conseil Selmer Récital

On parle ici de tout ce qui touche de près ou de loin à la clarinette exclusivement.
Répondre
lorenzacchio
Curieux
Messages : 86
Inscription : 04 mai 2016, 10:05

conseil Selmer Récital

Message par lorenzacchio »

Bonjour tout le monde,

j'ai l'occasion d'acquérir à vil prix, enfin un bon biffeton quand même, une Selmer Récital.

J'ai toujours joué sur des vieux clous, d'abord une Buffet C12, puis une vénérable Selmer 10s des années 80, depuis une dizaine d'années.
Ayant un peu de pognon à gauche, notamment grâce à une réduction inattendue mais néanmoins drastique de mes frais de bistrot et autres agapes depuis un an, j'envisageais mollement, mais sérieusement, l'acquisition d'une clarinette neuve.
Oui, non, peut-être, pourquoi, faut voir, une Selmer, une JL, une Buffet, une italienne, j'étais pris d'une espèce de fièvre consumériste, sans perte de goût ni d'odorat, que nombre d'entre vous connaissent certainement ici, lorsque cette occasion s'est présentée.

L'instrument est de 2006 et a très peu joué : un père, ayant aujourd'hui l'âge d'être arrière grand-père, l'avait acheté neuf pour son fils (chanceux le fiston) qui n'a pas accroché avec l'instrument, l'ingrat, et s'en est donc à peine servi.
Le biniou est donc dans un état proche du neuf, et vendu moitié prix environ.
Je vais l'essayer cette semaine, étant entendu que je ne casserai ma tirelire que si j'y trouve un intérêt notable en terme de timbre, de facilité d'émission, d'ergonomie etc...

A la lecture de différents posts ici, il semblerait que malgré leurs qualités indéniables, ces instruments aient une fâcheuse tendance à fendre comme des bûches, ce qui calme sensiblement mes ardeurs.
D'après ce que j'ai cru en comprendre, ces fentes seraient dues essentiellement au séchage accéléré du bois en étuve plutôt que de manière naturelle ( mais aussi peut être à l'acidité de la salive du souffleur, aux chocs thermiques répétés, au manque de bol, au signe astrologique de l'assembleur, au nombre de chauves souris ayant consommé du pangolin s'étant posées sur le bois encore à l'état d'arbre...).

Ma question est donc la suivante : pensez vous que le bois de cet instrument, déjà usiné et pas utilisé depuis belle lurette, ait continué à sécher tranquillement et présente donc un risque de fente moindre ?
Sachant que le vendeur parait extrêmement soigneux, est lui même saxophoniste et ne semble pas du genre à l'avoir stocké toutes ces années dans une cave humide.

Vos avis et opinions sont les bienvenus pour calmer ma fièvre, ou l'aggraver, selon.
" L'Enfer, c'est les Anches" Jean-Sol Partre
Avatar de l’utilisateur
EricW
Infidèle de la première heure
Messages : 8860
Inscription : 16 mai 2005, 22:38
Contact :

Re: conseil Selmer Récital

Message par EricW »

lorenzacchio a écrit : 16 mars 2021, 21:11 D'après ce que j'ai cru en comprendre, ces fentes seraient dues essentiellement au séchage accéléré du bois en étuve plutôt que de manière naturelle
Ce n'est pas le seul problème : le bois de la Récital est très épais, beaucoup plus qu'une autre clarinette. Du coup les contraintes de tension du bois devant les variations hygrométriques et de température lors du jeu sont plus importantes.

N'empêche que ce sont des super clar.

E.
« Finalement, j’ai rencontré une brouette, et j’ai pensé qu’elle me prêterait une oreille attentive. » Lewis Carroll
Avatar de l’utilisateur
Dim
La Castafiore !
Messages : 10040
Inscription : 30 déc. 2005, 18:17
Localisation : Var (83)

Re: conseil Selmer Récital

Message par Dim »

Je vais dire la même chose qu'Eric (mais pas de le même ordre histoire de pas copier)

Cette clarinette est fabuleuse !
Et c'est sa conception qui la rend plus sensible aux fentes, en plus des risques de fentes habituels.
Après toutes ne fendent pas, mais quel que soit le soin qu'en a pris le propriétaire ça ne change rien aux risques. Les fentes sur les clar c'est la loi de Murphy.

