Impro sur un blues

Envie de participer ou de lancer un nouveau défi ?

Messagepar jp » Ven Juin 01, 2012 5:55 am

Bon. une version utilisant le mode mixolydien sur tous les accords. Pour moi, le mixo, c'est tout simple : c'est la gamme "normale" des accords X7 : c'est majeur, mais il y a une septième (mineure, j'entend, pas une maj7).
jp

Récap'

L'impro blues "modèle" de jp
L'impro blues sur les accords de jp
L'impro mixolydien (à peu près) sur les accords de jp

L'impro blues d'Arouan
L'impro blues à la basse d'Arouan
L'impro blues par Dickie
L'impro blues de Nanard
L'impro blues à la basse d'EricW
Impro blues PO

L'accompagnement
Pièces jointes
Blues_mixo.mp3
(1.93 Mio) Téléchargé 298 fois
"L’histoire nous enseigne que se fier à la future bonne volonté d’un narcissique immoral et vindicatif n’est pas une très bonne stratégie à long terme".M.T. Anderson pour Slate
Avatar de l’utilisateur
jp
Slap's King
 
Messages: 4808
Inscrit le: Sam Mai 14, 2005 21:09 pm
Localisation: Grenoble

Messagepar Nanard » Ven Juin 01, 2012 7:30 am

jp a écrit:Bon. une version utilisant le mode mixolydien sur tous les accords. Pour moi, le mixo, c'est tout simple : c'est la gamme "normale" des accords X7 : c'est majeur, mais il y a une septième (mineure, j'entend, pas une maj7).
jp

Récap'

L'impro blues "modèle" de jp
L'impro blues sur les accords de jp
L'impro mixolydien (à peu près) sur les accords de jp

L'impro blues d'Arouan
L'impro blues à la basse d'Arouan
L'impro blues par Dickie
L'impro blues de Nanard
L'impro blues à la basse d'EricW
Impro blues PO

L'accompagnement


Inventaire exhaustif ...
Je suis responsable de ce que je dis, je ne suis pas responsable de ce que tu comprends ...
http://www.facebook.com/MetalClarinette
Avatar de l’utilisateur
Nanard
Coucou Palôma !
 
Messages: 4101
Inscrit le: Sam Juin 17, 2006 13:22 pm
Localisation: Pas loin de Brest "même"

Messagepar jp » Ven Juin 01, 2012 8:03 am

Nanard a écrit:Inventaire exhaustif ...

Ensuite, on va avoir :
- Dorien sur tous les accords. C'est pas très éloigné du mixo, finalement. On a une tierce mineure, qui est en fait une #9 de l'accord, altération de la neuvième. Sur le 1 c'est d'ailleurs la blue note, ça vient pas de rien (de rien... dorien :mrvert: hmmmmffff). La septieme, c'est pareil... le reste, c'est pareil.

- Ou alors radicalement différent : On va penser harmonique. On va "viser" les accords pivots. Un exemple : je vais viser le La7 troisième ligne. Pour viser mon La, je vais faire le II mineur qui va avec (le II de La c'est si mineur) puis le V (soit mi 7). Donc avant l'accord de La7 (genre une mesure avantj )e vais complètement me désintéresser de l'accord qui est en train d'être joué, moi, je vais faire, en croches, arpège de si mineur, arpège de mi7, en croches, 8 croches ça dure bien une mesure, et ça va m'amener de façon claire et logique vers mon La.

Plus tard, en ce moment, j'ai du boulot de partitions à faire.
jp
"L’histoire nous enseigne que se fier à la future bonne volonté d’un narcissique immoral et vindicatif n’est pas une très bonne stratégie à long terme".M.T. Anderson pour Slate
Avatar de l’utilisateur
jp
Slap's King
 
Messages: 4808
Inscrit le: Sam Mai 14, 2005 21:09 pm
Localisation: Grenoble

Messagepar Nanard » Ven Juin 01, 2012 8:15 am

jp a écrit:
Nanard a écrit:Inventaire exhaustif ...

Ensuite, on va avoir :
- Dorien sur tous les accords. C'est pas très éloigné du mixo, finalement. On a une tierce mineure, qui est en fait une #9 de l'accord, altération de la neuvième. Sur le 1 c'est d'ailleurs la blue note, ça vient pas de rien (de rien... dorien :mrvert: hmmmmffff). La septieme, c'est pareil... le reste, c'est pareil.

- Ou alors radicalement différent : On va penser harmonique. On va "viser" les accords pivots. Un exemple : je vais viser le La7 troisième ligne. Pour viser mon La, je vais faire le II mineur qui va avec (le II de La c'est si mineur) puis le V (soit mi 7). Donc avant l'accord de La7 (genre une mesure avantj )e vais complètement me désintéresser de l'accord qui est en train d'être joué, moi, je vais faire, en croches, arpège de si mineur, arpège de mi7, en croches, 8 croches ça dure bien une mesure, et ça va m'amener de façon claire et logique vers mon La.

Plus tard, en ce moment, j'ai du boulot de partitions à faire.
jp


Quand je disais qu'il y a des règles compliquées !!! Ca me fait penser à mon traité d'harmonie !!!
Penser à tout ça en improvisant, c'est vraiment encore de l'impro ?

Arrive-t-on à improviser avec par exemple un groupe qui joue un air qu'on ne connait pas et qui n' expose que le thème au départ, puis répète la séquence d'accords correspondants ?
Parce que là, Jp, tu calcules quand même pas mal ce que tu vas faire ...
Je suis responsable de ce que je dis, je ne suis pas responsable de ce que tu comprends ...
http://www.facebook.com/MetalClarinette
Avatar de l’utilisateur
Nanard
Coucou Palôma !
 
Messages: 4101
Inscrit le: Sam Juin 17, 2006 13:22 pm
Localisation: Pas loin de Brest "même"

Messagepar jp » Ven Juin 01, 2012 8:29 am

Nanard a écrit:Parce que là, Jp, tu calcules quand même pas mal ce que tu vas faire ...

Ben, oui, quand je travaille à la maison. C'est du travail.
Après, en concert, je m'en balance, mais j'ai développé des chemins, des idées de mélodies, qui me permettent d'avoir de la ressource, de ne pas faire toujours la même impro. Il y a des trucs qui me correspondent pas tellement, je m'en sers jamais, d'autres dont je me sers tout le temps, c'est mon style, d'autres que je voudrais pouvoir faire de façon réflexe.
Je me rappelle la première fois que j'ai fait un II V au milieu d'un chorus, j'ai joué le truc, et après je me suis dit "mais c'est moi, ça?". Quand je l'ai joué, c'était juste un air que j'avais envie de jouer. En ce moment j'écoute Julien Loureau, il a des transitions, des petits bout de phrases qu'il fait sans y penser, ça sonne mortel... et lui, ça a pas l'air de lui coûter, il fait juste de la musique... il a juste du bosser ça, le conscientiser.. puis l'oublier.
jp
"L’histoire nous enseigne que se fier à la future bonne volonté d’un narcissique immoral et vindicatif n’est pas une très bonne stratégie à long terme".M.T. Anderson pour Slate
Avatar de l’utilisateur
jp
Slap's King
 
Messages: 4808
Inscrit le: Sam Mai 14, 2005 21:09 pm
Localisation: Grenoble

Messagepar Dickie » Ven Juin 01, 2012 17:21 pm

EricW a écrit:Par contre il y a un gros souci d'accord entre les deux clar ... Au point qu'on a l'impression qu'elles ne sont pas dans la même tona :shock:
Dickie, tu nous la refais en accordant chaque clar sur l'accompagnement ?


