Analyse des fragments mélodiques de la méthode d'Artie Shaw

On en cherche, on en trouve et on en parle ici.
Prevert
Touriste
Messages : 9
Inscription : 21 mars 2021, 09:23

Analyse des fragments mélodiques de la méthode d'Artie Shaw

Message par Prevert »

Je travaille en ce moment les fragments mélodiques de la méthode d'Artie Shaw (extrait ci-joint, page 48: arpeggios and rythmic figures). Les phrases (je ne parle évidemment pas des arpèges....) sont jolies et sonnent bien (une phrase par tonalité), mais j'ai la difficulté suivante: je ne suis pas sûr de comprendre sur quels accords ces phrases peuvent être jouées, ce qui enlève beaucoup de l'intérêt.... J'ai essayé de remonter de la mélodie aux accords, dans certains cas c'est trivial (par exemple la dernière mesure est un arpège sur l'accord de G7 qui se résout naturellement en C), mais le début de la phrase est plus complexe.... Quelqu'un aurait il tenté de poser des accords sur ces phrases?

Amicalement

Didier
Pièces jointes
Rythmic figures Artie Shaw page 48.png
Avatar de l’utilisateur
Dim
La Castafiore !
Messages : 10375
Inscription : 30 déc. 2005, 18:17
Localisation : Var (83)

Re: Analyse des fragments mélodiques de la méthode d'Artie Shaw

Message par Dim »

Pour moi c'est G7 C7 G7 G7

J'avais ma gratte à côté de moi, j'ai essayé.
GCGG.mp3
(236.1 Kio) Téléchargé 12 fois
L'ingénieur Barnier est formel, le projecteur de particules à double polarisation chromatique entrera en résonnance avec le palpeur de mirette si vous avez le malheur de le laisser branché. Il en résultera la destruction de votre beau câbleur tout neuf.
Avatar de l’utilisateur
EricW
Infidèle de la première heure
Messages : 9389
Inscription : 16 mai 2005, 22:38
Contact :

Re: Analyse des fragments mélodiques de la méthode d'Artie Shaw

Message par EricW »

Oui dim, ça marche mais mesure 1 je vois aussi Em7, mesure 2 C#m7b5 (ou Em6/C#, kif kif) suivi de C°7.
Bon... Em7 a u e fonction de sous-dominante, pas surprenant donc. Em6 idem le diminué j'ai pas pris le temps de regarder.
E.
« Finalement, j’ai rencontré une brouette, et j’ai pensé qu’elle me prêterait une oreille attentive. » Lewis Carroll
Prevert
Touriste
Messages : 9
Inscription : 21 mars 2021, 09:23

Re: Analyse des fragments mélodiques de la méthode d'Artie Shaw

Message par Prevert »

D'abord, merci beaucoup pour vos analyses Dim et Eric!

Ben, voilà, c'est un peu le cœur de ma question. Une analyse note par note me donnait (comme Eric): Em7/C#m7b5-C°7/?/G7... mais je n'ai jamais vu ce type de cadence dans un morceau de jazz, et donc, je ne saurais pas quand utiliser ce fragment de mélodie

Eric: je n'ai pas une connaissance suffisante de l'harmonie, je ne comprends pas ton explication sur le rôle de Em7

Dim: as-tu simplement "essayé" à la guitare plusieurs options "simples" pour arriver à ta séquence d'accords? et saurais-tu "expliquer" comment tu passes de la séquence écrite au dessus à la séquence que tu proposes (G7/C7/G7/G7)... Comment procèdes-tu? purement à l'oreille? je suis sûr que tu "dégrossis" avant d'essayer

Merci de votre aide. Peut-être que je me prends trop la tête et qu'il faut simplement essayer et écouter comment ça sonne.. mais alors, un piano ou une guitare sont nécessaires... et quel boulot... Si Artie avait mis les accords dans sa méthode, c'eût été plus facile....

Didier
Avatar de l’utilisateur
iblix
Canard professionnel
Messages : 2694
Inscription : 11 févr. 2009, 12:40
Localisation : Bruxelles
Contact :

Re: Analyse des fragments mélodiques de la méthode d'Artie Shaw

Message par iblix »

Dim a écrit : 13 janv. 2022, 19:02 Pour moi c'est G7 C7 G7 G7

J'avais ma gratte à côté de moi, j'ai essayé.
GCGG.mp3
Le si bécarre sur le C7 ça me convainc pas trop !
Moi je mettrais un bien classique : Em7 I A7 D7 I G7 C I G7
En tout cas les arpèges de la 2e mesure m'évoquent vraiment ça (et vite fait sur le piano en sourdine ça semble marcher. ;) )
Brian: "You have to be different!"
The Crowd: "Yes, we are all different!"
Small lonely voice: "I'm not!"
Avatar de l’utilisateur
EricW
Infidèle de la première heure
Messages : 9389
Inscription : 16 mai 2005, 22:38
Contact :

Re: Analyse des fragments mélodiques de la méthode d'Artie Shaw

Message par EricW »

iblix a écrit : 13 janv. 2022, 21:23
Dim a écrit : 13 janv. 2022, 19:02 Pour moi c'est G7 C7 G7 G7

J'avais ma gratte à côté de moi, j'ai essayé.
GCGG.mp3
Le si bécarre sur le C7 ça me convainc pas trop !
Moi je mettrais un bien classique : Em7 I A7 D7 I G7 C I G7
En tout cas les arpèges de la 2e mesure m'évoquent vraiment ça (et vite fait sur le piano en sourdine ça semble marcher. ;) )
Le ré# sur le D7 ne me convainc pas trop :mrvert:
Ou alors c'est que le soliste l'interprète comme un D7b9, là ça le fait, et comme D7 est le V de G7, c'est d'un goût sûr :mrvert:

En fait comme un con je n'ai pas raisonné "c'est ce que fait le soliste sur les accords", j'ai stupidement chiffré ce que je voyais, mais tu as raison : le A7 va bien aussi (avec la 7ème et la 9ème dans l'arpège).
« Finalement, j’ai rencontré une brouette, et j’ai pensé qu’elle me prêterait une oreille attentive. » Lewis Carroll
Avatar de l’utilisateur
iblix
Canard professionnel
Messages : 2694
Inscription : 11 févr. 2009, 12:40
Localisation : Bruxelles
Contact :

Re: Analyse des fragments mélodiques de la méthode d'Artie Shaw

Message par iblix »

EricW a écrit : 13 janv. 2022, 22:08 Le ré# sur le D7 ne me convainc pas trop :mrvert:
Ou alors c'est que le soliste l'interprète comme un D7b9, là ça le fait, et comme D7 est le V de G7, c'est d'un goût sûr
Oui le diminué pour exprimer D7b9, super courant et bien dans le style.
Cette ligne sonne assez classique je trouve, c'est pour ça que j'imagine bien une progression de ce genre : cadence de fin de morceau avec les dominantes secondaires, il me semble que ça colle pas mal avec l'époque d'Artie Shaw.
Brian: "You have to be different!"
The Crowd: "Yes, we are all different!"
Small lonely voice: "I'm not!"
Avatar de l’utilisateur
iblix
Canard professionnel
Messages : 2694
Inscription : 11 févr. 2009, 12:40
Localisation : Bruxelles
Contact :

Re: Analyse des fragments mélodiques de la méthode d'Artie Shaw

Message par iblix »

(Mais ça pourrait être autre chose, l'accompagnement de Dim marche aussi, mais ça ferait plutôt blues en sol, et apparemment l'exo porte sur do majeur.)
Brian: "You have to be different!"
The Crowd: "Yes, we are all different!"
Small lonely voice: "I'm not!"
Avatar de l’utilisateur
Dim
La Castafiore !
Messages : 10375
Inscription : 30 déc. 2005, 18:17
Localisation : Var (83)

Re: Analyse des fragments mélodiques de la méthode d'Artie Shaw

Message par Dim »

iblix a écrit : 13 janv. 2022, 22:34 l'accompagnement de Dim marche aussi, mais ça ferait plutôt blues en sol
oui, en voyant que l'exercice au dessus était aussi basique, j'ai cherché à coller au plus simple, ce qui fait plus ou moins un blues....en sol.
Et mis à part le si bécarre qui n'a rien à faire là, j'aime bien les altérations sur le C7

Mais clairement c'est ta progression harmonique la plus logique jazzistiquement parlant.
ça donne ça avec la même guitare
EADGC.mp3
(236.1 Kio) Téléchargé 8 fois
C'est un peu le problème avec les méthodes antédiluviennes, c'est qu'elles ont un rapport assez éloigné avec l'harmonie, ce qui donne ce genre d'exo où il n'en est même pas question. Le lien ligne d'impro/harmonie/enrichissements étant arrivé plus tard avec le bop.
L'ingénieur Barnier est formel, le projecteur de particules à double polarisation chromatique entrera en résonnance avec le palpeur de mirette si vous avez le malheur de le laisser branché. Il en résultera la destruction de votre beau câbleur tout neuf.
Prevert
Touriste
Messages : 9
Inscription : 21 mars 2021, 09:23

Re: Analyse des fragments mélodiques de la méthode d'Artie Shaw

Message par Prevert »

EricW a écrit : 13 janv. 2022, 22:08 Ou alors c'est que le soliste l'interprète comme un D7b9, là ça le fait, et comme D7 est le V de G7, c'est d'un goût sûr :mrvert:

En fait comme un con je n'ai pas raisonné "c'est ce que fait le soliste sur les accords", j'ai stupidement chiffré ce que je voyais, mais tu as raison : le A7 va bien aussi (avec la 7ème et la 9ème dans l'arpège).
Je vous remercie de votre aide, à la fois sur le cas particulier et sur la méthode. J'avais effectivement tendance à vouloir absolument "coller" aux notes jouées par le soliste, ce qui n'est pas le but..... ie faire la différence entre l'ornement du soliste et l'accord qu'il souhaite ornementer....

Je vais (essayer d') appliquer aux autres phrases (courage, Didier)
JMB52000
Rouge-gorge
Messages : 703
Inscription : 18 févr. 2011, 18:51
Contact :

Re: Analyse des fragments mélodiques de la méthode d'Artie Shaw

Message par JMB52000 »

Bonjour,
J'ai vu les raisonnements tenus par les uns et les autres. La solution de Dim me paraît convenir. Bien sûr. On peut harmoniser le trait joué par Artie Shaw de cette façon.
Mais j'ai quand même l'impression que l'on cherche trop compliqué.
Je propose un seul accord pour l'accompagnement : G (sol, si, ré)
Ce qui laisse la place à des enrichissements et à des considérations très banales.
Si la tonalité est Sol Majeur l'arpège sur l'accord de C convient . C (Maj7) est l'accord IV de la tonalité de Sol Majeur.
D'autre part les notes graves des arpèges do# mi sol si et do ré# fa# la se suivent comme si on évoquait la suite des notes : si do do# ré .
L'accord do ré# fa# la est l'accord de C diminué. La suite arpégée C puis C diminué était très utilisée par Django Reinhardt. ( C'est ce que j' ai appris en écoutant les commentaires d'un prof de guitare et de jazz très pédagogue et très connaisseur du jazz manouche . Il a un site bien documenté : guitare improvisation.
Je vais rechercher le lien.
Une autre raison pour proposer quelque chose d'aussi simple : c'est que c'est une méthode .
Au dessus on propose l'arpège de C Major. Alors le trait donné par Artie Shaw correspond à un accord du même tonneau mais transposé. Ce qu'il demande de faire dans toutes les tonalités. Ici il propose le trait en G Major.
Une fois qu'on a réalisé un trait sur un accord, on peut toujours chercher à le réharmoniser. C'est ce que vous avez fait.
Exemple : Prenons les notes des 4 premières mesures de "I can't give you anything but love".
sol fa# mi sol /fa# mi sol mi/ la / la la# si /
Elles sont jouables sur un accord de G. Bien sûr la note de la 3ème mesure (la) mérite d'être regardée de près (ou pour le moins elle devrait être jouée très courte. Mais elle fait quand même partie de la gamme pentatonique de Sol : sol la si ré mi ! Le compositeur a joué avec la gamme de Sol majeur (en pensant certainement pentatonique comme c'était le cas au temps du jazz traditionnel et même à l'époque d'Artie Shaw.)
C'est pourquoi à cause de cette tension on a harmonisé le morceau avec autre chose qu' un seul accord. On pourrait utiliser seulement 2 accords
G /G/ D7/ D7/
Mais on a fait plus compliqué en prenant en considération les notes tombant sur les temps et on a (souvent)
G/ Bm7 A7/Am7/ D7/
Voilà je propose donc ici aussi de revenir aux sources : c'est à dire à la simplicité . Un accord : G
JMB52000
Rouge-gorge
Messages : 703
Inscription : 18 févr. 2011, 18:51
Contact :

Re: Analyse des fragments mélodiques de la méthode d'Artie Shaw

Message par JMB52000 »

J'ai retrouvé la vidéo du prof de guitare. Il explique l'utilité de certaines substitutions en jazz manouche.
Et notamment les enchaînements C Cdim. Quand on se trouve dans un contexte qui permet de jouer C.
Dans ce cas il parle d'un enchaînement harmonique qui est l'anatole. Alors que les accords de l'accompagnement se déroulent, l'improvisateur joue en déroulant les notes d'accords étrangers à ceux de l'accompagnement. Il joue les notes de C dim alors que l'accord ne figure pas dans l'accompagnement.
Voilà le lien.

https://www.youtube.com/watch?v=4hhbLS5bHDw
Il y a plein de choses à prendre pour nous autres, les soufflants, dans ce que dit ce prof de guitare.
JMB52000
Rouge-gorge
Messages : 703
Inscription : 18 févr. 2011, 18:51
Contact :

Re: Analyse des fragments mélodiques de la méthode d'Artie Shaw

Message par JMB52000 »

Ah oui, j'ai oublié de vous dire que le passage intéressant se trouve à 7minutes 20 secondes.
Même si toute la vidéo est passionnante ...
Avatar de l’utilisateur
EricW
Infidèle de la première heure
Messages : 9389
Inscription : 16 mai 2005, 22:38
Contact :

Re: Analyse des fragments mélodiques de la méthode d'Artie Shaw

Message par EricW »

Le fragment est une étude sur la tona de do...

E.
« Finalement, j’ai rencontré une brouette, et j’ai pensé qu’elle me prêterait une oreille attentive. » Lewis Carroll
Avatar de l’utilisateur
EricW
Infidèle de la première heure
Messages : 9389
Inscription : 16 mai 2005, 22:38
Contact :

Re: Analyse des fragments mélodiques de la méthode d'Artie Shaw

Message par EricW »

Prevert a écrit : 14 janv. 2022, 15:28
EricW a écrit : 13 janv. 2022, 22:08 Ou alors c'est que le soliste l'interprète comme un D7b9, là ça le fait, et comme D7 est le V de G7, c'est d'un goût sûr :mrvert:

En fait comme un con je n'ai pas raisonné "c'est ce que fait le soliste sur les accords", j'ai stupidement chiffré ce que je voyais, mais tu as raison : le A7 va bien aussi (avec la 7ème et la 9ème dans l'arpège).
Je vous remercie de votre aide, à la fois sur le cas particulier et sur la méthode. J'avais effectivement tendance à vouloir absolument "coller" aux notes jouées par le soliste, ce qui n'est pas le but..... ie faire la différence entre l'ornement du soliste et l'accord qu'il souhaite ornementer....

Je vais (essayer d') appliquer aux autres phrases (courage, Didier)
De rien :wink:

C'est le problème de ces "vieilles" approches du jazz : le lien avec l'harmo n'est souvent pas fait, du coup on ne sait rien du contexte harmonique dans lequel appliquer ces phrases. C'est pas la façon la plus simple de progresser en impro il me semble.

Mais pas de problème si tu as d'autres casses-têtes du genre soumet les nous !

E.
« Finalement, j’ai rencontré une brouette, et j’ai pensé qu’elle me prêterait une oreille attentive. » Lewis Carroll
Répondre