Comparons deux Selmer : HS* et C85 120

Ligature, bec, anches, etc ... tous ces petits rien qui coûtent une fortune à tous les clarinettistes.
Avatar de l’utilisateur
L'Altiste
Canard professionnel
Messages : 2293
Inscription : 30 janv. 2015, 13:01
Localisation : Caen
Contact :

Comparons deux Selmer : HS* et C85 120

Message par L'Altiste »

J'ai chez moi deux becs Selmer, le HS* et le C85 120.

- HS* : ouverture de 0,97 et table de 18 mm, série Selmer "classique".
- C85 120 : ouverture de 1,20 et table de 19 mm.

Après avoir eu un peu de mal étant habitué aux becs ouverts, j'ai joué avec le HS* aujourd'hui, c'est pas inintéressant. Je crois qu'avec le C* ce sont deux références assez utilisés par les utilisateurs de becs Selmer, je me trompe ? Pour faire bonne mesure, j'ajoute mon autre bec, le Vandoren 5JB.

Exemple avec "Le chat" de Pierre et le Loup.
Pièces jointes
HSstar.mp3
(310.41 Kio) Téléchargé 94 fois
C85_120.mp3
(303.06 Kio) Téléchargé 92 fois
5JB.mp3
(339.39 Kio) Téléchargé 88 fois
" Why not the alto clarinet? " (Norman Heim, Clarinet & Saxophone magazine, septembre 1990)
Selmer Alto & C*
Selmer Sib. série L & C85 120
Avatar de l’utilisateur
EricW
Infidèle de la première heure
Messages : 8944
Inscription : 16 mai 2005, 22:38
Contact :

Message par EricW »

Salut. Le HS* c'est un vieux truc. Des gens sans scrupule vendent ça comme machin vintage sur la baie... Pour ce que j'ai pu en essayer (une fois) c'est une espèce de 5RV. Dit autrement : les becs ont largement évolué. Le HS* c'est "old school", très "école française", son hyper timbré, c'est bizarre que sur ton enregistrement il soit si "rond" d'ailleurs, c'est pas le souvenir que j'en ai.

Ce qui serait marrant pour bien percevoir l'évolution des becs, ça serait de comparer un M30 à un HS* ou un 5rv, et un Concept à un B45, et un focus à un B40. Genre.

Là on verrait que tout ça :
- n'est qu'une question de mode
- dépend largement du clarinettiste

parce que bon, l'essai en question, il faudrait le faire faire par plein de gens (habitués aux bec ouverts ou fermés), et avec un auditorium de clarinettistes et de non clarinettistes, et en double aveugle bien entendu.

Tu sais quoi ? Je soupçonne (et ce n'est pas une attaque du tout, je pense qu'on tombe tous dans ce panneau) qui tu aies modifié ton jeu en fonction de l'idée que tu te faisais de ces becs (c'est le son sur le HS* qui me fait penser à ça, un bec aussi fermé avec une petite chambre comem on le faisait à l'époque avec la même anche, je le trouve diablement rond par rapport aux autres, c'est louche :mrvert: )

E.
« Finalement, j’ai rencontré une brouette, et j’ai pensé qu’elle me prêterait une oreille attentive. » Lewis Carroll
Avatar de l’utilisateur
L'Altiste
Canard professionnel
Messages : 2293
Inscription : 30 janv. 2015, 13:01
Localisation : Caen
Contact :

Message par L'Altiste »

Je ne m’en serais pas rendu compte mais c’est possible, la psycho-acoustique ça joue des tours.
" Why not the alto clarinet? " (Norman Heim, Clarinet & Saxophone magazine, septembre 1990)
Selmer Alto & C*
Selmer Sib. série L & C85 120
Avatar de l’utilisateur
L'Altiste
Canard professionnel
Messages : 2293
Inscription : 30 janv. 2015, 13:01
Localisation : Caen
Contact :

Message par L'Altiste »

EricW a écrit :Le HS* c'est "old school", très "école française", son hyper timbré, c'est bizarre que sur ton enregistrement il soit si "rond"
Ça y est, je crois avoir compris : le HS* a effectivement un son timbré quand on le pousse, qu'on cherche à avoir du volume, et là j'ai joué doucement.
" Why not the alto clarinet? " (Norman Heim, Clarinet & Saxophone magazine, septembre 1990)
Selmer Alto & C*
Selmer Sib. série L & C85 120
Répondre