Oui, eh bien c'est pas gagné :( :(

J'ai regardé avec l'accordeur : en gros je suis entre 1/8 et 1/4 de ton trop HAUT avec l'alto, entre 1/8 de ton trop BAS et la justesse avec la soprano.
Et encore, quand je fais des sons filés ou une gamme devant l'accordeur avec la soprano, ça colle pas mal, mais dès que je joue, ça redescend.
Et pour l'alto, même en sons filés, en changeant de bec, d'anche, même résultat :? .

Ça m'a filé le bourdon, ça donne presque envie de revendre son matos et de se mettre à l'accordéon, au moins là les notes ne dépendent pas de l'instrumentiste !
Et c'est là que je regrette vraiment d'être au fin fond de la cambrousse, sans un seul prof alentour pour m'aider un peu :cry:
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer - Guillaume d'Orange
À force de rater on finit par réussir - Les Shadoks
Association "En Coulisses"
Clarbasse, RC Prestige, clar alto, clar métal, clar mib
Avatar de l’utilisateur
Dickie
Râleur permanent
 
Messages: 7457
Inscrit le: Dim Mai 14, 2006 11:42 am
Localisation: A l'est du Mont St-Michel

Messagepar Dim » Ven Juin 01, 2012 20:23 pm

Bé voila, je m'y suis collé :D ,
L'impro Blues de Dim
En général je passe par les accords de la grille,
à la réécoute ça reste très blues, plus sur des tierces mineures que majeure, mais j'aime bien ça le blues moi :D

A mon avis, c'est vrai que le blues reste plutôt incontournable quand on veut bosser le jazz tout simplement parce que ça fait partie de l’histoire du jazz et de l'impro, la plupart des jazzmen ont joués du blues, ils ont fait des trucs super intéressant avec, du coup quand on s'intéresse au jazz, un joue ou l'autre on s'y colle.
Moi c'est pareil mais avec la bossa, ça fait partie du répertoire à bosser mais je peux pas pifrer ça :wink:

Dim

L'ingénieur Barnier est formel, le projecteur de particules à double polarisation chromatique entrera en résonnance avec le palpeur de mirette si vous avez le malheur de le laisser branché. Il en résultera la destruction de votre beau câbleur tout neuf.
Avatar de l’utilisateur
Dim
La Castafiore !
 
Messages: 9653
Inscrit le: Ven Déc 30, 2005 18:17 pm
Localisation: Var (83)

Messagepar Dim » Ven Juin 01, 2012 20:51 pm

Ola Dickie !! en selle souquez les artimuses, que diantre !! :D
un coup de blues ? c'est le moment d'en profiter ! :wink:
Est-ce que tu fais du ear-training, sans l’instrument ? C'est super ça pour bosser la justesse. Peut-être que tu es trop concentré sur tes doigts, du coup tu entends moins ce qui passe autour. Au niveau impro tu progresses, tu phrases de mieux en mieux, c'est bien, mais voila, la justesse :wink:

bravo Nanard c'est sympa, bluesy, spontané et tout :D je trouve un peu dommage que tu n'explores pas plus les graves et médiums de clar.
Et ces frimeurs de basseux :mrvert: ! C'est fait pour le blues cet instrument ! Bon, il est quand même quelques fois quelques petites accroches...hein ? bon ! Avec les instruments que vous avez :wink: mais y'a pas, une blue note à la basse ça fout les poils !

Dim
L'ingénieur Barnier est formel, le projecteur de particules à double polarisation chromatique entrera en résonnance avec le palpeur de mirette si vous avez le malheur de le laisser branché. Il en résultera la destruction de votre beau câbleur tout neuf.
Avatar de l’utilisateur
Dim
La Castafiore !
 
Messages: 9653
Inscrit le: Ven Déc 30, 2005 18:17 pm
Localisation: Var (83)

Messagepar Arouan » Ven Juin 01, 2012 21:02 pm

De super belles phrases ! C'est marrant tu as pas mal de chose à raconter alors que JP est assez minimaliste dans ses phrases... finalement ça fonctionne aussi mais le rendu n'est pas du tout pareil.

