question de solfege....

On en cherche, on en trouve et on en parle ici.
Répondre
festeve
Touriste
Messages : 33
Inscription : 04 août 2010, 15:42

question de solfege....

Message par festeve »

Bonjour et bon souffle!
Soit deux notes LIEEES de même hauteur,l'une est altérée(mesure1) ,l'autre pas.La seconde se trouve dans la mesure qui suit(mesure2).1ERE question:la seconde est elle aussi altérée?
2eme question:Si la réponse est OUI,est ce qu'elle influence les notes de même hauteur qu'elle,figurant dans la mesure2?
Avatar de l’utilisateur
Dim
La Castafiore !
Messages : 10159
Inscription : 30 déc. 2005, 18:17
Localisation : Var (83)

Message par Dim »

Faudrait voir la partition, mais comme ça je dirais oui pour les deux
L'ingénieur Barnier est formel, le projecteur de particules à double polarisation chromatique entrera en résonnance avec le palpeur de mirette si vous avez le malheur de le laisser branché. Il en résultera la destruction de votre beau câbleur tout neuf.
festeve
Touriste
Messages : 33
Inscription : 04 août 2010, 15:42

question de solfège

Message par festeve »

Merci pour la rapidité de ta réponse! As tu bien tenu compte que la première note est accidentellement altérée et donc que la seconde note n'est pas concernée par l'armature et se trouve dans la mesure suivante?
Avatar de l’utilisateur
Ver0-0
Chat noir
Messages : 1234
Inscription : 18 janv. 2015, 09:32
Localisation : 77

Message par Ver0-0 »

Si les notes suivantes n'étaient pas altérées dans cette mesure, il y aurait un bécarre à mon avis
Clarinette depuis le 1er octobre 2014- E13-B40lyre- Clarinette basse BC ut prestige B40-
Avatar de l’utilisateur
Dim
La Castafiore !
Messages : 10159
Inscription : 30 déc. 2005, 18:17
Localisation : Var (83)

Message par Dim »

que la note liée reste altérée c'est évident, par déduction elle le reste pour la mesure,
En général on le note quand même en rappel ou on met le bécarre,
et puis essaie les deux solutions, y'en a sans doute une qui sonnera faux.
Et encore une fois, photographie le bout de partoche et on regarde en cas
L'ingénieur Barnier est formel, le projecteur de particules à double polarisation chromatique entrera en résonnance avec le palpeur de mirette si vous avez le malheur de le laisser branché. Il en résultera la destruction de votre beau câbleur tout neuf.
Avatar de l’utilisateur
Sapin
Chat noir
Messages : 1306
Inscription : 10 oct. 2014, 16:58
Localisation : CH

Message par Sapin »

Pour moi:
1. oui
2. non
festeve
Touriste
Messages : 33
Inscription : 04 août 2010, 15:42

liaison dangereuse

Message par festeve »

Image
Voici une partie de la partition qui a retenu mon attention alors que d'habitude ça ne m'arrête pas…
Avatar de l’utilisateur
Sapin
Chat noir
Messages : 1306
Inscription : 10 oct. 2014, 16:58
Localisation : CH

Message par Sapin »

Au vu de ce qui précède et ce qui suit, je confirme: le deuxième est bémol. Et aussi qu'ils auraient quand même pu écrire (b) pour éviter ce genre d'ambigüité :mrvert:
Avatar de l’utilisateur
Dickie
Râleur permanent
Messages : 7467
Inscription : 14 mai 2006, 11:42
Localisation : A l'est du Mont St-Michel
Contact :

Message par Dickie »

Pas pour moi. Mais il faut essayer en jouant

Ce qui est sûr c'est que le premier est bécarre.
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer - Guillaume d'Orange
À force de rater on finit par réussir - Les Shadoks
Association "En Coulisses"
Clarbasse, RC Prestige, clar alto, clar métal, clar mib
festeve
Touriste
Messages : 33
Inscription : 04 août 2010, 15:42

liaison dangereuse

Message par festeve »

Si il y a une liaison entre deux notes dont la première est altérée (voir exemple ci-dessous), bien entendu la note liée aura aussi cette altération car la liaison agit comme une prolongation de la note initiale (dans ce cas on ne répète pas l’altération devant la note –°). En revanche, cette altération ne sera pas active sur la mesure suivante et il faudra répéter l’altération si on veut la conserver.On m'a fait parvenir des exemples qui corroborent ces affirmations…..

ça y est !J'ai ma réponse ….je me doutais bien que l'altération de la seconde note liée ne serait pas active sur la mesure suivante mais ce manque de logique me tracassait…l'autodidacte.que je suis.Il ya là en effet une entorse à la sacrosainte règle qui voudrait que toute note altérée au sein d'une mesure" influençat" ses semblables tout au long de la mesure.

merci en tous cas pour votre aide !
Avatar de l’utilisateur
Dim
La Castafiore !
Messages : 10159
Inscription : 30 déc. 2005, 18:17
Localisation : Var (83)

Message par Dim »

l'accord étant un Bb7, effectivement le si est sans aucun doute bémol sinon ce serait Bb7b9,
et du coup il doit y avoir un petit frottement sur la première croche
L'ingénieur Barnier est formel, le projecteur de particules à double polarisation chromatique entrera en résonnance avec le palpeur de mirette si vous avez le malheur de le laisser branché. Il en résultera la destruction de votre beau câbleur tout neuf.
festeve
Touriste
Messages : 33
Inscription : 04 août 2010, 15:42

question de solfège

Message par festeve »

D'accord avec toi! L'accord serait Bb7b2 si la deuxième croche de la deuxième mesure était un SI becarre.
Encore merci !
Avatar de l’utilisateur
EricW
Infidèle de la première heure
Messages : 8998
Inscription : 16 mai 2005, 22:38
Contact :

Message par EricW »

festeve a écrit :D'accord avec toi! L'accord serait Bb7b2 si la deuxième croche de la deuxième mesure était un SI becarre.
Encore merci !
Bb7b9 plutôt que Bb7b2. Parce que sib set si sur la même octave ça va plus que frotter, ça va carrément arracher :wink:
Alors qu'à une octave de différence c'est joli.

Oh et puis flûte, en vrai vous savez tous que les seuls intervalles autorisés c'est unisson, quarte, quinte, le reste c'est de la m.... ! Le premier que je chope à siffler un intervalle païen je fais un rapport au pape !

E.
« Finalement, j’ai rencontré une brouette, et j’ai pensé qu’elle me prêterait une oreille attentive. » Lewis Carroll
Répondre