Page 2 sur 3

MessagePublié: Mer Nov 06, 2019 23:04 pm
par jp
Ah, moi aussi j'ai eu les ennuis de pastille qui se décolle. La première fois que j'ai utilisé les pastilles, c'était de la chambre à air (entendez de la noire épaisse). Je préfère la fine*. Et puis c'est sur du cristal pour les becs de soprano. Juste sur un des becs (le vando cristal) il y a une pastille noire fine qui prend toute la mentonnière. Ca fait des années que c'est comme ça, ça bouge pas, c'est fin, et ça fait le job.
jp

*euh bon je sais elle était facile celle-là.

MessagePublié: Mer Nov 06, 2019 23:19 pm
par EricW
jp a écrit:Ah, moi aussi j'ai eu les ennuis de pastille qui se décolle. La première fois que j'ai utilisé les pastilles, c'était de la chambre à air (entendez de la noire épaisse). Je préfère la fine*. Et puis c'est sur du cristal pour les becs de soprano. Juste sur un des becs (le vando cristal) il y a une pastille noire fine qui prend toute la mentonnière. Ca fait des années que c'est comme ça, ça bouge pas, c'est fin, et ça fait le job.
jp

*euh bon je sais elle était facile celle-là.


La paire de fines ?

E.

MessagePublié: Jeu Nov 07, 2019 14:17 pm
par Henri
Toineclar a écrit:J'utilise des Vandoren épaisses comme Henri.

J'ai constaté que plus je progressais au niveau embouchure, moins je les usais.
Une pastille me fait presque un an. Pourtant, je joue régulièrement et assez longtemps. Quand j'ai repris au début, elles me faisaient un mois maxi avant d'être complètement déchirées.
J'ajoute que je joue sans papier sur les dents du bas: je ne me suis plus jamais blessé ni même irrité la lèvre inférieure malgré des dents très irrégulières (je tourne légèrement mon bec pour "aligner" l'anche avec leur profil). Ne pas "mordre" m'a permis d'avoir un timbre bien plus agréable et aussi de jouer dans le suraigu avec aisance. Maitrise aussi des sauts de registre rapides.

Peut être que les "mordeurs" devraient reconsidérer leur embouchure et se poser quelques bonnes questions...

Sinon, hors de question de jouer sans, ça me sert aussi à caler l'instrument (antidérapant). Comme je ne serre pas du tout, ma clarinette a tendance à bouger dans les passages rapides, et ça par contre, c'est ch...ant !

Serions-nous jumeaux ?
Je me retrouve complétement dans ce qui dit "Toineclar" !
"Nanard" aurait dit la même chose ?

MessagePublié: Jeu Nov 07, 2019 16:04 pm
par Toineclar
Henri a écrit:
Toineclar a écrit:J'utilise des Vandoren épaisses comme Henri.

J'ai constaté que plus je progressais au niveau embouchure, moins je les usais.
Une pastille me fait presque un an. Pourtant, je joue régulièrement et assez longtemps. Quand j'ai repris au début, elles me faisaient un mois maxi avant d'être complètement déchirées.
J'ajoute que je joue sans papier sur les dents du bas: je ne me suis plus jamais blessé ni même irrité la lèvre inférieure malgré des dents très irrégulières (je tourne légèrement mon bec pour "aligner" l'anche avec leur profil). Ne pas "mordre" m'a permis d'avoir un timbre bien plus agréable et aussi de jouer dans le suraigu avec aisance. Maitrise aussi des sauts de registre rapides.

Peut être que les "mordeurs" devraient reconsidérer leur embouchure et se poser quelques bonnes questions...

Sinon, hors de question de jouer sans, ça me sert aussi à caler l'instrument (antidérapant). Comme je ne serre pas du tout, ma clarinette a tendance à bouger dans les passages rapides, et ça par contre, c'est ch...ant !

Serions-nous jumeaux ?
Je me retrouve complétement dans ce qui dit "Toineclar" !
"Nanard" aurait dit la même chose ?


C'est peut être générationnel !!! :mrvert:

MessagePublié: Jeu Nov 07, 2019 18:05 pm
par EricW
Toineclar a écrit:Peut être que les "mordeurs" devraient reconsidérer leur embouchure et se poser quelques bonnes questions...


En fait j'ai beau relire le fil, rien ne laisse penser que les gens qui y interviennent bousillent leurs pastilles en deux temps trois mouvements. Il n'y a que Sapin qui dit qu'il flingue les vando épaisses rapidement, mais pas les autres marques visiblement.

Donc a priori je ne vois pas de "mordeur" dans ce fil.

Je constate aussi que la totalité des intervenants de ce fil sont des clarinettistes chevronnés qui doivent tous être conscients du fait que mordre n'est pas une bonne idée pour le timbre.
Tu dis que tes pastilles durent un an ? Je suis à peu près persuadé que ça doit être le cas de tous les intervenants de ce fil, peu ou prou.

Je pourrais même dire, en utilisant le même genre de raisonnement que le tiens, que tu dois être un mordeur, car je joue beaucoup aussi et pour ma part une pastille dure plutôt 2ans environ (à la grosse louche), et donc, si je poursuis dans la même direction, peut-être as-tu quelques questions à te poser ?

Mais je ne le dirai pas. :mrvert:

E.

MessagePublié: Jeu Nov 07, 2019 23:05 pm
par ceciledesb
EricW a écrit:
Toineclar a écrit:Peut être que les "mordeurs" devraient reconsidérer leur embouchure et se poser quelques bonnes questions...


En fait j'ai beau relire le fil, rien ne laisse penser que les gens qui y interviennent bousillent leurs pastilles en deux temps trois mouvements. Il n'y a que Sapin qui dit qu'il flingue les vando épaisses rapidement, mais pas les autres marques visiblement.

Donc a priori je ne vois pas de "mordeur" dans ce fil.

Je constate aussi que la totalité des intervenants de ce fil sont des clarinettistes chevronnés qui doivent tous être conscients du fait que mordre n'est pas une bonne idée pour le timbre.
Tu dis que tes pastilles durent un an ? Je suis à peu près persuadé que ça doit être le cas de tous les intervenants de ce fil, peu ou prou.

Je pourrais même dire, en utilisant le même genre de raisonnement que le tiens, que tu dois être un mordeur, car je joue beaucoup aussi et pour ma part une pastille dure plutôt 2ans environ (à la grosse louche), et donc, si je poursuis dans la même direction, peut-être as-tu quelques questions à te poser ?

Mais je ne le dirai pas. :mrvert:

E.

Je dois faire partie des mordeurs car je bousille vitre mes Pastilles épaisses noires (Vando et BG) qui me durent plutôt 3 ou 4 mois
Je ne pense pas par contre que cela nuit à mon timbre.
J’ai toujours pensé que cela venait de l’implantation de les dents. Je ne « mords » que de l’incisive droite d’ailleurs :lol:

MessagePublié: Jeu Nov 07, 2019 23:40 pm
par Toineclar
ceciledesb a écrit:Je dois faire partie des mordeurs car je bousille vitre mes Pastilles épaisses noires (Vando et BG) qui me durent plutôt 3 ou 4 mois
Je ne pense pas par contre que cela nuit à mon timbre.
J’ai toujours pensé que cela venait de l’implantation de les dents. Je ne « mords » que de l’incisive droite d’ailleurs :lol:


3 ou 4 mois, c'est déjà pas mal pour quelqu'un qui doit jouer de façon plutôt intensive vu les résultats et le niveau que tu as.

J'ai parlé de "mordeurs" pensant à ceux qui comme moi auparavant bouffent une pastille par mois. Ca existe, j'en connais. On entend régulièrement des clarinettistes se plaindre de blessure à la lèvre inférieure, de gouttière sur les dents ou de papier à cigarette à poser dessus. A moins d'avoir une dentition particulièrement agressive ou de jouer comme un malade des heures durant, je ne comprends pas qu'on puisse en arriver là au bout d'une pratique prolongée et régulière mais raisonnable.

Trop serrer, c'est un défaut qu'on a tous quand on débute. En plus beaucoup de profs obligent (obligeaient?) leurs élèves à jouer des ensembles bec/anche trop forts. Ca génère une crispation. C'est vrai que ça muscle l'embouchure, mais il ne faut pas exagérer non plus.
On insiste trop sur la musculature pas assez sur l'ouverture de gorge.
Après, il y a les implantations des dents: J'ai solutionné pas mal de problèmes tout simplement en observant mes dents du bas. En tournant un peu le bec, je rends l'anche parallèle à mes dents, la pression de la lèvre est mieux répartie sur la largeur de l'anche et j'évite pas mal de couacs. Et si tu essayais ça pour tes incisives ? Mais pour l'amour du ciel, ne change rien à ton timbre !!!

Mais le sujet c'est les protège bec, rien à voir avec ma digression !!!

MessagePublié: Ven Nov 08, 2019 8:54 am
par Henri
ceciledesb a écrit:J’ai toujours pensé que cela venait de l’implantation de les dents. Je ne « mords » que de l’incisive droite d’ailleurs :lol:

C'est amusant : j'ai toujours le 5RV de mes débuts, que je conserve comme une relique ; il a une marque profonde de dent, mais seulement sur le côté droit ! Il faut dire qu'à l'époque le challenge de progression était de monter en force d'anche et de serrer le bec ! Existait-il des pastilles protège bec ? J'en doute.
Aujourd'hui j'utilise une pastille épaisse qui à l'avantage d'augmenter un peu l'ouverture buccale et d'offrir un confort dont je ne saurais plus me passer.

MessagePublié: Ven Nov 08, 2019 18:38 pm
par jp
J'ai eu aussi une période où je pensais que mettre de plus en plus fort allait résoudre mes soucis techniques. Ca n'a pas marché mais mes becs ébonite de l'époque en ont gardé les séquelles. Et aussi surtout une dent.
jp

MessagePublié: Dim Nov 10, 2019 21:08 pm
par Dickie
Je n’éprouve pas le besoin (j’ai appris sans) je mets une ultra fine pour protéger le bec. Je crois bien que j’ai du en utiliser 2 en 15 ans …

MessagePublié: Lun Nov 11, 2019 17:34 pm
par LEBOUBOU
ceciledesb a écrit:Je dois faire partie des mordeurs car je bousille vitre mes Pastilles épaisses noires (Vando et BG) qui me durent plutôt 3 ou 4 mois
Je ne pense pas par contre que cela nuit à mon timbre.
J’ai toujours pensé que cela venait de l’implantation de les dents. Je ne « mords » que de l’incisive droite d’ailleurs :lol:


Etant à mes temps perdus (!) dentiste, ta remarque me fait tilter, tu penses ;)
Je vais donc mettre mon grain de sel.
Concernant l'implantation des dents, ça me semble intéressant d'en tenir compte et de réfléchir:
- soit à modifier la position du bec mais il faut aussi tenir compte de l'implantation des dents du bas qui conditionne la position de la lèvre inférieure,
- soit, si c'est vraiment une bonne idée dans ton cas, à faire délicatement modifier la forme de tes dents par un dentiste-"anchiste" (clar/sax/ob/bssn)
L'intérêt serait d'avoir plus de stabilité de ton embouchure: le bec tient mieux sur les 2 incisives que sur une seule... pardon pour cette lapalissade ;)
Et en ne tenant que sur une dent, toute la puissance se reporte en un seul endroit au lieu de 2, d'où la pastille qui se perce plus vite.
Néanmoins, le diagnostic doit être bien posé et la solution bien soupesée.
Nous, musiciens, sommes de petits êtres fragiles qu'un rien peut déstabiliser ;)

MessagePublié: Lun Nov 11, 2019 23:31 pm
par ceciledesb
LEBOUBOU a écrit:Etant à mes temps perdus (!) dentiste, ta remarque me fait tilter, tu penses ;)
Je vais donc mettre mon grain de sel.
Concernant l'implantation des dents, ça me semble intéressant d'en tenir compte et de réfléchir:
- soit à modifier la position du bec mais il faut aussi tenir compte de l'implantation des dents du bas qui conditionne la position de la lèvre inférieure,
- soit, si c'est vraiment une bonne idée dans ton cas, à faire délicatement modifier la forme de tes dents par un dentiste-"anchiste" (clar/sax/ob/bssn)
L'intérêt serait d'avoir plus de stabilité de ton embouchure: le bec tient mieux sur les 2 incisives que sur une seule... pardon pour cette lapalissade ;)
Et en ne tenant que sur une dent, toute la puissance se reporte en un seul endroit au lieu de 2, d'où la pastille qui se perce plus vite.
Néanmoins, le diagnostic doit être bien posé et la solution bien soupesée.
Nous, musiciens, sommes de petits êtres fragiles qu'un rien peut déstabiliser ;)

:D
Cool d’avoir un dentiste sur le forum. L’année dernière cela m’a un peu inquiété alors j’ai posé la question à mon dentiste sur le risque d’avancé et d’écartement des dents avec la pratique de la clarinette. (J’ai porté un appareil dentaire dans ma jeunesse, j’en suis ressortie avec les dents impeccables et maintenant .... c’est le bazard dans ma bouche et avec les dents du bonheur :mrvert:
Il m’a rassuré en me disant que je ne risquait pas de déchausser en faisant de la clarinette ( ouf)
Comme le fait justement remarquer Toineclar également, cela fait des années déjà que je tourne légèrement mon bec pour qu’il soit aligné le mieux possible. J’ai également recours à à la petite gouttière plastique thermoformee sans laquelle je suis incapable de jouer. Avant cela, même avec 2 feuilles de papiers à cigarette je me blessais bien la lèvre inférieur.
Je dois aussi faire remarquer que lorsque je bosse mes sur aigus, je perce plus rapidement la partille, ce qui est un peu contradictoire
MAis bon, je suis plutôt confortable avec mon matériel et endurante également donc je ne frais pas me lancer dans des essais de modifications maintenant. Je ne change rien :)

MessagePublié: Mar Nov 12, 2019 12:11 pm
par Toineclar
Tourner le bec pour aligner avec les dents du haut, ça peut peut être poser des problèmes si les dents du bas sont bien alignées: on va mal répartir la pression de la lèvre inférieure sur ces dents et sur l'anche: plus de pression sur un côté de l'anche= couacs, sifflements. Plus de pression d' un côté sur les dents= blessure de la lèvre inférieure.

Il faudrait avoir un système de cale (une gouttière ? ) dans ce cas pour mettre sur les dents du haut et égaliser le contact avec la mentonnière du bec. En fait les pastilles épaisses jouent un peu ce rôle en s'usant de manière inégale ce qui compense la dissymétrie.

Par contre, tourner pour aligner l'anche sur les dents du bas (ce que je fais maintenant)= l'inverse !!! Moins de couacs et lèvre sauvegardée.

MessagePublié: Mar Nov 12, 2019 13:51 pm
par LEBOUBOU
Vos réponses à tous 2 montrent les problèmes et les solutions empiriques que chacun va y apporter.
Chaque cas étant individuel, il n'y a pas de recette miracle, d'où mon histoire de poser un bon diagnostic dents/lèvres /mâchoire et pression de l'embouchure (le plus détendue possible... je sais, facile à dire !)

MessagePublié: Mar Nov 12, 2019 13:58 pm
par jp
Ah tiens, puisqu'il y a un pro des dents ici. Il a circulé longtemps une rumeur, peut-être initiée par les fabricants de pastilles autocollantes, qui disait que jouer de la clarinette sans pastille pouvait être dangeureux pour les dents (déchaussements dus aux vibrations).
Un avis éclairé?
jp