En tout cas sur les enregistrements que tu nous as souvent laissé, j'ai remarqué une constante. Je ne sais pas dans quelle condition tu enregistres chez toi mais ton style est très intimiste, tellement qu'on a l'impression que ça manque un peu de pression (je dis ça je dis rien, je suis une incomparable biquette à côté mais là n'est pas la question). Ce n'est pas nécessairement un défaut mais je penses que jouer plus centré et plus franc avec plus de pression devrait vraiment donner un timbre bien sympa.
Arouan
Chat noir
 
Messages: 1240
Inscrit le: Jeu Jan 21, 2010 15:03 pm
Localisation: Nantes

Messagepar iblix » Sam Juin 02, 2012 0:23 am

jp a écrit:J'ai pris ça parce que c'est simple, qu'il y a la possibilité de la gamme blues si on veut pas regarder les accords. Sinon, tout ce qu'on fait là... on peutle faire sur une autre grille.

Sorry, j'ai profité du fil pour poser une question que je me pose depuis déjà quelques temps, mais ce n'étais pas une critique, c'est une très bonne idée ce défi tuto!
C'est juste que l'an dernier mon prof m'a fait travailler le blues pendant des mois, et cette année j'ai quitté un cours d'ensemble jazz que j'avais commencé parce que sur cinq morceaux il y avait trois blues. Alors bon, j'aime pas trop mais je me demande à quel point ce serait utile (ou indispensable?) que je le bosse quand même.
Dim a écrit:A mon avis, c'est vrai que le blues reste plutôt incontournable quand on veut bosser le jazz tout simplement parce que ça fait partie de l’histoire du jazz et de l'impro, la plupart des jazzmen ont joués du blues, ils ont fait des trucs super intéressant avec, du coup quand on s'intéresse au jazz, un joue ou l'autre on s'y colle.

Vouip, je pense que tu as raison. En fait je ne suis pas une vraie fan de jazz, c'est ça qui coince à mon avis!
(Pour le blues, j'aime bien Skip James, et j'aime beaucoup "Kind of blue", il y a peut-être de l'espoir ;) )

Sinon merci pour les différentes interprétations que j'écoute malgré tout avec intérêt!
Brian: "You have to be different!"
The Crowd: "Yes, we are all different!"
Small lonely voice: "I'm not!"
Avatar de l’utilisateur
iblix
Canard professionnel
 
Messages: 2359
Inscrit le: Mer Fév 11, 2009 12:40 pm
Localisation: Bruxelles

Messagepar Dickie » Dim Juin 03, 2012 7:55 am

Bon alors je viens de tout réécouter à la suite, histoire de bien m'imprégner.

Une chose assez bizarre/surprenante/marrante/incongrue/déplacée : ce sont finalement les contributions d'Arouan (surtout celle à la soprano, même si elle n'a pas le "bon" accompagnement) et de Nanard qui me parlent le plus et que j'écoute avec le plus de plaisir, alors que ce sont probablement les moins "abouties" sur un plan technique jazzistique et théorique, et je me suis demandé pourquoi.
Je pense que finalement ce sont les deux qui ressemblent le plus à ce que j'aurais pu produire, donc les plus proches de ma sensibilité personnelle. D'ailleurs j'y retrouve un cousinage avec ma version, les grincements du désaccord avec l'alto en moins (sur un autre plan, je l'ai réécoutée aussi ma version, je suis vraiment un cas désepéré, ça ne me heurte pas tant que ça les frottements :| ). J'ai l'impression d'y entendre une histoire qui se déroule, alors que dans les autres, j'ai comme une impression de décrochage à un moment, que le chant et l'accompagnement ne sont plus ensemble et partent chacun de leur côté. C'est particulièrement net pour les trois versions à la basse de jp, EricW et Pierolivier, à partir d'une minute-une minute vingt, beaucoup moins pour la version de Dim qui reste plus "unitaire" à mon oreille.
Ce n'est pas la technique que je mets en cause, d'ailleurs je ne remets rien en cause, c'est juste une impression et un ressenti d'écoute.
Je pense que ça vient en grande partie d'un manque de culture jazz, je reste je pense un indécrottable classicos :wink: :roll:
iblix a écrit:En fait je ne suis pas une vraie fan de jazz, c'est ça qui coince à mon avis!
je pense que j'ai le même profil. J'ai une formation classique, j'écoute plus de classique que de jazz, je joue du jazz, mais presque par accident, c'était la seule formation disponible chez moi, j'aime jouer du jazz, mais parce que j'aime jouer, et jouer en groupe, pas forcément pour le jazz, et donc il doit me manquer quelque chose.

