Débuter sans connaître le solfége ?

On parle ici de tout ce qui touche de près ou de loin à la clarinette exclusivement.
Avatar de l’utilisateur
jarjatte
Cowboy
Messages : 971
Inscription : 08 janv. 2008, 08:58
Localisation : Palaiseau

Message par jarjatte »

D'accord avec JP pour dire que ca dépend des musiques que tu veux jouer, et que pour les musiques de tradition orale.
Mon beau frere joue par coeur et merveilleusement bien 100 ou 200 ou plus airs de musique irlandaise et bretonne à la flute traversière sans avoir une seule note ecrite. Tout dans la caboche et tout appris à l'oreille. Quand il a oublié il réécoute le morceau ou le début via un coup de youtube. Il joue en groupe dans les bars avec des potes qui ont la même approche au banjo, à la guitare ou au violon. Par contre il a pris des cours de flute de type 'compagnonage' i.e. tu rejoues d'oreille ce que je joue le prof et pour garder une trace, tu enregistres, le prof corrige ta technique, ton souffle, ton phrasé, ton son.
Maintenant les morceaux ont des trames assez similaires et sont assez simples.Je crois aussi qu'il a une grosse mémoire.
Mais si la musique que tu veux jouer rentre dans cette tradition orale, que tu as un peu d'oreille et pas mal de mémoire pour moi le solfège n'est pas obligatoire.
Moi qui ai peu de mémoire auditive (et qui lit a peu près la musique) je l'ai teste a une periode ou je souhaitais jouer la musique irlandaise et j'ai rapidement progressé sans difficulté particulière.
Mais avec un prof et je ca crois que c'est nécessaire.
Essaie toujours pour voir
JMB52000
Rouge-gorge
Messages : 680
Inscription : 18 févr. 2011, 18:51
Contact :

Message par JMB52000 »

pyupyu a écrit :Dans son spectacle sur l'éducation (et donc l'apprentissage), Franck Lepage (visible sur http://www.scoplepave.org) fait une comparaison entre deux méthodes d'apprentissage de la lecture en faisant le parallèle avec le parapente :
"- voici un parapente, ici les suspentes droites, ici les suspentes gauches, ici les freins ... vas-y saute (méthode syllabique)
- voici un parapente, voici une chaise, choisis ce que tu veux et saute (méthode globale)"
la question que tu poses est finalement assez proche de ce choix, tant que tu ne choisis pas la chaise ;o)
guy b.
L'intervention de pyupyu m'a d'abord sidéré et puis questionné.
Effectivement on peut enseigner au pas à pas en donnant(=imposant) des ficelles (celles du parapente, celles de la technique musicale).
Autrement, on peut accompagner son élève en l'amenant à essayer (vas-y saute) à se poser des problèmes et en l'aidant à trouver des solutions.

Mine de rien, ce sont des conceptions complètement différentes de l'éducation et des rapports sociaux, qui sont derrière ces deux attitudes.
L'une est efficace mais "formate".
L'autre ne prend pas forcément plus de temps mais fait appel à différentes ressources de l'élève. Pour l'apprentissage de la musique, on ne trouve alors pas incongru que l'élève apprenne à la fois par imitation, en s'appuyant sur des "traces de mémoire" (l'écrit), en recourant à des autres traces de mémoire (les enregistrements). On laisse la place à "l'intrusion" d'autres exercices que ceux de la"méthode" :la reproduction de chansonnettes populaires mais aussi à l'invention. Il y a plus de créativité. C'est sûr. Au bout du compte le solfège est acquis. Mais au passage le prof aura par exemple privilégié la mémoire des relations entre les sons et la tonique (et donc abordé la généralisation), c'est à dire les fonctions des sons -( plus que la mémoire des intervalles qu'on apprend sans en saisir le sens ) . Au cours d'un tel apprentissage on écoute des oeuvres appartenant à l'histoire de la musique. On s'aperçoit alors qu'elle n'a pas toujours eu la même fonction. Et qu'elle a été et reste un enjeu pour des pouvoirs.
L'élève se questionne sur ce que représente la musique pour lui .... pour d'autres ...
pyupyu
Curieux
Messages : 87
Inscription : 19 janv. 2008, 07:59
Localisation : allonnes (72)

Message par pyupyu »

Mine de rien, ce sont des conceptions complètement différentes de l'éducation et des rapports sociaux, qui sont derrière ces deux attitudes.
Je crois que les pédagogues, profs etc.. se sont beaucoup écharpés sur un tel sujet, et c'est surement loin d'être fini.

Je suis tout à fait d'accord, et tout le monde n'est pas capable d'apprendre de n'importe quelle manière, personnellement, pour la clarinette, je préfère le côté exercices un peu technique, mais dont je sens qu'ils me font progresser petit à petit, et je regrette un peu mes lacunes en solfège (dont je suis responsable).
Maintenant, la question posée ici est de nature moins politique, car un adulte qui décide de se lancer dans l'apprentissage de la musique peut choisir, au vu de ce qu'il a déjà appris et comment il l'a appris, et si ça lui a réussi.

guy b.
-----------
pyupyu
-----------
JMB52000
Rouge-gorge
Messages : 680
Inscription : 18 févr. 2011, 18:51
Contact :

Message par JMB52000 »

pyupyu a écrit :..... je suis responsable....
.... un adulte qui décide de se lancer dans l'apprentissage de la musique peut choisir, au vu de ce qu'il a déjà appris et comment il l'a appris, et si ça lui a réussi.
Bien sûr, surtout s'il s'agit d'un adulte averti, qui a réfléchi et qui sait qu'il n'y a pas qu'une manière d'apprendre....
Avatar de l’utilisateur
jp
Slap's King
Messages : 4979
Inscription : 14 mai 2005, 21:09
Localisation : Grenoble
Contact :

Message par jp »

Pour moi, la musique c'est pas quelque chose d'individuel. On fait de la musique avec d'autres (et en plus parfois on pourrait la faire pour encore d'autres... mais ceci est une autres histoire). Faire de la musique avec des gens implique d'avoir un langage commun, et ce langage... il faut l'apprendre. Je pense que les musiciens de tradition orale auraient souvent intérêt à apprendre la lecture, et que tout nouvel apprentissage apporte à sa pratique musicale, surtout au début où l'on progresse très vite, que ce soit l'oreille pour un classique, la lecture et la technique instrumentale pour un folkeux. J'ai entendu des musiciens trad dire (en gros) "si tu travaille la technique, tu vas perdre le style". Je ne suis pas d'accord avec ça. Les meilleurs musiciens de jazz avec qui j'ai travaillé lisaient très très bien la musique (mais sans doute que certains musiciens de jazz très forts ne lisent pas...), étudier la théorie de l'harmonisation ne fait pas perdre la spontanéité de l'improvisation mais donne plus de pistes et de directions, les très bons musiciens trad lisent souvent la musique et donc peuvent facilement rejouer un morceau déchiffré plusieurs années avant, les très grands musiciens classiques peuvent le plus souvent jouer sans partition. La pratique musicale pour moi se compare à des îles émergées au dessus d'un océan. En apprenant des choses variées on ne remonte pas le niveau d'une seule île, on fait baisser le niveau de l'eau (hé hé c'est joli mais c'est pas de moi :mrvert: ).
jp
"L’histoire nous enseigne que se fier à la future bonne volonté d’un narcissique immoral et vindicatif n’est pas une très bonne stratégie à long terme".M.T. Anderson pour Slate
JMB52000
Rouge-gorge
Messages : 680
Inscription : 18 févr. 2011, 18:51
Contact :

Message par JMB52000 »

Voilà des paroles "océaniques" à partager. Superbe.
Nakria
Touriste
Messages : 2
Inscription : 02 janv. 2012, 13:03

Message par Nakria »

Wouah, je ne m'attendais pas à recevoir autant de réponses en si peu de temps ! Ça fait plaisir de voir un forum aussi vivant !

Merci beaucoup pour toutes vos réponses qui m'ont beaucoup aidé. Malheureusement, à l'heure actuelle il est inenvisageable pour moi de
prendre des cours, que ce soit de clarinette ou de solfège. Je n'en ai vraiment pas l'argent (j'ai regardé quelques prix, et c'est quand même une vingtaine d'euros l'heure de cours, même avec le crédit d’impôt).

Mais j'ai pu trouver une solution, on verra si elle se révèle satisfaisante. Ma petite sœur, qui a une dizaine d'années de musique, m'apprendra les bases du solfège,
tandis que ma copine pourra me prêter une clarinette et m'en apprendre les rudiments. Je ne sais pas si cela me suffira pour commencer, on verra.

Encore merci à tous,
Bonne journée,
Nakria
JMB52000
Rouge-gorge
Messages : 680
Inscription : 18 févr. 2011, 18:51
Contact :

Message par JMB52000 »

Eh bien voilà, tu as trouvé ta solution. C'est possible comme ça.
Bon vent ...
(Même s'il me semblait que les prix en école de musique étaient plus abordables....)
Avatar de l’utilisateur
oracid
Canard professionnel
Messages : 2329
Inscription : 28 juin 2008, 20:40
Localisation : 95

Message par oracid »

Débat très interessant.
Mais on a peut-être oublié que pour les nuls, comme moi, sans partition, je ne pourrais tout simplement pas jouer. :|
JMB52000
Rouge-gorge
Messages : 680
Inscription : 18 févr. 2011, 18:51
Contact :

Message par JMB52000 »

Les " nuls ". Voilà un terme qu'il ne faut pas employer. Il arrive qu'un prof, "énervé", l'utilise devant son élève. Il fait alors des dégâts qu'il ne peut imaginer !....
Oracid, tout n'est que question d'essais et de (beaucoup) d'erreurs. Tu jouerais aussi par coeur, tu improviserais aussi, tu composerais .... si tu essayais.
Quand j'étais gosse on me montrait du doigt les musiciens qui jouaient "de routine" c'est à dire par coeur, sans forcément connaître le solfège, ni avoir pris des cours d'instruments avec un prof. Seulement, ils animaient des bals, eux. Et les gens dansaient avec plaisir ....
Ces musiciens avaient été à l'école de la musique, à l'école des anciens musiciens qui n'enseignaient rien mais qui donnaient à écouter et à voir ce qu'ils jouaient et comment ils le jouaient ....
Aujourd'hui j'aime bien jouer aussi "de routine"... Essaie...
Avatar de l’utilisateur
oracid
Canard professionnel
Messages : 2329
Inscription : 28 juin 2008, 20:40
Localisation : 95

Message par oracid »

JMB52000 a écrit : Essaie...
J'aurais dû y penser...
Non, c'est quand même gentil de ta part de me conseiller.
mistral6759
Touriste
Messages : 45
Inscription : 18 déc. 2011, 07:42
Contact :

Message par mistral6759 »

Hop, je vais peut-être passé pour un fou mais à l'heure des progrès technologiques, n'est-il pas envisageable de donner des cours via webcam ?
JMB52000
Rouge-gorge
Messages : 680
Inscription : 18 févr. 2011, 18:51
Contact :

Message par JMB52000 »

Ca devrait pouvoir se faire ....
C'est même une très belle idée ...et qui a dû certainement déjà être expérimentée ...
Il faut que la webcam prenne un champ assez large ...
Avatar de l’utilisateur
Nanard
Coucou Palôma !
Messages : 4101
Inscription : 17 juin 2006, 13:22
Localisation : Pas loin de Brest "même"

Message par Nanard »

mistral6759 a écrit :Hop, je vais peut-être passé pour un fou mais à l'heure des progrès technologiques, n'est-il pas envisageable de donner des cours via webcam ?
Je me marre !!!

http://www.clarinette.net/forum/phpBB3/ ... cam#p73837

Entre beaucoup d'autres !!! Depuis le temps que je propose ... Et gratos en plus !
Je suis responsable de ce que je dis, je ne suis pas responsable de ce que tu comprends ...
http://www.facebook.com/MetalClarinette
Avatar de l’utilisateur
fabemile
Canard professionnel
Messages : 2802
Inscription : 08 déc. 2006, 01:35
Localisation : DIGNE (04)
Contact :

Message par fabemile »

Nanard a écrit :
mistral6759 a écrit :Hop, je vais peut-être passé pour un fou mais à l'heure des progrès technologiques, n'est-il pas envisageable de donner des cours via webcam ?
Je me marre !!!

http://www.clarinette.net/forum/phpBB3/ ... cam#p73837

Entre beaucoup d'autres !!! Depuis le temps que je propose ... Et gratos en plus !

je confirme que ça fonctionne aussi pour la lutherie...
Elles sont mortes mes gerbilles... :-(
Répondre