus sans soucis...
Je suis d'accord ! euh, pas toujours... et des fois, je ne le dis pas, et même parfois je ne comprends pas. Alors là, je n'ai pas d'avis !
Avatar de l’utilisateur
jp
Slap's King
Messages : 4998
Inscription : 14 mai 2005, 21:09
Localisation : Grenoble
Contact :

Message par jp »

Pour toutes les basses pas chères que j'ai essayées, le problème, c'est le la clairon. Et suivant le bec que tu as ça peut être du sol au do, ou pas du tout. J'ai l'impression que la fabrication des becs est plus diversifiée que pour les becs de soprano, et c'est super important le bec, oui, au moins au début, ça conditionne ta tessiture, bien sûr!
Avec le temps, un peu moins, je pense : c'est le corps qui fait la note... et moins le bec...
jp
"L’histoire nous enseigne que se fier à la future bonne volonté d’un narcissique immoral et vindicatif n’est pas une très bonne stratégie à long terme".M.T. Anderson pour Slate
Avatar de l’utilisateur
nono
Fidèle de la première heure
Messages : 2343
Inscription : 18 mars 2005, 13:33
Localisation : Roche-la-Molière

Message par nono »

Ah ! merci ! C'était ce que j'avais pressenti mais j'avais peur que ce soit seulement une intuition malheureuse... ça vaut le coup donc ! :)
Je suis d'accord ! euh, pas toujours... et des fois, je ne le dis pas, et même parfois je ne comprends pas. Alors là, je n'ai pas d'avis !
Armand
Coquillette's man
Messages : 2487
Inscription : 04 oct. 2007, 17:34
Localisation : Itinérant

Message par Armand »

jp a écrit :Pour toutes les basses pas chères que j'ai essayées, le problème, c'est le la clairon. Et suivant le bec que tu as ça peut être du sol au do, ou pas du tout.
Juste pour dire que ce qui me fait progresser dans le clairon et l'aiguë c'est de faire du II-V-I régulièrement dans ces registres en étant accompagné par Band in a Box. C'est la méthode un peu scolaire la plus ludique que j'ai trouvée. Contrairement à de bêtes gammes, le fait d'avoir la cadence qui tourne m'entraîne instinctivement à faire sonner ce registre (avec plus ou moins de brio c'est sûr).

Si vous avez d'autres idées ...
La guerre, c'est la paix, la liberté c'est l'esclavage, l'ignorance c'est la force.
George Orwell (1984)
Avatar de l’utilisateur
EricW
Infidèle de la première heure
Messages : 8945
Inscription : 16 mai 2005, 22:38
Contact :

Message par EricW »

Salut

Nono, sur les basses à simple clé de registre, le choix du bec est effectivement super important, mais je sais que pour ma part chaque bec successif a fait évoluer mon embouchure, d'où à un moment la nécessité de passer à un autre bec, pour améliorer aussi le timbre.

J'ai commencé sur un B45, mais rapidement je me suis retrouvé bloqué dans le heut clairon, et de plus ce bec ne donnait rien dans le grave, trop terne. Ensuite je suis passé au B40. Tout de suite je me suis senti plus à l'aise dans le haut clairon, mais au bout d'un moment, j'avais beau faire, je trouvais qu'il était trop inégal suivant les registres. Et puis il manquait de précision dans le détaché je trouve. Même en bossant ma colonne d'air et mon embouchure je plafonnais. Là je suis passé à un selmer C85-120. C'est le pied, tout sort bien, les détachés sont précis.

Côté anches je joue du 3. Pendant un moment je faisait comme jp, j'alternais 2,5 et 3, mais le problème avec les 2,5, c'est que je trouvais qu'au bout d'une demi-heure de jeu elles avaient un son trop nasillard, avec trop d'harmoniques aigues. Donc je ne joue plus que du 3, avec un peu de difficulté sur certaines au début mais plus maintenant.

Sinon j'abonde dans le sens de jp : la facilité avant tout : c'est ce qui doit conditionner ton choix de bec.

Pour ton problème d'équilibre de l'instrument, tu devrais voir avec ton luthier : il peut te rajouter un anneau bien placé : tout près du centre de gravité, mais pas exactement, de façon à ce que l'instrument revienne légèrement vers toi.

Eric
« Finalement, j’ai rencontré une brouette, et j’ai pensé qu’elle me prêterait une oreille attentive. » Lewis Carroll
Avatar de l’utilisateur
Pierolivier
Pithéclarinethantropus
Messages : 6290
Inscription : 21 oct. 2002, 08:13
Localisation : Là où naissent les cloches et les andouilles.

Message par Pierolivier »

EricW a écrit : ...sur les basses à simple clé de registre, le choix du bec est effectivement super important...
Ça peu même tout changer, avec la Buffet 1180 (avant de faire mettre une db clé de registre) je jouait un B45 qui convenait plutôt pas mal sur tout le registre sauf les notes du B au C# médium qui étaient étouffées (because pas de db clé) par la suite j'ai décidé de changer de bec car je trouvais le B45 assez impersonnel et je suis tombé sur un Poma ébonite n°3 pas toujours évident à maitriser notamment les attaques dans l'aigüe mais qui améliorait de façon conséquente mon pb de bas clairon.
EricW a écrit : ...Sinon j'abonde dans le sens de jp : la facilité avant tout : c'est ce qui doit conditionner ton choix de bec.
+1 aujourd'hui je n'ai plus la 1180 que j'ai remplacée par une Selmer 23II et du coup je suis passé du Poma ébonite 3 à un B40 à la sonorité très proche bien qu'un peu trop brillant à mon goût mais beaucoup plus confortable.
PO
Pisser sans péter c'est aller à Dieppe sans voir la mer. Nicolas Hurtaut
Ventoux
Chat noir
Messages : 1539
Inscription : 12 déc. 2007, 17:39
Localisation : Ile de France

Message par Ventoux »

Avec un basse Yamaha 221II donc sans deuxième clef de registre comme la tienne, je bataille pour sortir les notes la si do du haut clairon. J'ai un bec yamaha 4C et un B40. Le premier est facile d'emission mais la sonorité est très timbrée, les graves ne sont pas assez profonds avec le second en revanche, les graves sont jolis mais je galère plus pour sortir le haut clairon. Finalement, je préfère le B40 pour la sonorité obtenue tant pis s'il me faut plus bosser le haut clairon. Mais il n'y a rien d'insurmontable (tant qu'il ne faut pas attaquer un la de but en blanc :mrvert: ). Toujours pour avoir une sonorité plus ronde et chaleureuse, je préfère les anches fortes du 3,5.

J'aimerai bien essayer un pomarico sur ma basse avant d'investir. Si tu as l'occasion d'en essayer, ton retour d'expérience m'interresse.
Ce n'est pas l'habit qui fait l'homme ni la clarinette le clarinettiste...
Avatar de l’utilisateur
nono
Fidèle de la première heure
Messages : 2343
Inscription : 18 mars 2005, 13:33
Localisation : Roche-la-Molière

Message par nono »

Figurez vous que je suis resté coincé par le boulot et je n'ai pas pu y aller. Trop crevé ce soir... ce n'est que partie remise, mais merci quand même à tous pour ces précisions (pour l'anneau, c'était prévu...). Vos messages sont plutôt encourageants dans le sens où je peux trouver au changement de bec quelque chose de positif, voir très positif...C'est important d'y aller avec des infos et pas seulement sa basse sa bite et son couteau !! :D
Je suis d'accord ! euh, pas toujours... et des fois, je ne le dis pas, et même parfois je ne comprends pas. Alors là, je n'ai pas d'avis !
Avatar de l’utilisateur
Pierolivier
Pithéclarinethantropus
Messages : 6290
Inscription : 21 oct. 2002, 08:13
Localisation : Là où naissent les cloches et les andouilles.

Message par Pierolivier »

nono a écrit :Figurez vous que je suis resté coincé par le boulot et je n'ai pas pu y aller. Trop crevé ce soir... ce n'est que partie remise, mais merci quand même à tous pour ces précisions (pour l'anneau, c'était prévu...). Vos messages sont plutôt encourageants dans le sens où je peux trouver au changement de bec quelque chose de positif, voir très positif...C'est important d'y aller avec des infos et pas seulement sa basse sa bite et son couteau !! :D
Et t'as trouvé un étui adapté pour mettre tous ça :mrvert:
Pisser sans péter c'est aller à Dieppe sans voir la mer. Nicolas Hurtaut
Avatar de l’utilisateur
jp
Slap's King
Messages : 4998
Inscription : 14 mai 2005, 21:09
Localisation : Grenoble
Contact :

Message par jp »

Ventoux a écrit :...il n'y a rien d'insurmontable (tant qu'il ne faut pas attaquer un la de but en blanc :mrvert: ).
J'ai eu ça longtemps avec ma Vito. J'avais développé de puissantes stratégies d'évitement pour ne jamais (de toute façon c'était pas possible) faire de la direct. :mrvert: :mrvert: :mrvert:
jp
"L’histoire nous enseigne que se fier à la future bonne volonté d’un narcissique immoral et vindicatif n’est pas une très bonne stratégie à long terme".M.T. Anderson pour Slate
Avatar de l’utilisateur
fabemile
Canard professionnel
Messages : 2802
Inscription : 08 déc. 2006, 01:35
Localisation : DIGNE (04)
Contact :

Message par fabemile »

Ma toute petite expérience : Au début, sur la basse, j'avais le bec bc d'orig..., puis j'ai acquis un B40 sur le bay pour voir, déjà, les différences étaient notables, il me devenait possible de faire des notes aigües puis j'ai craqué sur le Poma cristal 3 après l'avoir essayé au festival de l'anche !

Il me semble tellement facile qu'il m'arrive de lui mettre (exprès) une anche pas bonne et jouer pas tant pire.

Pour moi, il est difficile d'apprécier des notions comme timbré, velouté ou rond pour le son que j'émets, par contre je peux dire pas facile, mieux ou carrément impressionnant de facilité (comme je suis devenu bon d'un coup !).

Alors oui, un bec a eu beaucoup d'influence dans mon appréhension de la basse.
Elles sont mortes mes gerbilles... :-(
Répondre