Restauration d'un étui

Ligature, bec, anches, etc ... tous ces petits rien qui coûtent une fortune à tous les clarinettistes.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Bigorzazou
Déesse éternelle
Messages : 596
Inscription : 09 août 2006, 20:20
Contact :

Restauration d'un étui

Message par Bigorzazou »

Quand j'ai commencé à traînasser sur le forum, j'avais acheté cette vieille clarinette en métal dans son étui d'origine sur Ebay, dans l'idée de la restaurer. EricW avait fait quasiment tout le boulot, légèrement assisté par mézigue hum :roll: .

L'étui étant en piteux état, j'ai décidé, 12 ans plus tard, de me lancer dans la restauration de ce dernier. Histoire aussi de me tester un peu sur de la réparation, et de m'essayer au gainage de boîtes en bois avec du cuir.
etui1.JPG
etui2.JPG
Pas grand chose à sauver là-dedans, je l'ai vraiment fait pour l'exercice.

J'ai pas pensé à prendre des photos tout le temps, donc voici les étapes réalisées :

-Démontage des parties bois qui ne tenaient plus entre elles

-Démontage de la quincailerie

-Remplacement de la poignée, très usée.

-Nettoyage de la quincaillerie et polissage (je ne l'ai pas relaitonnée, n'ayant pas le matos pour)

-Recollage de l'assemblage en bois (colle à bois)+ rebouchage des trois à la pâte à bois (faite maison)

-Ponçage du tout.

-Gainage en cuir
etui3.JPG
-Remontage des bijouteries

-Réalisation de la garniture avec du crin caoutchouté et du velours.

Pour info, le dessus de la boîte était en carton, et pas en bois, et si c'était à refaire, je remplacerais ce dernier, car il était pas mal abîmé, et le ponçage n'était pas adapté à la matière pour bien enlever les aspérités et éviter qu'elles ne se voient à travers le cuir.

(les photos du résultat en suivant, je n'ai pas réussi à tout mettre là !)
Dernière modification par Bigorzazou le 24 avr. 2021, 14:55, modifié 1 fois.
Tandis que le nougat est inerte, il se colle aux gens qui le mâchent avec les pieds. (C'est pas de sa faute, on lui reproche rien, mais il aurait pu le dire).
Avatar de l’utilisateur
Bigorzazou
Déesse éternelle
Messages : 596
Inscription : 09 août 2006, 20:20
Contact :

Re: Restauration d'un étui

Message par Bigorzazou »

Et voilà !
etui4.JPG
etui5.JPG
etui6.JPG
Tandis que le nougat est inerte, il se colle aux gens qui le mâchent avec les pieds. (C'est pas de sa faute, on lui reproche rien, mais il aurait pu le dire).
Avatar de l’utilisateur
Pierolivier
Pithéclarinethantropus
Messages : 6285
Inscription : 21 oct. 2002, 08:13
Localisation : Là où naissent les cloches et les andouilles.

Re: Restauration d'un étui

Message par Pierolivier »

Bravo ! Beau boulot la garniture en velours vert est très classe. On ne voit pas bien sur tes photos, il y a une partie bombée au niveau du pavillon ?
L’huile de pied de bœuf j’ai jamais utilisé mais je peux comprendre par contre la solutricine tu fais quoi avec ? :mrvert:

PO
Pisser sans péter c'est aller à Dieppe sans voir la mer. Nicolas Hurtaut
Avatar de l’utilisateur
L'Altiste
Canard professionnel
Messages : 2293
Inscription : 30 janv. 2015, 13:01
Localisation : Caen
Contact :

Re: Restauration d'un étui

Message par L'Altiste »

Génial ! Je suis impressionné !
" Why not the alto clarinet? " (Norman Heim, Clarinet & Saxophone magazine, septembre 1990)
Selmer Alto & C*
Selmer Sib. série L & C85 120
Avatar de l’utilisateur
Toineclar
Rouge-gorge
Messages : 609
Inscription : 07 juin 2019, 20:09

Re: Restauration d'un étui

Message par Toineclar »

En fait, tu as quasiment fabriqué un étui neuf. Bravo, ça a l'air parfait.

Tu as pu calculer le prix de revient des fournitures ainsi que le nombre d'heures passées pour avoir une idée du prix de vente minimum ?
Avatar de l’utilisateur
Jef
Chat noir éternel
Messages : 2021
Inscription : 13 mai 2004, 22:24
Localisation : Grand Paris
Contact :

Re: Restauration d'un étui

Message par Jef »

Ah oui c'est beau, bravo Zoé ! On aurait presque envie de se transformer en clarinette pour essayer une bonne sieste dans ce bel étui, tellement il a l'air confortable ! :D
Père, vous ne pouvez imaginer la beauté du son de la clarinette ! W. A. Mozart, 1778.
> Édite la Clarinette Map - Un peu de son ? mon Souncloud ici
Avatar de l’utilisateur
EricW
Infidèle de la première heure
Messages : 8944
Inscription : 16 mai 2005, 22:38
Contact :

Re: Restauration d'un étui

Message par EricW »

Hey mais je la reconnais cette clar ! :wink:

Bravo, beau travail !