Arouan a écrit:De super belles phrases ! C'est marrant tu as pas mal de chose à raconter alors que JP est assez minimaliste dans ses phrases... finalement ça fonctionne aussi mais le rendu n'est pas du tout pareil.
Ça doit correspondre aussi un peu à ce que j'essaie d'exprimer

Autrement, j'admire la façon dont vous avez tous géré une difficulté que nul n'a évoqué ici : la façon totalement abrupte dont l'accompagnement de jp se termine en plein milieu de la grille d'accord sans jolie carrure finale, qui à chaque fois me plante parce que je me laisse surprendre :evil:

Dim a écrit:En général je passe par les accords de la grille,
à la réécoute ça reste très blues, plus sur des tierces mineures que majeure, mais j'aime bien ça le blues moi

Moi aussi, j'aime bien, quand ça reste blues en racontant une histoire

Arouan a écrit:En tout cas sur les enregistrements que tu nous as souvent laissé, j'ai remarqué une constante. Je ne sais pas dans quelle condition tu enregistres chez toi mais ton style est très intimiste, tellement qu'on a l'impression que ça manque un peu de pression (je dis ça je dis rien, je suis une incomparable biquette à côté mais là n'est pas la question).

Là je pense que c'est l'enregistrement studio qui fait ça. J'ai eu l'occasion d'entendre des musiciens en live, et sur CD, ce sont souvent des impressions totalement différentes, parce que ce ne sont pas les mêmes conditions techniques et surtout émotionnelles de jeu.

Nanard a écrit:Merci Arouan, avec Dickie j'ai eu au moins 2 avis sur ma tentative,

Un point de détail technique tout de même, après tout le bien que j'ai dit au-dessus : tu aurais dû je pense rééquilibrer les niveaux, l'accompagnement est trop derrière, je ne l'entends pas assez.

Dim a écrit:bravo Nanard c'est sympa, bluesy, spontané et tout je trouve un peu dommage que tu n'explores pas plus les graves et médiums de clar.

Ça c'est normal, Nanard a une soprano, ce n'est pas pour s'aventurer dans la tessiture de la basse :twisted: ! D'ailleurs je suis sûr qu'il a démonté sa clé 12 pour être sûr de ne pas boucher le trou de registre :mrvert: :mrvert: , comme les sonneurs bretons.
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer - Guillaume d'Orange
À force de rater on finit par réussir - Les Shadoks
Association "En Coulisses"
Clarbasse, RC Prestige, clar alto, clar métal, clar mib
Avatar de l’utilisateur
Dickie
Râleur permanent
 
Messages: 7457
Inscrit le: Dim Mai 14, 2006 11:42 am
Localisation: A l'est du Mont St-Michel

Messagepar Dim » Dim Juin 03, 2012 10:41 am

Arouan a écrit:De super belles phrases ! C'est marrant tu as pas mal de chose à raconter alors que JP est assez minimaliste dans ses phrases... finalement ça fonctionne aussi mais le rendu n'est pas du tout pareil.

En tout cas sur les enregistrements que tu nous as souvent laissé, j'ai remarqué une constante. Je ne sais pas dans quelle condition tu enregistres chez toi mais ton style est très intimiste, tellement qu'on a l'impression que ça manque un peu de pression (je dis ça je dis rien, je suis une incomparable biquette à côté mais là n'est pas la question). Ce n'est pas nécessairement un défaut mais je penses que jouer plus centré et plus franc avec plus de pression devrait vraiment donner un timbre bien sympa.


Merci,
oui, c'est pas faux, :D je pense que les conditions d'enregistrement jouent, dans ma pièce toute noire, assis et sans souffler trop fort pour ne pas déranger la famille, d'ailleurs je dois vachement monter le micro pour avoir une prise convenable d'où le buzz qu'on entend un peu. Quand je réécoute les concerts, c'est sur y'a beaucoup plus de patate, mais ça m'est arrivé souvent aussi de penser avoir fait un truc d'enfer bien péchu dans les aigus et tout et en fait c'était surtout gueulard et pas inventif...Mais oui, là ça manque un peu de colonne d'air c'est sur.

Pour ce le discours chargé, oui, on me le dit souvent, notamment jp :wink: mais quand j'essaie de faire différemment, je ne suis plus dedans, je perds le fil, alors j'y fais attention mais je me dis que c'est mon discours qui est comme ça et je préfère travailler à le rendre plus intéressant que de chercher à changer radicalement de style ce qui ne fonctionnera pas à mon avis.

Dickie a écrit:J'ai l'impression d'y entendre une histoire qui se déroule, alors que dans les autres, j'ai comme une impression de décrochage à un moment, que le chant et l'accompagnement ne sont plus ensemble et partent chacun de leur côté. C'est particulièrement net pour les trois versions à la basse de jp, EricW et Pierolivier, à partir d'une minute-une minute vingt, beaucoup moins pour la version de Dim qui reste plus "unitaire" à mon oreille.


Je pense que tu mets le doigt sur ce qu'on appelle improviser "horizontalement" ou "verticalement"
la première est une façon plus "ancienne" de penser l'impro, pas trop s'occuper de l'harmonie qui de toute façon reste sur des tons voisins, penser plus "mélodie" (raconter une histoire) et du coup le premier exercice de jp est très bien pour ça : on reste sur la gamme blues.
Improviser verticalement c'est penser à l'harmonie au premier plan et passer par tous les accords, c'est le deuxième exercice de jp, c'est plus moderne, plus "bop" plus difficile aussi, faire une phrase qui tiennela route avec les contraintes harmoniques.

On a tendance à penser qu'un blues c'est une sonorité (blue note, champs de coton, etc...) alors que c'est une structure, Straight No Chaser et Billie's Bounce sont des blues, Saint James Infirmary n'en est pas un.

la grille de blues qui défile ça fait quand même très rengaine, 12 mesures qui reviennent tout temps ça passe vite, du coup c'est intéressant aussi de casser le schéma la phrase commence au début de la grille, elle se termine 4 mesures plus loin, on repart sur le changement d'accord pour 4 mesures....du coup c'est intéressant de casser un peu ça, c'est d'ailleurs un bon exercice, démarrer une phrase au milieu des 4 premières mesures et la terminer au milieu des 4 suivantes.

Par contre si je comprend ce que tu dis pour EricW, Peo et moi, je suis moins d'accord pour jp qui là fait un travail de pédagogue (que nous n'avons d'ailleurs pas respecté :? ), ses impros suivent exactement le fil qu'il donne. J'ai une préférence pour l'exercice sur les accords (pour l'exercice et pour la presta de jp)



Dim
L'ingénieur Barnier est formel, le projecteur de particules à double polarisation chromatique entrera en résonnance avec le palpeur de mirette si vous avez le malheur de le laisser branché. Il en résultera la destruction de votre beau câbleur tout neuf.
Avatar de l’utilisateur
Dim
La Castafiore !
 
Messages: 9653
Inscrit le: Ven Déc 30, 2005 18:17 pm
Localisation: Var (83)

Messagepar Dickie » Dim Juin 03, 2012 19:52 pm

Attention, nulle volonté chez moi de débiner les autres, et je remercie chaleureusement jp pour ce défi didactique qui me montre plein de choses.

j'ai juste écrit qu'à mon niveau de COMPRÉHENSION, c'étaient les impros de Nanard et Arouan que je trouvais les plus en phase avec ma sensibilité, et que mon inculture en jazz et en harmonie explique probablement celà. Mais bien sûr les autres contributions m'intéressent aussi, et je les ai écoutées avec plaisir. Mais il me semble aussi important de faire part de mon ressenti, même si c'est le ressenti d'un béotien.
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer - Guillaume d'Orange
À force de rater on finit par réussir - Les Shadoks
Association "En Coulisses"
Clarbasse, RC Prestige, clar alto, clar métal, clar mib
Avatar de l’utilisateur
Dickie
Râleur permanent
 
Messages: 7457
Inscrit le: Dim Mai 14, 2006 11:42 am
Localisation: A l'est du Mont St-Michel

Messagepar Nanard » Dim Juin 03, 2012 20:47 pm

Dickie a écrit:Attention, nulle volonté chez moi de débiner les autres, et je remercie chaleureusement jp pour ce défi didactique qui me montre plein de choses.

j'ai juste écrit qu'à mon niveau de COMPRÉHENSION, c'étaient les impros de Nanard et Arouan que je trouvais les plus en phase avec ma sensibilité, et que mon inculture en jazz et en harmonie explique probablement celà. Mais bien sûr les autres contributions m'intéressent aussi, et je les ai écoutées avec plaisir. Mais il me semble aussi important de faire part de mon ressenti, même si c'est le ressenti d'un béotien.


Dans les auditoires, dans les concerts on a affaire en général à 95 % de "béotiens" (quel mot péjoratif et méprisant je trouve...), c'est à eux qu'on s'adresse. on doit leur envoyer des tripes, des trucs agréables à entendre, voire à écouter, de l'émotion, pas de la technique ou du savoir, ils doivent juste avoir du plaisir.
Je suis responsable de ce que je dis, je ne suis pas responsable de ce que tu comprends ...
http://www.facebook.com/MetalClarinette
Avatar de l’utilisateur
Nanard
Coucou Palôma !
 
Messages: 4101
Inscrit le: Sam Juin 17, 2006 13:22 pm
Localisation: Pas loin de Brest "même"

Messagepar Dickie » Dim Juin 03, 2012 20:58 pm

Nanard a écrit:
Dickie a écrit:Attention, nulle volonté chez moi de débiner les autres, et je remercie chaleureusement jp pour ce défi didactique qui me montre plein de choses.

j'ai juste écrit qu'à mon niveau de COMPRÉHENSION, c'étaient les impros de Nanard et Arouan que je trouvais les plus en phase avec ma sensibilité, et que mon inculture en jazz et en harmonie explique probablement celà. Mais bien sûr les autres contributions m'intéressent aussi, et je les ai écoutées avec plaisir. Mais il me semble aussi important de faire part de mon ressenti, même si c'est le ressenti d'un béotien.


Dans les auditoires, dans les concerts on a affaire en général à 95 % de "béotiens" (quel mot péjoratif et méprisant je trouve...), c'est à eux qu'on s'adresse. on doit leur envoyer des tripes, des trucs agréables à entendre, voire à écouter, de l'émotion, pas de la technique ou du savoir, ils doivent juste avoir du plaisir.


Je n'emploie pas béotien d'une façon péjorative ou méprisante, c'est un terme chez moi empli d'affection, pour des raisons personnelles sur lesquelles je ne m'etendrai pas. On peut très bien apprécier quelque chose qu'on ne connaît pas :wink:
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer - Guillaume d'Orange
À force de rater on finit par réussir - Les Shadoks
Association "En Coulisses"
Clarbasse, RC Prestige, clar alto, clar métal, clar mib
Avatar de l’utilisateur
Dickie
Râleur permanent
 
Messages: 7457
Inscrit le: Dim Mai 14, 2006 11:42 am
Localisation: A l'est du Mont St-Michel

PrécédentSuivant

Retourner vers Défis

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités