la note tenue

On en cherche, on en trouve et on en parle ici.
festeve
Touriste
Messages : 33
Inscription : 04 août 2010, 15:42

la note tenue

Message par festeve »

Bjr! help! L'exercice sur lequel je bute consiste ,au clavier,àtenir quelques notes d'un accord tout en détachant les autresJ'ai sur ma partition un accord de deux blanches superposées :Sol -Ré.Au Sol vient se coller une noire .Comment dois je le jouer? Je comprends qu'il faut que je joue cet accord de la façon suivante :Ré sur deux temps ,Sol sur un temps.Les deux notes sont jouées simultanément mais je relâche le Sol au temps tandis que je maintiens le Ré sur deux temps.
note tenue.JPG
note tenue.JPG (9.34 Kio) Consulté 3067 fois
. Est ce bien de ça qu'il s'agit?
JP30
Dieu grec
Messages : 255
Inscription : 05 août 2014, 14:30

Message par JP30 »

Un clavier de clarinette ??? :roll:
Clarinette:Noblet 40 Square emblem / Bec Vandoren 5RV
Saxophone alto Jupiter Jas 1167 + Saxo soprano TSS 350
festeve
Touriste
Messages : 33
Inscription : 04 août 2010, 15:42

Message par festeve »

JP30 a écrit :Un clavier de clarinette ??? :roll:
non, un cla cla de vierrinette....
Henri
Chat noir
Messages : 1071
Inscription : 27 mars 2009, 08:51

Message par Henri »

festeve a écrit :
JP30 a écrit :Un clavier de clarinette ??? :roll:
non, un cla cla de vierrinette....
On est en plein délire !
Pour répondre à la question initiale (totalement hors sujet sur le présent forum ...), il est évident que le sol "noire" n'est écrit que pour faire joli. Il faut tenir le sol "ronde" et on n'entend pas le sol "noire".
Avatar de l’utilisateur
Dim
La Castafiore !
Messages : 10033
Inscription : 30 déc. 2005, 18:17
Localisation : Var (83)

Message par Dim »

Ben y'a quand même une octave d'écart donc rien n'empêche de tenir le sol grave à la main gauche et détaché le sol à la main droite,
je ne comprends pas le problème en fait
L'ingénieur Barnier est formel, le projecteur de particules à double polarisation chromatique entrera en résonnance avec le palpeur de mirette si vous avez le malheur de le laisser branché. Il en résultera la destruction de votre beau câbleur tout neuf.
Henri
Chat noir
Messages : 1071
Inscription : 27 mars 2009, 08:51

Message par Henri »

Dim a écrit :Ben y'a quand même une octave d'écart donc rien n'empêche de tenir le sol grave à la main gauche et détaché le sol à la main droite,
je ne comprends pas le problème en fait
Si j'ai bien vu, il y a à la main droite à la fois un sol "ronde" et un sol "noire" sur le premier temps.
Papypouet
Dieu grec
Messages : 233
Inscription : 16 mars 2018, 11:06

Message par Papypouet »

Bijour
Bin , j'y arrive pas .
C'est parce que ma clarinette est en ABS ?
Biz a+
Avatar de l’utilisateur
EricW
Infidèle de la première heure
Messages : 8858
Inscription : 16 mai 2005, 22:38
Contact :

Message par EricW »

Je ne pige pas du tout la question. C'est pour jouer avec quel instrument au juste ?
(en plus l'image est trop petite, on se pète les yeux à essayer de lire ce qu'il y a dessus).

E.
« Finalement, j’ai rencontré une brouette, et j’ai pensé qu’elle me prêterait une oreille attentive. » Lewis Carroll
Henri
Chat noir
Messages : 1071
Inscription : 27 mars 2009, 08:51

Message par Henri »

Je crois avoir très bien compris la question. Elle n’a rien à voir avec la clarinette !!
festeve
Touriste
Messages : 33
Inscription : 04 août 2010, 15:42

la note tenue

Message par festeve »

Evidemment qu'il ne s'agit pas de clarinette mais de solfège.Je pensais qu'au delà de la clarinette (dont je joue ),on pouvait aussi s'intéresser aux accords pouvant habiller la mélodie;et c'est dans l'étude de ces accords au clavier que j'ai rencontré ce qui m'a paru être une difficulté .Pardon d'avoir outrepassé ma petite identité de clarinettiste ! et d'avoir poussé,m'a t on dit , jusqu'au …...délire.
Avatar de l’utilisateur
EricW
Infidèle de la première heure
Messages : 8858
Inscription : 16 mai 2005, 22:38
Contact :

Message par EricW »

festeve a écrit :Evidemment qu'il ne s'agit pas de clarinette mais de solfège.Je pensais qu'au delà de la clarinette (dont je joue ),on pouvait aussi s'intéresser aux accords pouvant habiller la mélodie;et c'est dans l'étude de ces accords au clavier que j'ai rencontré ce qui m'a paru être une difficulté .Pardon d'avoir outrepassé ma petite identité de clarinettiste ! et d'avoir poussé,m'a t on dit , jusqu'au …...délire.
Désolé, c'est peut-être le contexte, mais je n'ai pas percuté que tu jouais ça sur un clavier. Comme le disait Henri, comme dans cette partie du forum on cause partitions de clarinette, c'est peut-être ça qui prêtait à confusion.

Et donc Henri a répondu à ta question, du coup. :wink:

E.
« Finalement, j’ai rencontré une brouette, et j’ai pensé qu’elle me prêterait une oreille attentive. » Lewis Carroll
festeve
Touriste
Messages : 33
Inscription : 04 août 2010, 15:42

la note tenue

Message par festeve »

"Much ado for Nothing"pour reprendre Shakepeare…...j'ai pourtant pris le soin de préciser au tout début qu'il s'agissait d'un clavier ….Non,personne n'a répondu à ma question:Comment jouer le Sol noire de la partition?
Avatar de l’utilisateur
Dim
La Castafiore !
Messages : 10033
Inscription : 30 déc. 2005, 18:17
Localisation : Var (83)

Message par Dim »

au risque de me répéter, et je n'ai peut-être pas compris l'exercice, mais j'ai quand même bien l'impression qu'entre le sol clé de fa et le sol clé de sol, il y a une octave de différence, donc ce n'est pas la même touche du piano, je ne vois du coup pas ou est le problème de tenir le sol grave et détacher le sol "aigu"
quant au ré il va y avoir un intervalle de quarte donc toujours pas de problème.
L'ingénieur Barnier est formel, le projecteur de particules à double polarisation chromatique entrera en résonnance avec le palpeur de mirette si vous avez le malheur de le laisser branché. Il en résultera la destruction de votre beau câbleur tout neuf.
festeve
Touriste
Messages : 33
Inscription : 04 août 2010, 15:42

la note tenue

Message par festeve »

Merci enfin pour la réponse!C'est la première fois que je me trouvais devant un exemple "de note tenue"....j'avais une idée sur la façon de jouer le sol aigu noire mais ,étant autodidacte ,je n'avais que ma petite logique comme référence.Désormais ,c'est confirmé,nous sommes deux à penser qu'il faut tenir le Sol grave et le Ré aigu sur deux temps ,tout en relâchant le sol aigu au temps.C'était le but de l'exercice mais ce qui parait évident pour un maître ne l'est pas forcément pour un élève.Avouons que deux notes accolées,l'une blanche ,l'autre noire ,et sur un seul temps,ça peut interpeler un débutant.Merci DIM!
Henri
Chat noir
Messages : 1071
Inscription : 27 mars 2009, 08:51

Message par Henri »

Dim a écrit :au risque de me répéter, et je n'ai peut-être pas compris l'exercice, mais j'ai quand même bien l'impression qu'entre le sol clé de fa et le sol clé de sol, il y a une octave de différence, donc ce n'est pas la même touche du piano, je ne vois du coup pas ou est le problème de tenir le sol grave et détacher le sol "aigu"
quant au ré il va y avoir un intervalle de quarte donc toujours pas de problème.
festeve a écrit :Merci enfin pour la réponse!C'est la première fois que je me trouvais devant un exemple "de note tenue"....j'avais une idée sur la façon de jouer le sol aigu noire mais ,étant autodidacte ,je n'avais que ma petite logique comme référence.Désormais ,c'est confirmé,nous sommes deux à penser qu'il faut tenir le Sol grave et le Ré aigu sur deux temps ,tout en relâchant le sol aigu au temps.C'était le but de l'exercice mais ce qui parait évident pour un maître ne l'est pas forcément pour un élève.Avouons que deux notes accolées,l'une blanche ,l'autre noire ,et sur un seul temps,ça peut interpeler un débutant.Merci DIM!
Désolé de ne pas être d'accord !
Il y a à la main droite un sol troisième ligne écrit en ronde qu'il faut tenir, ce qui élimine, à l'écoute, le sol écrit en noire. Il faut passer au la sans lâcher le sol. (ce serait bien sûr différent si le sol "ronde" et le sol "noire" étaient joués par deux instruments séparés)
La main gauche joue ses deux blanches sol ré et n'a aucune incidence sur la question posée.
Répondre