Ecouvillon coincé?

Ligature, bec, anches, etc ... tous ces petits rien qui coûtent une fortune à tous les clarinettistes.

Messagepar Le Bassiste » Lun Sep 24, 2018 19:48 pm

Je l'ai coincé une fois, et on l'a eu à trois personnes, deux qui tiraient et moi qui bloquait la clarinette. Homérique.
"Cette clarinette remplacera très certainement dans un temps très rapproché la clarinette en bois". (Publicité Selmer pour la clarinette en métal, 1927).
Avatar de l’utilisateur
Le Bassiste
Chat noir
 
Messages: 1652
Inscrit le: Ven Jan 30, 2015 13:01 pm
Localisation: Caen

Messagepar Doliane » Lun Sep 24, 2018 20:39 pm

Mince ! Et quand ça coince, ça coince à ce point là ? Même en démontant la clarinette ?
Je vais essayer d'être plus délicate avec le mien alors
Doliane
Touriste
 
Messages: 35
Inscrit le: Dim Aoû 26, 2018 17:58 pm

Messagepar Claquéoz » Lun Sep 24, 2018 20:46 pm

Doliane a écrit:Mince ! Et quand ça coince, ça coince à ce point là ? Même en démontant la clarinette ?

Tu peux essayer: il suffit de faire une jolie boulette avec l'écouvillon avant de l'enfiler! :P

j'ai hésité à l'emmener chez le luthier, j'avais peur de faire du dégât, soit en tirant trop fort, soit en bousillant le bois avec une aiguille trop pointue. Comme il était bien dedans, impossible de le retirer en arrière. Finalement, l'aiguille à tricoter, ça a fonctionné. Ouf!
Avatar de l’utilisateur
Claquéoz
Dieu grec
 
Messages: 302
Inscrit le: Mar Nov 22, 2016 22:02 pm
Localisation: Jura suisse

Messagepar Le Bassiste » Lun Sep 24, 2018 20:55 pm

Doliane a écrit:Même en démontant la clarinette ?


C'est à dire que j'ai une clarinette métal... donc d'une pièce... :mrvert:
"Cette clarinette remplacera très certainement dans un temps très rapproché la clarinette en bois". (Publicité Selmer pour la clarinette en métal, 1927).
Avatar de l’utilisateur
Le Bassiste
Chat noir
 
Messages: 1652
Inscrit le: Ven Jan 30, 2015 13:01 pm
Localisation: Caen

Messagepar Doliane » Lun Sep 24, 2018 21:32 pm

Claqueoz tu ne m'en voudras pas de ne pas essayer ton astuce de la boulette ? :P

Le Bassiste, effectivement cela doit être autre chose sur une clarinette en métal. Elles ne se démontent pas ?
Doliane
Touriste
 
Messages: 35
Inscrit le: Dim Aoû 26, 2018 17:58 pm

Messagepar Le Bassiste » Lun Sep 24, 2018 22:50 pm

Certaines, mais c'est pas la majorité.
"Cette clarinette remplacera très certainement dans un temps très rapproché la clarinette en bois". (Publicité Selmer pour la clarinette en métal, 1927).
Avatar de l’utilisateur
Le Bassiste
Chat noir
 
Messages: 1652
Inscrit le: Ven Jan 30, 2015 13:01 pm
Localisation: Caen

Messagepar Clapat » Mar Sep 25, 2018 12:30 pm

A mon avis le meilleur moyen de ne pas coincer l'écouvillon est de le passer dans le sens de l'air (par le baril) et non par le pavillon.

J'y vois 2 avantages : si l'écouvillon est en boule, il va se coincer avant de rentrer dans la clarinette. Ensuite, une fois la corde insérée, on va tirer dans le sens de l'assemblage, ce qui est sécurisant.

J'ai vu à plusieurs reprises des clarinettistes qui ont démonté et fait tomber le corps du haut de leur clarinette en tirant la cordelette qui sortait du barillet.

Certains disent qu'en passant l'écouvillon par le baril on étale la flotte plutôt que l'absorber. Je réponds qu'il suffit tout simplement d'essuyer sa clarinette avec 2 écouvillons voire 3 en alternance. Je ne repasse jamais le premier écouvillon gorgé de flotte. Je prévois ensuite du sopalin pour essuyer les tenons et les mortaises afin de ne pas encrasser de graisse mes 3 chiffons.
Sinon : risque de dépôt à la base des trous de jeu aux nettoyages suivants et donc d'encrassage.
"C'est très difficile de jongler avec le second degré dans un monde où tout est pris au premier" - Charb
Avatar de l’utilisateur
Clapat
5RV Lyste
 
Messages: 581
Inscrit le: Mar Nov 15, 2011 10:17 am

Messagepar EricW » Mar Sep 25, 2018 13:54 pm

Ahhh le sens de l'écouvillon... :roll: :mrvert:

38 résultats quand on cherche ici :mrvert:
search.php?keywords=sens+%C3%A9couvillon

E.
« Finalement, j’ai rencontré une brouette, et j’ai pensé qu’elle me prêterait une oreille attentive. » Lewis Carroll
Avatar de l’utilisateur
EricW
Infidèle de la première heure
 
Messages: 7679
Inscrit le: Lun Mai 16, 2005 22:38 pm

Messagepar Clapat » Mar Sep 25, 2018 15:54 pm

Eh oui, certes...

Mais je vois tellement de négligences, de casse...et ne venant pas toujours que des plus jeunes... :roll: je connais même des pros qui massacrent au quotidien leurs clarinettes de la sorte :shock: que tant pis...
"C'est très difficile de jongler avec le second degré dans un monde où tout est pris au premier" - Charb
Avatar de l’utilisateur
Clapat
5RV Lyste
 
Messages: 581
Inscrit le: Mar Nov 15, 2011 10:17 am

Messagepar Clair et net » Mar Sep 25, 2018 22:12 pm

Je démonte d'abord, puis je passe l'écouvillon après dans chaque élément, en commençant par le moins mouillé, le pavillon, puis corps du bas, corps du haut, barillet et enfin bec que je maltraite à chaque fois et qui pour l'instant n'a pas changé de caractéristiques de façon telle que je puisse m'en rendre compte.
A chaque fois, je sèche les mortaises, mais c'est vrai que ces tissus n'absorbent pas du tout la flotte, et que le dépot de graisse doit y être substantiel.
Je pense que l'idéal, c'est un écouvillon standard pour les 4 parties du corps de la clarinette, un écouvillon à hautbois pour le bec, et du papier absorbant pour les mortaises.
Passer l'écouvillon dans l'instrument monté est à mon avis très dangereux et peu efficace surtout de bas en haut si on tient par le corps du bas et que le liège entre les deux corps est un peu faiblard ...
Tout ça ne concerne évidemment pas les métal qui pour leur grande majorité sont en un seul morceau + barillet.
Clair et net
Canard professionnel
 
Messages: 2346
Inscrit le: Dim Sep 22, 2013 10:43 am

Messagepar Pierolivier » Mer Sep 26, 2018 5:46 am

J'utilise des lavettes en microfibre, celles vendue par paquet de 4/5 avec des couleurs flashie, c'est redoutable d'efficacité !
Pour la basse la dimenssion est parfaite et pour la soprano je recoupe les bords. Un coup de machine à coudre pour fixer un cordon dans la diagonale et c'est nickel. Le tissus étant très souple je pense qu'il ny a pratiquement aucun risque qu'il se coince.
PO
En ces temps difficiles, il convient d'accorder notre mépris avec parcimonie, tant nombreux sont les nécessiteux. François-René de Chateaubriand

Avatar de l’utilisateur
Pierolivier
Gardien du temple
 
Messages: 5469
Inscrit le: Lun Oct 21, 2002 8:13 am
Localisation: Seine St Denis

Messagepar Dim » Mer Sep 26, 2018 7:53 am

Clair et net a écrit:Passer l'écouvillon dans l'instrument monté est à mon avis très dangereux et peu efficace

ça dépend aussi des circonstances, en sortie de concert où c'est toujours un peu l'effervescence, je n'ai qu'une idée en tête, mettre la clar à l'abri, du coup, trois ou quatre passages d'écouvillon vite fait, un bon coup de souffle dans les mortaises et on fera mieux une fois à la maison.
- Comment dois-je l'entendre ?
- Par les oreilles, ces choses, des deux côtés de votre tête. J'ai les mêmes et vous me les échauffez.
Alambic Dieudonné Corydon Talon
Avatar de l’utilisateur
Dim
La Castafiore !
 