Après la fente ne veux pas dire qu'elle est morte, pas du tout, ma Récital a fendu, la fente est superficielle et en vérité ça ne change rien à l'usage, c'est rageant quoi.
L'ingénieur Barnier est formel, le projecteur de particules à double polarisation chromatique entrera en résonnance avec le palpeur de mirette si vous avez le malheur de le laisser branché. Il en résultera la destruction de votre beau câbleur tout neuf.
Avatar de l’utilisateur
edp
Canard professionnel
Messages : 2699
Inscription : 09 avr. 2007, 22:38
Localisation : IDF

Re: conseil Selmer Récital

Message par edp »

Lorsque j'avais essayé des clarinettes Buffet et Selmer, la Récital était de loin celle que j'avais préférée.

Ce n'est pas celle que j'avais acquise, car les 6 essayées chez Selmer étaient toutes très basses, contrairement aux autres. J'ai l'impression qu'elles étaient plus longues à chauffer, sans doute en raison de cette conception. Je ne sais pas si les propriétaires de Récital ont observé ce phénomène.

Cela n'a donc pas été mon premier choix car je ne me voyais pas être contraint d'attendre plus longtemps que les copains pour être au diapason, mais parfois je me dis que j'aurais pu davantage réfléchir à la question, je lui trouvais un son super, et en plus bien plus "malléable" qu'avec les autres qui m'imposaient davantage leurs sonorités.

Concernant les fentes effectivement comme déjà dit la conception de l'instrument, et sans doute un séchage moins bien effectué ces dernières années, sont des causes de fente. J'avais rencontré un propriétaire de plusieurs Récital anciennes (il avait bossé pour Selmer), il en avait revendu 5 (j'avais mis une annonce sur le forum) et gardé plusieurs autres, aucune n'avait fendu. Mais il était précautionneux et m'a dit que pour sortir dehors en hiver il prenait la 10S II.
Cor de basset, clar sib, clar basse
lorenzacchio
Curieux
Messages : 86
Inscription : 04 mai 2016, 10:05

Re: conseil Selmer Récital

Message par lorenzacchio »

Merci messieurs pour vos réponses, qui globalement confirment ce que je pensais :

- c'est une excellente clar
- l'épaisseur de bois plus importante la rend (éventuellement) plus sensible aux fentes
- les fentes, c'est la loterie

Le fait est que je ne joue (presque) jamais dehors.
J'ai aussi le souvenir d'une phrase de mon luthier "une fente, c'est pas grave, ça se répare" , mais bon c'est pas gratos, et c'est normal.

Je vais l'essayer tout prochainement, je vous tiens au courant.
" L'Enfer, c'est les Anches" Jean-Sol Partre
lorenzacchio
Curieux
Messages : 86
Inscription : 04 mai 2016, 10:05

Re: conseil Selmer Récital

Message par lorenzacchio »

Dim a écrit : 17 mars 2021, 07:28
Après la fente ne veux pas dire qu'elle est morte, pas du tout, ma Récital a fendu, la fente est superficielle et en vérité ça ne change rien à l'usage, c'est rageant quoi.
Une fente superficielle, c'est une petite fente et/ou une fente non traversante ? Quand tu dis que ça ne change rien à l'usage, tu veux dire que ça ne change rien au son ni à l'émission ?
" L'Enfer, c'est les Anches" Jean-Sol Partre
Avatar de l’utilisateur
EricW
Infidèle de la première heure
Messages : 8860
Inscription : 16 mai 2005, 22:38
Contact :

Re: conseil Selmer Récital

Message par EricW »

lorenzacchio a écrit : 17 mars 2021, 19:56
Dim a écrit : 17 mars 2021, 07:28
Après la fente ne veux pas dire qu'elle est morte, pas du tout, ma Récital a fendu, la fente est superficielle et en vérité ça ne change rien à l'usage, c'est rageant quoi.
Une fente superficielle, c'est une petite fente et/ou une fente non traversante ? Quand tu dis que ça ne change rien à l'usage, tu veux dire que ça ne change rien au son ni à l'émission ?
Oui une fente superficielle. Évidemment non traversante (sinon c'est mort), et pas trop profonde non plus… (superficielle quoi :mrvert: )
Et non ça ne change rien à l'émission, sauf si ton appréhension qu'elle s'étende fait que tu serres ton embouchure comme un malade :mrvert:

(ma basse est fendue, et réparée, après un temps où vraiment ça me faisait flipper maintenant je n'y pense même plus, sauf parfois quand la fente réapparaît, car avec les saisons des fois on la voit, des fois non. En ce moment on la voit…).

E.
« Finalement, j’ai rencontré une brouette, et j’ai pensé qu’elle me prêterait une oreille attentive. » Lewis Carroll
lorenzacchio
Curieux
Messages : 86
Inscription : 04 mai 2016, 10:05

Re: conseil Selmer Récital

Message par lorenzacchio »

J'ai essayé la Récital aujourd'hui, elle est effectivement comme neuve, nickel.

Par contre je n'y ai pas trouvé d'avantages flagrants par rapport à ma 10s, je l'ai même trouvée très proche en terme de sonorité ( il me semble que c'est Dangain qui a conçu la 10s puis la Récital, ceci expliquant certainement cela), pas spécialement plus facile d'émission non plus, bref, j'ai pas flashé et ne l'ai donc pas acheté.

J'ai même été troublé par l'ergonomie,notamment parce qu'elle a une clé de Mib grave à l'auriculaire gauche, mais ça on s'y fait sûrement.

C'est vrai que c'est un beau biniou, trappu, on remarque tout suite le diamètre supérieur dû à l'épaisseur plus importante de bois.

Je viens de jouer la 10s, et finalement, elle sonne terrible !

Si la fièvre remonte, j'irai certainement faire un tour chez JL, pour voir...

Merci à vous pour les conseils.
" L'Enfer, c'est les Anches" Jean-Sol Partre
Avatar de l’utilisateur
Dim
La Castafiore !
Messages : 10040
Inscription : 30 déc. 2005, 18:17
Localisation : Var (83)

Re: conseil Selmer Récital

Message par Dim »

Ben en vérité, quand on a une 10S en bon état, on a pas besoin de changer de clar :wink:
C'est un très bon instrument, et d'une clar pro à une autre clar pro dans les marques les plus courantes, Selmer et Buffet, ben les différences ne sont pas si énormes que ça en fait.
Donc effectivement, les différences tu les trouveras chez un artisan comme JL ou chez Schwenk & Seggelke. (les fabrications italiennes, je ne suis pas sûr que je m'y risquerait)
lorenzacchio a écrit : 19 mars 2021, 19:35 J'ai même été troublé par l'ergonomie,notamment parce qu'elle a une clé de Mib grave à l'auriculaire gauche, mais ça on s'y fait sûrement.
Où on l'enlève, et vu le poids de la Récital, tu as plus de bénéfices à retirer la clé pour alléger que de la laisser pour les 3 fois où tu en auras besoin.
Notre ancien Prez du forum avait même enlevé le cerclage du pavillon pour alléger.
L'ingénieur Barnier est formel, le projecteur de particules à double polarisation chromatique entrera en résonnance avec le palpeur de mirette si vous avez le malheur de le laisser branché. Il en résultera la destruction de votre beau câbleur tout neuf.
lorenzacchio
Curieux
Messages : 86
Inscription : 04 mai 2016, 10:05

Re: conseil Selmer Récital

Message par lorenzacchio »

Et oui, finalement pourquoi chercher autre chose lorsque l'on a déjà un bon instrument ?

Nous savons pertinemment que ce n'est pas la clarinette qui fait le clarinettiste, mais malgré ça, il me semble que l'on espère plus ou moins consciemment tomber sur un biniou magique qui nous apportera un meilleur son, facilitera l'émission etc...illusion.

Dans mon cas c'est aussi la curiosité car j'ai soufflé dans très peu de clar différentes et n'ai jamais pris le temps d'aller en essayer des neuves, quand j'ai essayé la Récital, ce qui m'a déçu, c'est qu'elle avait un son de clarinette quoi !!! fini la pensée magique.

Schwenk c'est trop cher, mais pourquoi pas aller essayer les JL un de ces 4, même si je suis persuadé que c'est le trio souffleur/bec/anche qui fait la différence, plus que le tube, les différences entre tubes sont finalement certainement très ténues et subtiles, voir à peine perceptibles.
" L'Enfer, c'est les Anches" Jean-Sol Partre
Avatar de l’utilisateur
Dim
La Castafiore !
Messages : 10040
Inscription : 30 déc. 2005, 18:17
Localisation : Var (83)

Re: conseil Selmer Récital

Message par Dim »

lorenzacchio a écrit : 21 mars 2021, 15:02 ce qui m'a déçu, c'est qu'elle avait un son de clarinette quoi !!!
Après si c'est pour changer un peu de sonorité, tu peux essayer les instruments cousins comme le(s) sax, la flûte traversière, le hautbois.
L'ingénieur Barnier est formel, le projecteur de particules à double polarisation chromatique entrera en résonnance avec le palpeur de mirette si vous avez le malheur de le laisser branché. Il en résultera la destruction de votre beau câbleur tout neuf.
lorenzacchio
Curieux
Messages : 86
Inscription : 04 mai 2016, 10:05

Re: conseil Selmer Récital

Message par lorenzacchio »

ben il se trouve que je me suis mis au sax soprano il y a un an tout juste, au premier confinement, que je commence à avoir un son correct et que je kiffe de plus en plus cet instrument.

C'est peut être ça qui m'a donné l'idée saugrenue de changer de clar, pour me rapprocher du son du soprano :mrvert: :mrvert: :mrvert: pfff, !

Sinon je me mettrai bien aussi à la contrebasse, au trombone, et reprendre la batterie, mon premier instrument...faudrait que je sois rentier...aucune chance que ça arrive.
" L'Enfer, c'est les Anches" Jean-Sol Partre
Avatar de l’utilisateur
jp
Slap's King
Messages : 4977
Inscription : 14 mai 2005, 21:09
Localisation : Grenoble
Contact :

Re: conseil Selmer Récital

Message par jp »

Il y a quand même des différences entre les clarinettes. Entre ma Noblet des années 50 et une Seles présence (j'en ai eu une quelques jours dans les mains) il y a des grosses différences. Elles ne sont pas conçues pour être utilisées avec les mêmes types de becs, la justesse des la et sib de gorge est traitée très différement (en gros... les clarinettes modernes sont justes pour peu qu'on joue des anches fortes et des becs fermés). Sinon... oui, ce sont des clarinettes et il n'y a pas un monde. Dès que ma (magnifique) selmer métal des années 30 reviendra de réglage, je pourrai vous dire entre celle-ci et la Noblet.
jp

ps : J'ai une petite anecdote, j'ai un pote qui avait récupéré une clarinette en mib ancienne (genre moins de clés que les modernes, je sais pas exactement, une ancienne, jolie, mais une daube, quoi). Il la fait essayer à ses potes clarinettistes, c'est clair, ça joue pas, pas de son, justesse pourrie. Un jour il croise Michel Portal, il la lui fait essayer et... c'était la tuerie. Le musicien y fait.
"L’histoire nous enseigne que se fier à la future bonne volonté d’un narcissique immoral et vindicatif n’est pas une très bonne stratégie à long terme".M.T. Anderson pour Slate
Répondre