E.
« Finalement, j’ai rencontré une brouette, et j’ai pensé qu’elle me prêterait une oreille attentive. » Lewis Carroll
Avatar de l’utilisateur
Gluon
Curieux
Messages : 75
Inscription : 08 nov. 2019, 13:26
Localisation : Morbihan

Re: Restauration d'un étui

Message par Gluon »

Superbe réalisation, je n'ose imaginer le nombre d'heures que tu y as passé !!
lorenzacchio
Curieux
Messages : 99
Inscription : 04 mai 2016, 10:05

Re: Restauration d'un étui

Message par lorenzacchio »

Yeaaah !
" L'Enfer, c'est les Anches" Jean-Sol Partre
Avatar de l’utilisateur
LEBOUBOU
Dieu grec
Messages : 317
Inscription : 24 mai 2012, 23:54
Localisation : Pau

Re: Restauration d'un étui

Message par LEBOUBOU »

C'est vraiment de la belle ouvrage !
Félicitations :D
Franck LE BOURHIS
Sib et La Selmer Privilège BD4/5JB, Alto Selmer B40, Basse BC Prestige BD5, Sax tenor Selmer série 3 Otto Link 7*
Avatar de l’utilisateur
Dim
La Castafiore !
Messages : 10110
Inscription : 30 déc. 2005, 18:17
Localisation : Var (83)

Re: Restauration d'un étui

Message par Dim »

Hé ben ! Le test est plutôt concluant !
Ça a l'air juste parfait en fait, bravo.
L'ingénieur Barnier est formel, le projecteur de particules à double polarisation chromatique entrera en résonnance avec le palpeur de mirette si vous avez le malheur de le laisser branché. Il en résultera la destruction de votre beau câbleur tout neuf.
Avatar de l’utilisateur
Bigorzazou
Déesse éternelle
Messages : 596
Inscription : 09 août 2006, 20:20
Contact :

Re: Restauration d'un étui

Message par Bigorzazou »

Toineclar a écrit : 24 avr. 2021, 16:01 En fait, tu as quasiment fabriqué un étui neuf. Bravo, ça a l'air parfait.

Tu as pu calculer le prix de revient des fournitures ainsi que le nombre d'heures passées pour avoir une idée du prix de vente minimum ?
C'était un peu l'idée de l'exercice en fait (entre autres... )
Mais comme le gainage est une technique particulière, qu'on n'apprend pas en maroquinerie, j'ai fait ça en "débutante", et donc en m'y reprenant à plusieurs fois... Difficile d'avoir des chronos précis ! (Sans compter qu'au moment où j'ai commencé, je n'étais pas complètement équipée; j'ai tout poncé à la main par exemple... maintenant j'ai une bonne machine).

C'est clair que pour un truc comme ça, je ne pense pas que ça vaille le coup, mais l'idée était d'établir une "grille tarifaire" pour chaque réparation (là au moins j'avais tout: recollage de la boîte, gainage, remplacement de la poignée, changement de garniture)
D'ailleurs, je vais m'atteler bientôt au remplacement d'une fermeture éclair sur mon étui BAM, qui est complètement inaccessible et qui m'oblige à un gros démontage de l'étui, pour avoir une idée du prix que ça peut coûter !

De ce que j'ai estimé (en réduisant mes temps à un coup de main plus expert et habitué et en enlevant les essais ratés) on est autour de 10-11 heures de travail. J'ai établi un tarif à 30 euros de l'heure H.T., du coup ça fait un peu plus de 300 euros HT (et hors matières premières). J'hésite à revoir ce tarif horaire à la baisse pour la restauration, car il prend en compte tout le temps passé à développer des étuis neufs, ce qui n'a aucune utilité pour le volet "réparation". J'apprends aussi que dans le métier d'artisan, étant soumis à la loi du marché, on peut exercer certaines activités "à perte" tant que d'autres viennent renflouer la caisse.
Pas simple d'établir des tarifs clairs et justes!

Les étuis neufs que je suis en train de concevoir (plutôt des housses semi-rigides) sont justement pensés pour être facilement réparables : pas besoin de tout démonter pour changer un élément de fermeture par exemple.... De même que je fais en sorte que les éléments sollicités soit assemblés solidement: par exemple, je couds à la main, et au fil de lin ciré, tout ce qui est poignées, bandoulières : la couture main est plus solide sur du cuir que n'importe quel rivet ou piqûre machine. Plus réparable aussi en cas de problème !

En tout cas merci pour tous vos gentils retours, même si c'est loin d'être parfait, ça fait chaud au cœur !!
Tandis que le nougat est inerte, il se colle aux gens qui le mâchent avec les pieds. (C'est pas de sa faute, on lui reproche rien, mais il aurait pu le dire).
Avatar de l’utilisateur
Bigorzazou
Déesse éternelle
Messages : 596
Inscription : 09 août 2006, 20:20
Contact :

Re: Restauration d'un étui

Message par Bigorzazou »

Pierolivier a écrit : 24 avr. 2021, 15:19 Bravo ! Beau boulot la garniture en velours vert est très classe. On ne voit pas bien sur tes photos, il y a une partie bombée au niveau du pavillon ?
L’huile de pied de bœuf j’ai jamais utilisé mais je peux comprendre par contre la solutricine tu fais quoi avec ? :mrvert:

PO
:mrvert: :mrvert: :mrvert: Oui bien vu il y a un carton bombé au niveau du pavillon: difficile de faire plus compact.
L'huile de pied de boeuf c'est pour nourrir le cuir, mais c'était pour un autre projet.
La solucitrine, c'est la boîte de rangement des épingles à nourrice de ma grand-mère dans son meuble de couture !! :mrvert: :mrvert:
Tandis que le nougat est inerte, il se colle aux gens qui le mâchent avec les pieds. (C'est pas de sa faute, on lui reproche rien, mais il aurait pu le dire).
Répondre