Messages: 9194
Inscrit le: Ven Déc 30, 2005 18:17 pm
Localisation: Var (83)

Messagepar LEBOUBOU » Ven Oct 05, 2018 23:06 pm

Classique l'ecouvillon qui se coince dans la cheminée de 12ème.
Quand ça m'arrive (plusieurs fois en 40 ans), j'essaie de torsader la partie qui dépasse, souvent ça marche...
Actuellement, il y a des écouvillons avec un ruban à chaque extrémité : tu peux tirer alternativement sur l'un puis l'autre en prenant ton temps.
En tout cas, passer du bas vers le haut pour que l'ecouvillon ait le temps de prendre la forme de la perce avant d'arriver à cette foutue cheminée !
NB: il me semble ne pas avoir coincé d'ecouvillon en "peau" (BG) alors qu'avec ceux en tissu, c'était courant.
Bienvenue au club :-)
Franck LE BOURHIS
Sib et La Selmer Privilège BD5/CL6, Alto Selmer B40, Basse Buffet-Crampon BD5, Sax tenor Selmer série 3 Otto Link 7*
Avatar de l’utilisateur
LEBOUBOU
Touriste
 
Messages: 40
Inscrit le: Jeu Mai 24, 2012 23:54 pm
Localisation: Pau

Messagepar Claquéoz » Dim Oct 07, 2018 20:38 pm

LEBOUBOU a écrit:NB: il me semble ne pas avoir coincé d'ecouvillon en "peau" (BG) alors qu'avec ceux en tissu, c'était courant.
Bienvenue au club :-)


Pile poil celui avec lequel j'ai tant sué... Comme quoi!
Avatar de l’utilisateur
Claquéoz
Dieu grec
 
Messages: 302
Inscrit le: Mar Nov 22, 2016 22:02 pm
Localisation: Jura suisse

Messagepar Ebene671 » Mer Oct 31, 2018 11:47 am

Clapat a écrit:A mon avis le meilleur moyen de ne pas coincer l'écouvillon est de le passer dans le sens de l'air (par le baril) et non par le pavillon.

J'y vois 2 avantages : si l'écouvillon est en boule, il va se coincer avant de rentrer dans la clarinette. Ensuite, une fois la corde insérée, on va tirer dans le sens de l'assemblage, ce qui est sécurisant.

J'ai vu à plusieurs reprises des clarinettistes qui ont démonté et fait tomber le corps du haut de leur clarinette en tirant la cordelette qui sortait du barillet.

Certains disent qu'en passant l'écouvillon par le baril on étale la flotte plutôt que l'absorber. Je réponds qu'il suffit tout simplement d'essuyer sa clarinette avec 2 écouvillons voire 3 en alternance. Je ne repasse jamais le premier écouvillon gorgé de flotte. Je prévois ensuite du sopalin pour essuyer les tenons et les mortaises afin de ne pas encrasser de graisse mes 3 chiffons.
Sinon : risque de dépôt à la base des trous de jeu aux nettoyages suivants et donc d'encrassage.


+ 1 :D
- Clarinette sib Buffet Crampon RC, becs Vandoren B45 point, B45 Lyre, 5JB, anches Rico royal, ligatures Rovner Dark et GF3
- Orgue d'église ;
- Compositions, arrangements, MAO, écriture de partitions avec Finale.
Ebene671
La nouvelle star
 
Messages: 167
Inscrit le: Sam Déc 06, 2008 13:49 pm

PrécédentSuivant

Retourner vers Accessoires

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités