Cherche livre sur la transposition des instruments

On en cherche, on en trouve et on en parle ici.

Messagepar Sapin » Mer Jan 09, 2019 14:18 pm

- mais de plus en plus de compositeurs modernes écrivent leur partition "en ut", c'est-à-dire telle qu'on l'entend, dans le ton du morceau (qui n'est pas forcément do !), à charge pour les éditeurs de transposer les parties.

Hérétiques!

Les parties sont bien sûr toujours écrites dans la clé de l'instrument ; ce n'est pas à l'instrumentiste de transposer.

Tout à fait, et la clé des clarinettes étant la clé de sol, écrire une voix de clarinette basse en clé de fa est contraire aux bonnes mœurs :twisted:
Avatar de l’utilisateur
Sapin
Chat noir
 
Messages: 1224
Inscrit le: Ven Oct 10, 2014 16:58 pm
Localisation: CH

Messagepar Henri » Mer Jan 09, 2019 14:55 pm

Sapin a écrit:Tout à fait, et la clé des clarinettes étant la clé de sol, écrire une voix de clarinette basse en clé de fa est contraire aux bonnes mœurs :twisted:

Moi j'aimais bien lire la clarinette basse en clé de fa ; quel kif de jouer :
Capture d’écran 2019-01-09 à 14.52.54.png
Capture d’écran 2019-01-09 à 14.52.54.png (151.27 Kio) Consulté 789 fois

plutôt que :
Capture d’écran 2019-01-09 à 14.53.56.png
Capture d’écran 2019-01-09 à 14.53.56.png (151.67 Kio) Consulté 789 fois
Henri
Chat noir
 
Messages: 1007
Inscrit le: Ven Mar 27, 2009 8:51 am

Messagepar Sapin » Mer Jan 09, 2019 15:12 pm

Pour le coup je suis d'accord, mais c'est pas souvent qu'on voit cette note écrite sur nos partitions!
Avatar de l’utilisateur
Sapin
Chat noir
 
Messages: 1224
Inscrit le: Ven Oct 10, 2014 16:58 pm
Localisation: CH

Messagepar roseau » Mer Jan 09, 2019 16:51 pm

Mais rien n'empêche de mettre un petit 8 sous la clé de sol et d'écrire tout décalé d'une octave :
clef.jpg
clef.jpg (10.54 Kio) Consulté 784 fois
"Tout juste canne à pêche, à peine mirlitons..." G. Brassens
Avatar de l’utilisateur
roseau
La nouvelle star
 
Messages: 102
Inscrit le: Lun Avr 07, 2014 10:07 am
Localisation: Maine-et-Loire

Messagepar Henri » Mer Jan 09, 2019 18:18 pm

Je l'ai rarement vu sur une partie d'orchestre, mais on trouve aussi :
Capture d’écran 2019-01-09 à 18.15.19.png
Capture d’écran 2019-01-09 à 18.15.19.png (86.75 Kio) Consulté 778 fois

tout en se souvenant que ce qu'on entend est encore à l'octave du dessous de ce qui est écrit, alors que la clé de fa donne la bonne tessiture.
Henri
Chat noir
 
Messages: 1007
Inscrit le: Ven Mar 27, 2009 8:51 am

Messagepar laclaire » Jeu Oct 31, 2019 13:52 pm

Dim a écrit:
Sapin a écrit:On dirait que c'est une particularité des anches (simples) en général, apparemment pour toutes les clar comme pour tous les saxes, les partitions sont systématiquement transposées en clé de sol,
ce qui n'est pas vrai pour les cuivres, ou le trombone et les tubas sont en clé de fa, les cordes on en parle même pas c'est une clé par instrument, les flûtes je ne sais pas.
Décidément, quel bel instrument que le notre ! (Et son cousin le sax)


Bonjour !
Je rebondis sur un ancien message... Mon avis, c'est que tout ça c'est des histoires de conventions. Le fait de laisser en clé de sol (et de transposer les partitions) privilégie le confort du musicien.
Je ne crois pas que ce soit lié aux anches, mais plutôt à la pratique : les joueurs de basse/mib/flûte alto... sont bien souvent aussi (voire avant tout) des joueurs de soprano, et il n'est pas rare que les joueurs de sax ténor fassent aussi de l'atlo, du baryton... C'est comme ça chez les bois, on aime le changement :D ... S'il fallait changer de clé/de tonalité à chaque changement d'instru pour que ça colle avec les "sons réels entendus", ce serait dur pour le musicien... (et le solfège aurait de beaux jours devant lui)

Ça se passe autrement chez les cordes : le violoncelliste n'est pas nécessairement altiste ni violoniste. Si on est violoncelliste et qu'on veut se mettre au violon, on réapprend tout sans rechigner : sa clé de sol, son manche, le répertoire qui va bien, et on cherche pas à "aménager" l'écriture pour éviter de réfléchir.

Il y a aussi un petit lien, je trouve au, fait que l'apprentissage (chez les bois) se fait quand même souvent sur les instruments qui vont à la taille d'un enfant. Commencer le sax bar à 7 ans c'est chaud, et même la flûte traversière est souvent limite trop longue, il leur faut des têtes courbes (ou des rallonges de bras ?). Du coup il y a un choix qui se fait (ou pas justement) qui est un peu imposé par le gabarit du musicien. Alors que chez les cordes, les instruments s'achètent par 1/4... ce qui fait qu'on peut démarrer l'apprentissage de l'instrument qu'on veut tout de suite, ça change aussi un peu la donne.
laclaire
Touriste
 
Messages: 39
Inscrit le: Mer Fév 17, 2010 17:45 pm
Localisation: Chambéry

Messagepar EricW » Ven Nov 01, 2019 10:28 am

laclaire a écrit:Bonjour !
Je rebondis sur un ancien message... Mon avis, c'est que tout ça c'est des histoires de conventions. Le fait de laisser en clé de sol (et de transposer les partitions) privilégie le confort du musicien.
Je ne crois pas que ce soit lié aux anches, mais plutôt à la pratique : les joueurs de basse/mib/flûte alto... sont bien souvent aussi (voire avant tout) des joueurs de soprano, et il n'est pas rare que les joueurs de sax ténor fassent aussi de l'atlo, du baryton... C'est comme ça chez les bois, on aime le changement :D ... S'il fallait changer de clé/de tonalité à chaque changement d'instru pour que ça colle avec les "sons réels entendus", ce serait dur pour le musicien... (et le solfège aurait de beaux jours devant lui)

Ça se passe autrement chez les cordes : le violoncelliste n'est pas nécessairement altiste ni violoniste. Si on est violoncelliste et qu'on veut se mettre au violon, on réapprend tout sans rechigner : sa clé de sol, son manche, le répertoire qui va bien, et on cherche pas à "aménager" l'écriture pour éviter de réfléchir.

Il y a aussi un petit lien, je trouve au, fait que l'apprentissage (chez les bois) se fait quand même souvent sur les instruments qui vont à la taille d'un enfant. Commencer le sax bar à 7 ans c'est chaud, et même la flûte traversière est souvent limite trop longue, il leur faut des têtes courbes (ou des rallonges de bras ?). Du coup il y a un choix qui se fait (ou pas justement) qui est un peu imposé par le gabarit du musicien. Alors que chez les cordes, les instruments s'achètent par 1/4... ce qui fait qu'on peut démarrer l'apprentissage de l'instrument qu'on veut tout de suite, ça change aussi un peu la donne.


Bonjour,

J'étais plutôt d'accord avec ton point de vue sur le lien à la pratique de la lecture, mais subitement j'ai pensé au contre-exemple : flûte à bec. Ces gens écrivent en son réel : à chaque flûte à bec correspond des noms de notes différents poru chaque doigtés. Et pourtant je pense que comme le reste des bois, il n'est pas rare qu'un flûtiste à bec joue plusieurs modèles de la famille... L'argument de l'apprentissage de tient pas non plus pour le coup.

Oui bon ok on va dire que c'est l'exception qui confirme la règle :mrvert:

E.
« Finalement, j’ai rencontré une brouette, et j’ai pensé qu’elle me prêterait une oreille attentive. » Lewis Carroll
Avatar de l’utilisateur
EricW
Infidèle de la première heure
 
Messages: 7939
Inscrit le: Lun Mai 16, 2005 22:38 pm

Messagepar iblix » Ven Nov 01, 2019 14:06 pm

L'exemple de la flûte à bec est intéressant mais elles ne sont qu'en do ou en fa, me semble-t-il ? Enfin après il y a des flûtes dans toutes les tonalités mais qui sont plutôt diatoniques, non ? Parce qu'à la clar déjà on a deux doigtés avec notre clé de 12, mais il y a bcp de tonalités. Passer d'une clar sib à une clar en la en pensant en ut me semblerait particulièrement chaud...

Par contre pour bcp de clarinettistes qui ne jouent qu'en sib c'est quand même galère pour l'oreille, ces histoires.
Tiens, tant qu'on en reparle, est-ce que vous connaissez des gens qui jouent de la clar sib en pensant en ut ?

Moi avec le recul, je crois qu'à refaire, j'apprendrais comme ça. Ça me fermerait la porte du petit parcours que j'ai fait en musique classique mais par rapport à ma pratique actuelle ce serait tellement plus simple j'ai l'impression... (C'est personnel, je comprends les avantages qu'il y a à transposer pour certaines pratiques.) J'ai même caressé l'idée de réapprendre mais ça me paraît impossible.
Certes pour passer vers un instrument en mib par exemple ça complique mais de toute façon j'ai arrêté la clar alto parce que c'est en mib (comme quoi ça ne résout pas tout, les instruments transpositeurs.)
Brian: "You have to be different!"
The Crowd: "Yes, we are all different!"
Small lonely voice: "I'm not!"
Avatar de l’utilisateur
iblix
Canard professionnel
 
Messages: 2124
Inscrit le: Mer Fév 11, 2009 12:40 pm
Localisation: Bruxelles

Messagepar Dim » Ven Nov 01, 2019 15:41 pm

Avec Armand on avait passé une journée avec un clarinettiste spécialisé dans la musique grecque et turque (dont on subodore une inscription récente sur ce forum), et il parlait en vrais sons. Et comme il alternait la sib et la clar en sol, ça changeait les doigtés.

Sinon un ami qui à l'oreille absolue et qui se mettait au tuba refusait de l'apprendre en sib puisque pour lui ça n'avait pas de sens de ne pas jouer la note dont il entend le son.

Sinon j'ai eu une élève qui avait appris les doigtés de la clar avec son père au violon, du coup ça collait pas, et comme je n'avais pas voulu lui apprendre en vrais sons (à tord ou à raison, je ne sais pas) ben elle n'a pris qu'un cours du coup :lol:

iblix a écrit: J'ai même caressé l'idée de réapprendre mais ça me paraît impossible.

Je ne vois pas trop ce que tu veux dire, puisque tu connais le truc...
Si c'est d'oreille, ça n'a aucune importance,
si on te dit les notes, j'imagine que que tu as pris le coup de la transpo, la gymnastique pour monter d'un ton est assez facile,
il reste la lecture qui est plus difficile, c'est un peu de travail.
- Comment dois-je l'entendre ?
- Par les oreilles, ces choses, des deux côtés de votre tête. J'ai les mêmes et vous me les échauffez.
Alambic Dieudonné Corydon Talon
Avatar de l’utilisateur
Dim
La Castafiore !
 
Messages: 9342
Inscrit le: Ven Déc 30, 2005 18:17 pm
Localisation: Var (83)

Messagepar iblix » Sam Nov 02, 2019 0:35 am

Dim a écrit:Et comme il alternait la sib et la clar en sol, ça changeait les doigtés.
Intéressant ! Comme quoi...

Dim a écrit:Si c'est d'oreille, ça n'a aucune importance,

Ah bé si, je trouve ça super galère, je pense le nom des notes tout le temps. Même si j'essaye de penser en ut j'entends le nom des notes dans ma tête en sib, c'est automatique (mais peut-être qu'en persévérant...)
Par contre quand je choppe une mélodie je l'entends parfois en parfois en sib, parfois en ut, souvent les deux mélangés, et ça me ralentit pas mal.
Vous n'avez pas ce souci, les gens? Je suis trop souvent tombée sur la tête quand j'étais petite ou quoi ? :lol:
Ou bien il faut juste encore bcp bosser l'oreille relative pour surmonter ça ?
Brian: "You have to be different!"
The Crowd: "Yes, we are all different!"
Small lonely voice: "I'm not!"
Avatar de l’utilisateur
iblix
Canard professionnel
 
Messages: 2124
Inscrit le: Mer Fév 11, 2009 12:40 pm
Localisation: Bruxelles

Messagepar Henri » Sam Nov 02, 2019 15:23 pm

iblix a écrit:Vous n'avez pas ce souci, les gens?

En ce qui me concerne j'ai définitivement les oreilles en Si bémol. J'ai longtemps joué du saxo alto en entendant les notes avec leur nom du registre grave de la clarinette (le Sol du saxo était pour moi un Do), ce qui en fait transforme le saxo alto en instrument en Si bémol avec les mêmes doigtés que la clarinette.
Henri
Chat noir
 
Messages: 1007
Inscrit le: Ven Mar 27, 2009 8:51 am

Messagepar iblix » Sam Nov 02, 2019 16:23 pm

Henri a écrit:ce qui en fait transforme le saxo alto en instrument en Si bémol avec les mêmes doigtés que la clarinette.

Ah oui, très bonne idée, je n'y avais jamais pensé ! :D
J'avoue que je me dis qu'une solution serait peut-être de raccorder ma mandoline pour la jouer en sib. :mrvert:
Brian: "You have to be different!"
The Crowd: "Yes, we are all different!"
Small lonely voice: "I'm not!"
Avatar de l’utilisateur
iblix
Canard professionnel
 
Messages: 2124
Inscrit le: Mer Fév 11, 2009 12:40 pm
Localisation: Bruxelles

Messagepar EricW » Sam Nov 02, 2019 16:53 pm

iblix a écrit:
Henri a écrit:ce qui en fait transforme le saxo alto en instrument en Si bémol avec les mêmes doigtés que la clarinette.

Ah oui, très bonne idée, je n'y avais jamais pensé ! :D
J'avoue que je me dis qu'une solution serait peut-être de raccorder ma mandoline pour la jouer en sib. :mrvert:


C'est pour ça que j'ai un piano numérique : quand ça me saoule, je le transforme en piano en sib :mrvert:

Sinon non je n'ai pas vraiment de souci : quand je relève une mélodie d'oreille je ne pense pas au nom des notes, je suis concentré sur les intervalles pas sur les notes.
Comme quoi chacun sa façon de faire !

E.
« Finalement, j’ai rencontré une brouette, et j’ai pensé qu’elle me prêterait une oreille attentive. » Lewis Carroll
Avatar de l’utilisateur
EricW
Infidèle de la première heure
 
Messages: 7939
Inscrit le: Lun Mai 16, 2005 22:38 pm

Messagepar Mikosax » Sam Nov 02, 2019 18:24 pm

Dim a écrit:Sinon un ami qui à l'oreille absolue et qui se mettait au tuba refusait de l'apprendre en sib puisque pour lui ça n'avait pas de sens de ne pas jouer la note dont il entend le son.


Bienvenue dans le monde des gros cuivres ! Lorsque l'on m'a fourni un saxhorn basse en Sib sans trop d'explications, j'ai découvert ce monde qui ne raisonne pas forcément comme nous autres. Par exemple, les tablatures américaines (et les tubistes américains écrivent/lisent en sons réels... A chacun de se dé... brouiller avec la tonalité de son instrument (Sib pour la plupart des saxhorns et euphoniums, Ut et Fa pour les gros tubas, parfois Sib, Mib pour certaines contrebasses). Mais sans explication, c'est une peu perturbant.. Ceci dit, lorsque j'étais au pupitre de trompette en harmonie, il y avait quelques collègues (un peu masos, peut-être ?) qui ne juraient que par la trompette en Ut (majoritairement usitée en symphonique, question de timbre, je pense) et transposaient à vue les parties en Sib en usage quasi généralisé dans les 'talons' d'harmonie. Quant au trombone, il est en Sib mais les parties sont écrites en sons réels...
«Je ne suis pas d’accord avec la dictature des gagneurs d’argent, sauf que je suis contraint de les nourrir chaque jour !» Pierre Rabhi

Membre de After Jazz Band & Harmonie des cheminots de Dijon
Avatar de l’utilisateur
Mikosax
Chat noir
 
Messages: 1098
Inscrit le: Mer Déc 12, 2007 8:59 am
Localisation: Entre la ville de la moutarde et le village du Chambertin

Messagepar jp » Dim Nov 03, 2019 7:47 am

A la clar basse, je pense en sib, mais si je joue avec un pianiste, je l'entend en ut, et... je joue les bonnes notes quand même. Ca se débrouille.
Je sais pas vraiment pourquoi, et comme ça fonstionne, je m'intéresse au reste...
Et ma sop et ma clar en bambou sont en ut et on s'y fait, finalement.
jp
"L’histoire nous enseigne que se fier à la future bonne volonté d’un narcissique immoral et vindicatif n’est pas une très bonne stratégie à long terme".M.T. Anderson pour Slate
Avatar de l’utilisateur
jp
Slap's King
 
Messages: 4654
Inscrit le: Sam Mai 14, 2005 21:09 pm
Localisation: Grenoble

PrécédentSuivant

Retourner vers Partitions & Livres

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron