Anches 3,5 pour débutant

On parle ici de tout ce qui touche de près ou de loin à la clarinette exclusivement.

Messagepar Nanard » Mar Aoû 25, 2009 19:42 pm

J'ai arrêté la clarinette à 18 ans, parce que je n'arrivais pas à avancer, que j'avais un professeur qui ne savait que me dire que je ne foutais rien, et qui n'a jamais su m'expliquer que l'aigu ne sortait que quand on avait compris ce qu'était l'ouverture de la gorge.
J' ai repris la clarinette il y a 5 ans, (à 50 ans donc) et j'ai été immédiatement confronté à mon démon, le ré, le mi, le fa aigu qui canardent.
Je me suis inscrit ici, et j'ai posé mon problème dans un de mes premiers posts...
A force de travail et grâce à vous, et à cette notion d'ouverture de gorge, que je ne connaissais pas, je suis complètement guéri maintenant.
SI ON NE TRAVAILLE PAS LES NOTES DITES DE GORGE POUR COMPRENDRE COMMENT SE FAIT LE SON DANS CE TUBE QU ON APPELLE UNE CLARINETTE, il n'y a à mon avis pas de salut !
C'est pour ça que j'ai dit que le suraigu était interdit aux débutants. Ma triste expérience en est le témoin.
Si on attaque trop tôt, on prend l'habitude de serrer, de mordre; on a peur que ça ne sorte pas, .... et ça ne sort pas.
La méthode de Marchi est aussi très instructive à cet égard. Jamais mon prof de l'époque ne m'a demandé de faire sol/mi/la sans bouger les doigts... (Sol clairon, mi aigu, la sur aigu), mais quand on a pigé comment faire ça, quelle libération !!! Nos canards sont des harmoniques, il faut juste savoir comment on peut les produire à volonté, pas les subir !

Mon post n'était pas une affirmation péremptoire, je n'ai pas le niveau de beaucoup d'entre vous ici pour me le permettre.
Je l'ai commencé par "Normalement," ...
Mon but était juste de prévenir les débutants que certains risques pouvaient se payer cher. Donc, aigu peut être, mais sous contrôle s'il vous plait ... :(
Avatar de l’utilisateur
Nanard
Coucou Palôma !
 
Messages: 4101
Inscrit le: Sam Juin 17, 2006 13:22 pm
Localisation: Pas loin de Brest "même"

Messagepar nono » Mar Aoû 25, 2009 19:52 pm

Oui, j'attendais surtout de lire les réponses. Quand on n'enseigne pas, on a surtout sa propre expérience, et elle diffère vraiment les uns des autres, puisque certains jouent d'emblée avec du 1 et demi sur des becs super ouverts (comme Dim, mais faut dire qu'ils sont plutôt rares...), et tout un panel d'exemples différents....

Les fuites, ce n'est pas rare, même après qlques années. ça passe il faut être patient... et il y a peut être des trucs pour que ça passe plus vite, mais il faut demander aux profs... :D ..Ju ? Tactus ? Patrick66 ? d'autres que j'ai oublié... Dim ? (tu donnes bien des cours ?)
Je suis d'accord ! euh, pas toujours... et des fois, je ne le dis pas, et même parfois je ne comprends pas. Alors là, je n'ai pas d'avis !
Avatar de l’utilisateur
nono
Fidèle de la première heure
 
Messages: 2331
Inscrit le: Ven Mar 18, 2005 13:33 pm
Localisation: Roche-la-Molière

Messagepar oracid » Mar Aoû 25, 2009 22:37 pm

Questions.
- quel avantage y a-t-il à utiliser une anche forte ?
- quand on a du mal à jouer avec du 3, pourquoi ne pas descendre au 2 ? Quel est l'inconvénient ?
- pourquoi gratter ses anches alors qu'il est très simple de passer un numéro inférieur ?
- il y encore quelques mois, je pensais qu'une anche de 3 grattée restait une anche de 3. Aujourd'hui, je suis persuadé de l'inverse. Qu'en pensez-vous ?
- la table d'une anche n'est pas parfaitement lisse, si on ponce cette table, on peut la rendre aussi lisse qu'un miroir, mais quid des fibres ? Cela ne revient-il pas à utiliser des anches en métal comme sur les accordéons ?
- qu'est ce que les pros utilisent ? Je parles des pros ici bien sûr mais également de ceux que l'on entend sur les disques.
On a beaucoup parlé de ce sujet, pourtant, je n'ai jamais trouvé la réponse à ces questions dans le forum.
Je pourrais poser le même genre de question sur l'ouverture des becs, mais ce n'est pas le sujet ici.
Cela fait maintenant un peu plus d'un an que j'ai repris et je peux dire que j'ai eu beaucoup de mal avec mes anches et mes becs, mais j'ai l'impression que ça se calme.
Personnellement j'utilise le bec le plus fermé, le M15, et des anches de 2. Cette configuration m'a été conseillé par Jean-Paul Gauvin qui fait autorité sur la question chez Vandoren. Et après m'en être écarté, je suis revenu à cette configuraton et pour le moment ça me va.
Biensûr, mon son n'est pas génial, c'est le moins que l'on puisse dire. J'en ai parfaitement conscience. Mais je le compare à quoi ? Et bien tout simplement au son que j'entends sur mes disques, c'est à dire au son des meilleurs clarinettistes de la planète.
Pour avoir ce son, vous pouvez utiliser tous les becs et toutes les anches que vous voudrez car ces mecs ils ont ce son avec n'importe quoi.
J'en suis persuadé. :|
Avatar de l’utilisateur
oracid
Canard professionnel
 
Messages: 2329
Inscrit le: Sam Juin 28, 2008 20:40 pm
Localisation: 95

Messagepar jp » Mer Aoû 26, 2009 8:12 am

oracid a écrit:- quel avantage y a-t-il à utiliser une anche forte ?
Plus ton anche est dure, moins tes variations involontaires de pression, serrage, vont avoir d'effet. Et plus elle va "refuser", donc t'obliger à mettre de la pression.

- quand on a du mal à jouer avec du 3, pourquoi ne pas descendre au 2 ? Quel est l'inconvénient ?
Dès que quelque chose bouge (position de la clar, serrage, pression des lèvres, pression de l'air) l'anche se tord, se plaque contre le bec, le son devient trop bas, trop haut, les harmoniques deviennt privilégiées (ça fait un canard)... Logiquement, jouer avec du 2 ça devrait être le pied (pas de fatigue, contrôle maximum sur l'anche).. mais il faut contrôler de façon très rigoureuse.

- pourquoi gratter ses anches alors qu'il est très simple de passer un numéro inférieur ?
Oui, pourquoi?

- il y encore quelques mois, je pensais qu'une anche de 3 grattée restait une anche de 3. Aujourd'hui, je suis persuadé de l'inverse. Qu'en pensez-vous ?
Et une anche de 3 cassée? :mrvert:

- la table d'une anche n'est pas parfaitement lisse, si on ponce cette table, on peut la rendre aussi lisse qu'un miroir, mais quid des fibres ? Cela ne revient-il pas à utiliser des anches en métal comme sur les accordéons ?
En ponçant, on remplit les interstices de poudre de bambou... et on affine. Mais ça peut être intéressant d'essayer les anches en matière plastique, pour voir. Pour le métal j'y crois peu : outre le goût :mrvert: , les caractéristiques d'élasticité du métal font peine à voir devant le roseau.

- qu'est ce que les pros utilisent ? Je parles des pros ici bien sûr mais également de ceux que l'on entend sur les disques.

Perso vando bleues, du 2,5 sur becs pomarico3 basse, pour la soprano du 3 ou 2,5 bec pomarico 2 cristal pour la sib, vando A2 cristal sur la ut.
Personnellement j'utilise le bec le plus fermé, le M15, et des anches de 2. Cette configuration m'a été conseillé par Jean-Paul Gauvin qui fait autorité sur la question chez Vandoren. Et après m'en être écarté, je suis revenu à cette configuraton et pour le moment ça me va.
Biensûr, mon son n'est pas génial, c'est le moins que l'on puisse dire. J'en ai parfaitement conscience. Mais je le compare à quoi ? Et bien tout simplement au son que j'entends sur mes disques, c'est à dire au son des meilleurs clarinettistes de la planète.
Pour avoir ce son, vous pouvez utiliser tous les becs et toutes les anches que vous voudrez car ces mecs ils ont ce son avec n'importe quoi.

Pour moi, la configuration bec-anches-clar n'est pas très importante mais il m'est impossible de jouer avec ta config : c'est beaucoup trop mou! Dès que je soufflerais, l'anche se collerait sur le bec et aucun son ne sortirait. J'aime bien que ça refuse un peu. Enfin, je trouve les becs "jazz" très inconfortables. Mais c'est bien entendu personnel.
... et j'ai fait plein d'essais d'anches et je reviens toujours aux mêmes, c'est sans doute une question de profil, c'est ce qui marche le mieux pour moi.
jp
"L’histoire nous enseigne que se fier à la future bonne volonté d’un narcissique immoral et vindicatif n’est pas une très bonne stratégie à long terme".M.T. Anderson pour Slate
Avatar de l’utilisateur
jp
Slap's King
 
Messages: 4808
Inscrit le: Sam Mai 14, 2005 21:09 pm
Localisation: Grenoble

Messagepar Dim » Mer Aoû 26, 2009 10:21 am

ces derniers temps j'ai vraiment modifié mon embouchure, je suis passé du 5JB-anches Vando 1.5 bleue à Pomarico Jazz*-56 lepic 2.5 et en ce moment Jazz** - Vando 2.5 bleues.

le fait de durcir considérablement mes anches m'a permis de gagner en justesse, d'être plus à l'aise dans le suraigu, de chopper des notes suraigües qu'il m'était impossible de décrocher avec du 1.5, d'avoir un son plus rond dans les notes de gorges de ma RC dont c'est vraiment le point faible (le fait de passer de Selmer à Buffet m'a fait comprendre beaucoup de choses sur l'ouverture de la gorge)

Je reviens des 56 Lepic, déjà j'avais du mal à trouver la bonne force qui se situait systématiquement entre deux (ce qui me fait penser que leur sois disant homogénéité retrouvée grâce à l'emballage individuel c'est bien ce qu'on pensait : du flan) et puis je trouve qu'elles se bouffent trop vite, j'en prenais quasiment une par concert après elles n'étaient pas foutues mais prenaient un timbre désagréable.

Dim
L'ingénieur Barnier est formel, le projecteur de particules à double polarisation chromatique entrera en résonnance avec le palpeur de mirette si vous avez le malheur de le laisser branché. Il en résultera la destruction de votre beau câbleur tout neuf.
Avatar de l’utilisateur
Dim
La Castafiore !
 
Messages: 9653
Inscrit le: Ven Déc 30, 2005 18:17 pm
Localisation: Var (83)

Messagepar Tactus » Mer Aoû 26, 2009 10:42 am

- pourquoi gratter ses anches alors qu'il est très simple de passer un numéro inférieur ?
Oui, pourquoi?[/quote]
Parce que ça revient moins cher de gratter les anches d'une boîte de 3 qu'on a à la maison, que d'acheter une boîte d'anches 2 neuves. :P

- qu'est ce que les pros utilisent ? Je parles des pros ici bien sûr mais également de ceux que l'on entend sur les disques.

Faut rappeler que parler de force d'anches n'a aucun sens si on ne parle du bec sur lesquelles on les joue. Ainsi, dire que tel clarinettiste joue des anches faibles parce qu'il joue du 2, ça ne signifie rien si on ne précise pas s'il joue sur un 5JB ou sur un 5RV Lyre. À cela, il faut ajouter que selon les marques d'anches (et même les différents modèles d'anches d'une même marque), la graduation des forces n'est pas la même. Il y a des tableaux d'équivalence de forces entre les Vando 56 rue Lepic, les Rico Grand Concert, les Opéra etc.

Pour ma part, je joue du 3,5 Vandoren bleues sur un B45 Lyre pas excessivement ouvert pour les clarinettes Sib et La.
Pour la petite clarinette, je joue du 3,5 ou du 4 facile Vando bleues sur un B44.

Personnellement j'utilise le bec le plus fermé, le M15, et des anches de 2. Cette configuration m'a été conseillé par Jean-Paul Gauvin qui fait autorité sur la question chez Vandoren. Et après m'en être écarté, je suis revenu à cette configuraton et pour le moment ça me va.
Biensûr, mon son n'est pas génial, c'est le moins que l'on puisse dire. J'en ai parfaitement conscience. Mais je le compare à quoi ? Et bien tout simplement au son que j'entends sur mes disques, c'est à dire au son des meilleurs clarinettistes de la planète.

Je trouve que le son d'un Dieter Klöcker, d'une Sabine Meyer, d'un Ivo Papasov ou d'un Selim Sesler sont très différents !
Quel sonorité cherchez-tu à avoir ?
Et puis, faut pas oublier que le son que tu entends quand tu joues n'est pas celui que les auditeurs qui t'écoutent jouer entendent. Il est légèrement déformé. :wink:
Avatar de l’utilisateur
Tactus
Toujours prêt !
 
Messages: 4828
Inscrit le: Ven Mai 12, 2006 23:19 pm
Localisation: Metz

Messagepar fabemile » Mer Aoû 26, 2009 13:43 pm

Dim a écrit:le fait de durcir considérablement mes anches
Dim

:shock: :shock: :shock: :shock:

NON MAIS T'ES PAS BIEN !!!
T'ES PAS LE VRAI DIM !!!
T'ES UN CLONE...

:arrow:
Elles sont mortes mes gerbilles... :-(
Avatar de l’utilisateur
fabemile
Canard professionnel
 
Messages: 2802
Inscrit le: Ven Déc 08, 2006 1:35 am
Localisation: DIGNE (04)

Messagepar jp » Mer Aoû 26, 2009 14:05 pm

mdr
jp
"L’histoire nous enseigne que se fier à la future bonne volonté d’un narcissique immoral et vindicatif n’est pas une très bonne stratégie à long terme".M.T. Anderson pour Slate
Avatar de l’utilisateur
jp
Slap's King
 
Messages: 4808
Inscrit le: Sam Mai 14, 2005 21:09 pm
Localisation: Grenoble

Messagepar Dim » Mer Aoû 26, 2009 15:26 pm

Image
L'ingénieur Barnier est formel, le projecteur de particules à double polarisation chromatique entrera en résonnance avec le palpeur de mirette si vous avez le malheur de le laisser branché. Il en résultera la destruction de votre beau câbleur tout neuf.
Avatar de l’utilisateur
Dim
La Castafiore !
 
Messages: 9653
Inscrit le: Ven Déc 30, 2005 18:17 pm
Localisation: Var (83)

Messagepar oracid » Mer Aoû 26, 2009 22:32 pm

Merci pour vos longues et précises réponses.

jp.
Effectivement, j’ai bien ressenti une plus grande sensibilité avec une anche n°2, mais cela n’est-il pas un bon moyen pour mieux maitriser son embouchure ? J’ai eu moi-même quelques difficultés qui se sont estompées assez rapidement.
Au sujet du ponçage de l’anche, je voulais dire qu’une anche très lisse se rapprochait peut-être des paramètres d’une anche métallique.
Tu ne pourrais pas jouer avec ma config, mais je pense que c’est normal ! Tu as 20 ou 30 ans de clarinette derrière toi. Moi, j’en suis à ma première année après un arrêt de 40 ans ! Mais à tes débuts, ta config, c’était quoi ?
Bref, sur ta soprano tu joues du 2,5 et du 3.

Dim.
Je travaille également ma justesse au fréquencemètre, mais quelque soit le n° de l’anche, j’ai des problèmes.
Pour les notes de gorge, peut-être suis-je avantagé car je n’ai pas d’aluette.
Bref, tu joues du 2,5.

Tactus.
Oui une anche, s’apprécie avec un bec. Mais dans l’absolu, rien n’empêche d’utiliser n’importe quelle anche avec n’importe quel bec.
Le M15 est le bec le plus fermé et les anches conseillées vont de 3,5 au 5. Aucun bec ne réclame une telle dureté.
Pourtant Jean-Paul Gauvin m’a conseillé du n°2. Que penser ?
Quelle sonorité je recherche ? N’importe lequel des clarinettistes de ta liste me conviendrait. :mrvert:
Bref tu joue du 3,5.

En conclusion, je pense qu’il n’est pas déraisonnable de débuter en jouant des n°2 pendant 2 ou 3 ans avec un bec assez fermé, puis d’essayer des n°2,5 avec un bec un peu plus ouvert pour voir si ce n’est pas mieux et ainsi de suite. :|
Avatar de l’utilisateur
oracid
Canard professionnel
 
Messages: 2329
Inscrit le: Sam Juin 28, 2008 20:40 pm
Localisation: 95

Messagepar Tactus » Jeu Aoû 27, 2009 9:49 am

oracid a écrit: Quelle sonorité je recherche ? N’importe lequel des clarinettistes de ta liste me conviendrait. :mrvert:

Pourtant entre Papasov et S. Meyer, y a un monde. :mrvert:

Avatar de l’utilisateur
Tactus
Toujours prêt !
 
Messages: 4828
Inscrit le: Ven Mai 12, 2006 23:19 pm
Localisation: Metz

LAISSE MES MAINS SUR TES ANCHES

Messagepar francky69 » Jeu Aoû 27, 2009 15:16 pm

OUais, ouais...

Je préfére le jeu de anches de Sabine Meyer à la danse du ventre de Papasov. J'entends plus la différence de style que de son. Pour moi, Sabine meyer, c'est le son "classique" (de musique classique) que je qualifierais de droit (pas de vibrato) et "fluté". J'identifie moins le son de Papasov masqué par le jeu vif du Klezmer. Des sons différents sur des morceaux proches voir le méme serait le top pour apprécier les différences.

Tactus : comment définis-tu ces deux sons ? (pas le style)

Sinon, je trouve la deuxiéme page de ce sujet passionnante (ce sujet récurrent me lasse généralement). Ravi d'apprendre que Jp et dim joue sur des anches moyennes voire faibles. (Je craignais un concours genre "c'est moi la plus grosse" ou" moi je joue avec des lames de cutter, vous étes tous des taffioles").
Vu que la force de anche s'apprécie en fonction du bec utilisé, nous serons nombreux à ne pas exploiter entiérement ces commentaires par méconnaissance des becs.

Je suis passé de 2 à 2,5 (vando bleue) sur bec d'origine E13 avec une plus belle sonorité (me semble t-il) et une frustation nouvelle: Aprés 40 minutes, je fuite et à 45, j'arréte à cause de la fatigue musculaire des joues :oops: (je crois) alors qu'avec du 2, je jouais à volonté. Je vais re-essaier le 2 parce que j'embouchais mal à l'epoque (il y a 3 mois) et que je sous-exploitais sans doute ces anches.

Je crois comprendre un de mes problémes: le méme que Nanar, ré, mi, fa, sol aigu pas maitrisé et méme carrément évité. :evil: Nanar parle d'ouverture de gorge et de sujets l'ayant aidé.(merci si quelqu'un peut ressortir un lien ou me rerouter vers ces vieux sujets). Faut que j'attaque l'aigu (il y a pas que les accords à 4 sons et les 7éme dans la vie du clarinetiste.)

Au taf en attendant les liens (hein... merci). :mrvert:
Le chien avoine et la caravane se casse...
Avatar de l’utilisateur
francky69
Dieu grec
 
Messages: 304
Inscrit le: Mer Sep 17, 2008 19:51 pm
Localisation: Lyon

Messagepar Tactus » Jeu Aoû 27, 2009 18:17 pm

francky69 a écrit: Je préfére le jeu de anches de Sabine Meyer à la danse du ventre de Papasov. J'entends plus la différence de style que de son. Pour moi, Sabine meyer, c'est le son "classique" (de musique classique) que je qualifierais de droit (pas de vibrato) et "fluté".

Chez les musiciens classiques, il y a plusieurs types de sonorités aussi ! Écoute Sabine Meyer, Henk de Graaf, Dieter Klöcker, Romain Guyot par exemple.
Pour le vibrato, Florent Héau, clarinettiste classique, l'utilise. D'autres y viennent aussi. Dans la musique traditionnelle, il n'y a pas forcément de vibrato.


francky69 a écrit:J'identifie moins le son de Papasov masqué par le jeu vif du Klezmer. Des sons différents sur des morceaux proches voir le méme serait le top pour apprécier les différences.

Ce n'est pas du klezmer ! C'est de la musique traditionnelle bulgare. Malheureusement, Sabine Meyer n'en joue pas, et Papasov n'a pas enregistré Mozart. :mrvert:

francky69 a écrit:Tactus : comment définis-tu ces deux sons ? (pas le style)

Meyer a un son très propre, de couleur assez homogène sur toute la tessiture, avec des notes du médium qui sonnent, un grave rond et des aigus relativement doux.
Papasov a un son plus brut, avec un registre clairon très sonore et clinquant, des aigus stridents, et ne se préoccupe pas d'homogénéité dan les registres, ni de pureté du son.

francky69 a écrit: Je crois comprendre un de mes problémes: le méme que Nanar, ré, mi, fa, sol aigu pas maitrisé et méme carrément évité. :evil: Nanar parle d'ouverture de gorge et de sujets l'ayant aidé.(merci si quelqu'un peut ressortir un lien ou me rerouter vers ces vieux sujets). Faut que j'attaque l'aigu (il y a pas que les accords à 4 sons et les 7éme dans la vie du clarinetiste.)


Peut-être par ici :
- viewtopic.php?f=1&t=1920
- viewtopic.php?f=1&t=3378
- viewtopic.php?f=1&t=708
Avatar de l’utilisateur
Tactus
Toujours prêt !
 
Messages: 4828
Inscrit le: Ven Mai 12, 2006 23:19 pm
Localisation: Metz

Messagepar oracid » Jeu Aoû 27, 2009 21:55 pm

Tactus a écrit:
oracid a écrit: Quelle sonorité je recherche ? N’importe lequel des clarinettistes de ta liste me conviendrait. :mrvert:

Pourtant entre Papasov et S. Meyer, y a un monde. :mrvert:

C'est sûr, je préfère Sabine Meyer.
Ce que j'écoute beaucoup, c'est Sharon Kam, Oscar Michallik et Alfred Prinz.
Avatar de l’utilisateur
oracid
Canard professionnel
 
Messages: 2329
Inscrit le: Sam Juin 28, 2008 20:40 pm
Localisation: 95

Messagepar clarinepresquenette » Ven Aoû 28, 2009 11:13 am




merci pour ces anciens posts. Très utiles!
Clarinepresquenette
BC Tosca -Bec B40- Anche STEUER 3 classique
8 ans de clarinette et toujours émerveillée.....
Avatar de l’utilisateur
clarinepresquenette
Tentacule géant
 
Messages: 424
Inscrit le: Sam Mai 30, 2009 9:49 am
Localisation: LA GRANDE MOTTE (34)

PrécédentSuivant

Retourner vers Clarinette

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 43 invités