Nouvel essai micros, dont piezo

Ligature, bec, anches, etc ... tous ces petits rien qui coûtent une fortune à tous les clarinettistes.
Avatar de l’utilisateur
jp
Slap's King
Messages : 5019
Inscription : 14 mai 2005, 21:09
Localisation : Grenoble
Contact :

Nouvel essai micros, dont piezo

Message par jp »

Ah, j'ai eu un peu de temps (entendez deux heures) alors j'ai testé mon nouveau micro.
Dans la prise de son de la clarinette basse, on commence à voir de plus en plus de systèmes piezo, dans le bocal (dans un tube soudé sur le bocal) ou dans le bec.
Le système qui se vend le plus en ce moment, c'est le Rumberger K1X (je viens de voir qu'ils sortent une version miniaturisée…).
Il semblerait, je suis pas sûr car les docs sont pas très claires, que le rumberger ait besoin d'une alim phantom pour fonctionner correctement, ce qui n'est pas un souci lorsqu'on est branché à une sono (et avec un micro à 400 euros en général c'est pas jouer dans son salon) mais quand on veut se brancher sur un boîtier de micro hf, ça complique un peu le machin, vu que chaque marque de micro sort une tension différente (et peu documentée), enfin bref, pour moi, la solution rumberger c'est compliqué et cher. Je l'ai rapidement essayé sur la basse de fredd, en version fil ça fonctionne assez bien.
Pour le quart du prix, j'ai acheté un micro qui semble équivalent, qui est fabriqué en australie par Piezobarrel. C'est pas une grosse boîte, c'est visiblement un gars tout seul qui bidouille ses micros. C'est moins de 100 euros en tout, j'ai donc testé ça, EricW en a un aussi.
Ca marche donc sans ailim phantom, ça délivre un niveau de sortie suffisant, on peut le brancher directement dans un ampli guitare.
Le montage, c'est soudure d'un cylindre dans le bocal (c'est un pro qui m'a fait ça, petit coup de lime sur le cylindre pour que ça s'apdapte parfaitement à la courbure du bocal). Un tout petit trou ensuite dans le bocal (2,5 mm je crois).
Voici les fichiers bruts d'enregistrement, avec plusieurs micros :
AKG 460
AKG 460.mp3
(1.86 Mio) Téléchargé 198 fois
une référence ancienne mais toujours à la page des micros de studio pro (genre 750 euros l'équivalent actuel). Micro sur pied
AKG C535
AKG 535.mp3
(1.85 Mio) Téléchargé 198 fois
polyvalent, plutôt scène, mais en studio aussi, micro à condensateur comme le 460, parfois utilisé comme micro chant (Diana Ross entre autres). 250 ou 300 euros.
Sennheiser 441
Sennheiser 441.mp3
(1.88 Mio) Téléchargé 212 fois
Le top du micro dynamique, conçu dans les années 70. J'ai vu de photos de Brassens qui chantait avec ça (en studio). Très bon dynamique de scène aujourd'hui; Très très résistant au larsen. Micro sur pied assez gros (et cher, dans les 700 euros).
Dpa 4099
DPA 4099.mp3
(1.94 Mio) Téléchargé 198 fois
Mon micro de scène habituel. Micro miniature à condensateur, la référence de cette catégorie de micros (dans les 500 euros).
Piezo
Piezobarrel.mp3
(1.9 Mio) Téléchargé 194 fois
Piezobarrel (un seul modèle)
J'ai aussi fait (rapidement et au casque) un son en mélangeant le dpa et le piezo
DPA+PiezoMix.mp3
(1.93 Mio) Téléchargé 196 fois
c'est ce que je compte faire sur scène. Ah oui, l'énorme avantage du piezo, c'esst qu'on peut avoir du grave vraiment fort avec avant que ça larsene, même avec des hauts parleurs de grave sous la scène…
jp
"L’histoire nous enseigne que se fier à la future bonne volonté d’un narcissique immoral et vindicatif n’est pas une très bonne stratégie à long terme".M.T. Anderson pour Slate
Avatar de l’utilisateur
Pierolivier
Pithéclarinethantropus
Messages : 6345
Inscription : 21 oct. 2002, 08:13
Localisation : Là où naissent les cloches et les andouilles.

Message par Pierolivier »

J'aime vraiment bien le Seinnheiser 441 la chaleur, le velouté même s'il manque un poil de précision.
Ceci dit ta solution DPA+piezoMix est très intéressante plus précise tout en conservant pas mal de dynamique dans le grave, par contre je n'entend aucune différence entre cette solution et ton DPA 4099 tout seul...
Tu es sur d'avoir posté les bons fichiers ou c'est moi qui ai un pb d'oreille ? Pourtant je fais bien la différence avec tous tes autres enregistrements :?:
PO
Pisser sans péter c'est aller à Dieppe sans voir la mer. Nicolas Hurtaut
Avatar de l’utilisateur
jp
Slap's King
Messages : 5019
Inscription : 14 mai 2005, 21:09
Localisation : Grenoble
Contact :

Message par jp »

Ouais, la différence est pas énorme. J'ai beaucoup (mai alors beaucoup!) taillé le piezo pour ne conserver que le grave. Du coup c'est plus homogène dans les notes sol fa mi ré do grave, et aussi l y a un pe plus de corps dans les notes médium.
jp
"L’histoire nous enseigne que se fier à la future bonne volonté d’un narcissique immoral et vindicatif n’est pas une très bonne stratégie à long terme".M.T. Anderson pour Slate
Avatar de l’utilisateur
Pierolivier
Pithéclarinethantropus
Messages : 6345
Inscription : 21 oct. 2002, 08:13
Localisation : Là où naissent les cloches et les andouilles.

Message par Pierolivier »

jp a écrit :Ouais, la différence est pas énorme. J'ai beaucoup (mai alors beaucoup!) taillé le piezo pour ne conserver que le grave. Du coup c'est plus homogène dans les notes sol fa mi ré do grave, et aussi l y a un pe plus de corps dans les notes médium.
jp
Ok, je vais écouter ça au casque, je me rendrais mieux compte.
PO
Pisser sans péter c'est aller à Dieppe sans voir la mer. Nicolas Hurtaut
fredd
Curieux
Messages : 53
Inscription : 17 déc. 2010, 18:14
Localisation : grenoble

Message par fredd »

salut,
Cool les enregistrements... effectivement d'accord sur le fait que le piezo seul peut suffire pour des tout petits lieux ou des projets proches de l'accoustique

Jp j’avais vu ce préamp mélangeur chez schertler, je me dis que ca remplit peut être ton cahier des charges pour moins cher que le grace design,
j en ai vu des fois d’occase sur le bon coin vers 400. (La y’en a mais c’est la version « single » a une seule entrée)
https://secure.schertler.com/en_IT/shop ... lowblender

J’y avais pensé pour moi, mais le piezo rumberger sort en xlr avec alim phantom, et mon sd system aussi, et ce mélangeur n’as qu’une entrée xlr…
Petites questions à ce sujet pour nos connaisseurs en sonorisation (les miennes sont assez limitées…)
- Un bon préampli c’est utile seulement si tu vas dans une sono, ou ça a du sens avant un bon ampli accoustique ? qu’est ce que ca apporte ?
- Et pour le rumberger, j’ai aussi un cable qu’ils appellent passif, qui sort en jack. avec ce cable, quand je me branche direct sur un ampli, ca sort pas ou peu. Par contre quand je passe par une pédale (type boss equalisation, ou octaver OC2), je récupère un signal avec un bon volume. Je comprends pas trop la différence (j’imagine que la c’est la pédale alimentée qui joue le role de préampli?) avec le fonctionnement en alim phantom ? et est ce que a votre avis avec cette solution passive on perd en qualité sonore ?

merci pour vos éclairages!
clasbou
Touriste
Messages : 15
Inscription : 11 oct. 2010, 14:48

Re: Nouvel essai micros, dont piezo

Message par clasbou »

Bonjour,
Je me permets de "déterrer" ce sujet : j'ai acheté il y a quelques mois le fameux piezo de piezobarrel, celui-ci fonctionnait bien mais maintenant produit des crachotements et n'est donc plus utilisable (le vendeur le dit que cela doit venir du Bec mais je n'y crois pas trop).
Ma question est donc, savez-vous si le diamètre et le pas de vis du manchon sont les même que ceux du Rumberger K1X ? (Autrement dit peut-on visser le K1X dans le manchon du piezobarrel?)
Merci d'avance à vous!
Avatar de l’utilisateur
Nicolas Buxi MERLE
Dieu grec
Messages : 313
Inscription : 24 févr. 2020, 22:13
Localisation : Bordeaux
Contact :

Re: Nouvel essai micros, dont piezo

Message par Nicolas Buxi MERLE »

Bonjour, je me permet de réagir également à ce sujet.

Le sujet est relativement vieux et depuis, il existe un autre type de micro, l'Intramic.
J'en ai acheté un et franchement je ne suis pas déçu !

Alors certes, je ne fais pas de concert, j'ai fais des scènes ouvertes et j'ai eu l'occasion de jouer avec samedi soir alors que nous étions plusieurs musiciens. Comparé à un piezzo, l'intramic ne déforme pas le son, le rendu est proche du son naturel de l'instrument, la différence est que le micro ne capte pas les qualités acoustiques de la salle (réverbération par exemple). Donc le son est assez "sec".

Un des avantages qui m'a fait choisir ce micro, c'est le fait qu'on a pas besoin de modifier l'instrument. Pas de trou à percer ou de cheminée à souder, le micro se loge dans le bec de l'instrument et le câble extra-plat et fin passe dans les emboîtements. Pas besoin d'alim phantom non plus, il a sa propre alimentation.

Bref, ça vaut le coup de s'y intéresser à mon avis ;)
Répondre