Page 11 sur 12

MessagePublié: Sam Mai 07, 2016 17:53 pm
par Vincent
Bien d'accord avec tout ça, alors désolé si je me suis mal exprimé. Je ne dis pas qu'il s'agit de la raison principale et qu'il ne faut pas employer le sib fourche à cause de soucis mécaniques, loin de là, mais des défaillances sur la correspondance j'en ai connu, pourtant au montage je vérifie mon instrument (révisé régulièrement)... :wink:

À mon sens encore une fois, la fourche est un doigté de secours, passable dans un trait très rapide ou un trémolo à cause du son et de l'intonation (sauf dans l'aiguë mib f3). Dans l'exemple du sujet, c'est avant tout pour cela que j'évite son usage avec aussi l'histoire du passage sib/sol.

MessagePublié: Sam Mai 07, 2016 19:54 pm
par Clair et net
Vincent a écrit:Bien d'accord avec tout ça, alors désolé si je me suis mal exprimé. Je ne dis pas qu'il s'agit de la raison principale et qu'il ne faut pas employer le sib fourche à cause de soucis mécaniques, loin de là, mais des défaillances sur la correspondance j'en ai connu, pourtant au montage je vérifie mon instrument (révisé régulièrement)... :wink:

À mon sens encore une fois, la fourche est un doigté de secours, passable dans un trait très rapide ou un trémolo à cause du son et de l'intonation (sauf dans l'aiguë mib f3). Dans l'exemple du sujet, c'est avant tout pour cela que j'évite son usage avec aussi l'histoire du passage sib/sol.


Regarde bien le geste Si B /sol avec un sib fourche 1 et un sib clé7... C'est tout aussi acrobatique finalement! (comme tous les passages qui impliquent les deux mains). Avec la clé 7, tu envoies un coup par le côté de la clarinette qui peut déstabiliser ton embouchure. Ce n'est pas le cas avec la bascule en utilisant la fourche.

Weber Concertino en mib Majeur opus 26

MessagePublié: Dim Mai 08, 2016 7:58 am
par clarybole
Clair et net a écrit:Avec la clé 7, tu envoies un coup par le côté de la clarinette qui peut déstabiliser ton embouchure

Il faut quand même pas exagérer !

Clair et net a écrit:Regarde bien le geste Si B /sol avec un sib fourche 1 et un sib clé7... C'est tout aussi acrobatique finalement!

Sur ce point, je suis d'accord.

C'est le phrasé qui justifie la préférence qu'on peut avoir pour la clé 7 dans ce passage. Lorsqu'on arrive sur le ré, il n'est pas trop gênant de marquer, éventuellement, un micro-temps d'arrêt pour attraper le sib avec la clé 7. On est ensuite bien positionné pour descendre sur le sol.
En optant pour la fourche, le passage ré sib ne pose aucun problème, mais on arrive ensuite sur un basculement délicat sib-sol. S'il est mal exécuté, cela conduit à une coupure entre les 2 notes, et cela s'entend comme ... j'allais dire le nez au milieu de la figure !

MessagePublié: Dim Mai 08, 2016 8:45 am
par Clair et net
clarybole a écrit:En optant pour la fourche, le passage ré sib ne pose aucun problème, mais on arrive ensuite sur un basculement délicat sib-sol. S'il est mal exécuté, cela conduit à une coupure entre les 2 notes, et cela s'entend comme ... j'allais dire le nez au milieu de la figure !


D'où la nécessité de maîtriser les fourches pour maîtriser la clarinette comme il a été dit plus haut :mrvert:

Les flutistes font avec, et ça ne leur pose pas de problème.

Weber Concertino en mib Majeur opus 26

MessagePublié: Dim Mai 08, 2016 10:12 am
par clarybole
Clair et net a écrit:D'où la nécessité de maîtriser les fourches pour maîtriser la clarinette comme il a été dit plus haut


Et quand on aura bien travaillé avec la clé 7, le trait passera tout seul avec la fourche... avec le phrasé en plus

Concertino weber

MessagePublié: Lun Oct 10, 2016 21:23 pm
par Jean69650
Merci pour lancer le jeu et pour l enregistrement . Concertino n estpasalaportee de tous me semble t'il .
L interprétation est assez délicate à mon sens , je parle de la c basse .
Je vais y participer à la c basse , dans quelques temps . Peut être en mettant le mouvement lent d abord . Il me semble que Weber a écrit le concertino pour un ami de très bon niveau .

MessagePublié: Mer Nov 16, 2016 15:15 pm
par pharma
Bonjour à tous, voici ma modeste contribution à ce défi
Cela m'a demandé plusieurs mois de travail au cours de l'année 2015. J'ai eu la chance de pouvoir le jouer avec piano (à défaut d'un orchestre :wink: ) voici l'enregistrement.

Bonne écoute

Ps : soyez pas trop dur :)

MessagePublié: Mer Nov 16, 2016 16:16 pm
par Ver0-0
Quel boulot bravo! Y'a de beaux passages ! (je préfère les rapides pour ma part)

MessagePublié: Mer Nov 16, 2016 16:40 pm
par ceciledesb
Salut Pharma
Bravo pour tout ce travail, on sent que tu y a passé du temps
on y va sur les critiques ? bah oui on est un peu là pour ça non :mrvert: :mrvert: mais promis je ne serais pas trop dure
- tu as fait un gros boulot technique, les traits sont dans les doigts pas de pb (même si je préfèrerais un tempo un peu plus rapide)
- attention à ton embouchure, qui a tendance à relâcher, notamment dans les passages techniques avec des attaques moins en face. Je te recommande un travail de son filés, à consommer sans modération
- La justesse est quelque fois approximative. Tes la et sol ouverts notamment, il serait peut être bien de travailler des doigtées de correction
- et pour finir, il faut que tu libères un peu ton jeu, vu le temps depuis lequel tu joues; je pense que tu pourrais gagner grandement en musicalité, intention, qualité du phrasé. Travail des passages par cœur pour ne plus penser aux notes mais vraiment à l'intention que tu veux donner à la musique. POur le moment tout cela reste un peu trop scolaire

J'espère que ces remarques t'aideront un peu, et encore bravo (c'est facile de critiquer après tout ce boulot fourni, on a le beau rôle, surtout que je n'ai jamais bossé cette pièce)

MessagePublié: Mer Nov 16, 2016 16:55 pm
par Jean69650
Sympa .c est vrai que C est L un des morceaux de bravoure. Des clarinettistes et que L on a vite fait de se critiquer . Pour moi je trouve que le concertino de W est bien difficile , au delà des notes .

Weber Concertino en mib Majeur opus 26

MessagePublié: Mer Nov 16, 2016 18:11 pm
par clarybole
Bravo pour le travail ! j'ai eu beaucoup de plaisir à écouter ta version, c'est en place, et l'essentiel est là.
Maintenant, pour progresser....
- concernant le tempo : les traits tombent bien sous les doigts, mais il semblerait que ce soient les détachés qui te gênent pour aller plus vite. Travaille tes traits en prenant bien appui sur la première note de chaque temps, et en faisant rebondir les notes détachées un peu comme des balles de ping-pong.....et surtout lentement sans cafouiller (je dirais 80 à la noire). Accélère le tempo ensuite très progressivement. Tu peux aussi travailler des exercices dans le registre grave type la-do-do-do, la-ré-ré-ré, la-mi-mi-mi, etc... avec l'articulation 2 liées-2détachées, et en accentuant chaque fois la note grave (le la).
- pour le reste, mêmes remarques que Cécile...

Weber Concertino en mib Majeur opus 26

MessagePublié: Mer Nov 16, 2016 18:44 pm
par clarybole
Jean69650 a écrit:Sympa .c est vrai que C est L un des morceaux de bravoure. Des clarinettistes et que L on a vite fait de se critiquer . Pour moi je trouve que le concertino de W est bien difficile , au delà des notes .

Ah oui ! pas facile du tout ! ...et puis, il faudrait avoir l'occasion de le jouer...
Mon prof me l'avait mis au programme il y a quelques décennies pour le travail technique de base ... on retrouve des gammes, des arpèges, des passages phrasés... de bons exercices...

MessagePublié: Mer Nov 16, 2016 18:52 pm
par clar_masaru
Bravo ! Quel morceau !
pharma a écrit:Bonjour à tous, voici ma modeste contribution à ce défi
Cela m'a demandé plusieurs mois de travail au cours de l'année 2015. J'ai eu la chance de pouvoir le jouer avec piano (à défaut d'un orchestre :wink: ) voici l'enregistrement.

Bonne écoute

Ps : soyez pas trop dur :)

MessagePublié: Mer Nov 16, 2016 18:54 pm
par Clair et net
Désolé de faire mon rabat joie et de contredire mes deux prédécesseurs, mais personnellement, je ne trouve pas ça en place du tout. Le ou la pianiste a dû avoir des sueurs froides !!! (Et beaucoup de mérite pour s'accrocher, attendre et rattraper).

Il faudrait s'entrainer à jouer ça avec un play along (orchestre ou piano), en ralentissant si besoin avec Audacity par exemple.

Après, c'était joué à quelle occasion ? Un examen, une presta en public? Ou juste dans "l'intimité", pour le plaisir? Parce que le stress et le trac, ça joue pas mal aussi ... J'ai une sensation de "perte de moyens" plus que de manque de technique...

MessagePublié: Mer Nov 16, 2016 18:56 pm
par clar_masaru
Oh ! Moi j'aurais reproché plus le/la pianiste !!! M'enfin.