Clef de douzième passage de registre sans accroc

On parle ici de tout ce qui touche de près ou de loin à la clarinette exclusivement.

Messagepar krystoff » Jeu Sep 24, 2020 17:17 pm

Merci à tous pour vos réponses, moi aussi la clé de douzième me pose des problèmes

Je débute depuis 3 mois la clarinette, sans prof, sans connaissance du solfège, donc je rame un peu. Mais depuis peu je parviens à passer du registre médium au clairon sans me servir de la clé de douzième ! chouette alors

En fait je modifie la position de ma bouche sur le bec et je travaille avec ma gorge.

- Pour la bouche j'attrape le bec et je le positionne un peu plus profondément dans ma bouche en pinçant les lèvres d'une façon plus" ronde"
- et j'ouvre ma gorge en tassant ma langue au fond ma bouche. Incroyable et cela marche !

Enfin je pense que cela ne fonctionnera pas avec les staccatos mais uniquement pour les sons filés...
krystoff
Touriste
 
Messages: 19
Inscrit le: Mar Mai 05, 2020 18:51 pm
Localisation: Villemomble - 93

Messagepar LEBOUBOU » Jeu Sep 24, 2020 18:28 pm

krystoff a écrit:Merci à tous pour vos réponses, moi aussi la clé de douzième me pose des problèmes

Je débute depuis 3 mois la clarinette, sans prof, sans connaissance du solfège, donc je rame un peu. Mais depuis peu je parviens à passer du registre médium au clairon sans me servir de la clé de douzième ! chouette alors

En fait je modifie la position de ma bouche sur le bec et je travaille avec ma gorge.

- Pour la bouche j'attrape le bec et je le positionne un peu plus profondément dans ma bouche en pinçant les lèvres d'une façon plus" ronde"
- et j'ouvre ma gorge en tassant ma langue au fond ma bouche. Incroyable et cela marche !

Enfin je pense que cela ne fonctionnera pas avec les staccatos mais uniquement pour les sons filés...


D'un certain côté, c'est très bien car tu découvres que la façon de souffler est importante pour jouer dans le grave ou dans l'aigu.
C'est un peu comme ça qu'on peut effectivement produire les "harmoniques" des sons, c'est à dire les sons + aigus contenus dans un son grave.
En fait, tu as découvert la "maitrise" des canards...
Pour de vrai, ce n'est pas en avalant plus de bec qu'il faut faire= regarde des videos de clarinettistes: font pas comme ça les types! :?
Bon ok, tu as découvert ça tout seul MAIS je ne saurais trop te conseiller de trouver un prof qui te guidera car modifier la position de sa bouche et tortiller sa langue ne sont pas une bonne idée pour avancer.
Tu vas te retrouver dans une impasse et te compliquer inutilement la vie en faisant ça.
NB: je sais de quoi je parle= au bout de 3 ans avec un prof non-clarinettiste (!), je ne savais toujours pas lier le grave à l'aigu (le passage la/si) et je t'assure que j'ai trainé tous les défauts associés en matière de production du son pendant des années malgré un "vrai" prof (qui s'est arraché les cheveux au début!).
Trouve-toi un prof, tu gagneras du temps et du plaisir à jouer :)
Franck LE BOURHIS
Sib et La Selmer Privilège BD4/5JB, Alto Selmer B40, Basse BC Prestige BD5, Sax tenor Selmer série 3 Otto Link 7*
Avatar de l’utilisateur
LEBOUBOU
La nouvelle star
 
Messages: 197
Inscrit le: Jeu Mai 24, 2012 23:54 pm
Localisation: Pau

Messagepar krystoff » Jeu Sep 24, 2020 22:32 pm

LEBOUBOU a écrit:
krystoff a écrit:Merci à tous pour vos réponses, moi aussi la clé de douzième me pose des problèmes

Je débute depuis 3 mois la clarinette, sans prof, sans connaissance du solfège, donc je rame un peu. Mais depuis peu je parviens à passer du registre médium au clairon sans me servir de la clé de douzième ! chouette alors

En fait je modifie la position de ma bouche sur le bec et je travaille avec ma gorge.

- Pour la bouche j'attrape le bec et je le positionne un peu plus profondément dans ma bouche en pinçant les lèvres d'une façon plus" ronde"
- et j'ouvre ma gorge en tassant ma langue au fond ma bouche. Incroyable et cela marche !

Enfin je pense que cela ne fonctionnera pas avec les staccatos mais uniquement pour les sons filés...


D'un certain côté, c'est très bien car tu découvres que la façon de souffler est importante pour jouer dans le grave ou dans l'aigu.
C'est un peu comme ça qu'on peut effectivement produire les "harmoniques" des sons, c'est à dire les sons + aigus contenus dans un son grave.
En fait, tu as découvert la "maitrise" des canards...
Pour de vrai, ce n'est pas en avalant plus de bec qu'il faut faire= regarde des videos de clarinettistes: font pas comme ça les types! :?
Bon ok, tu as découvert ça tout seul MAIS je ne saurais trop te conseiller de trouver un prof qui te guidera car modifier la position de sa bouche et tortiller sa langue ne sont pas une bonne idée pour avancer.
Tu vas te retrouver dans une impasse et te compliquer inutilement la vie en faisant ça.
NB: je sais de quoi je parle= au bout de 3 ans avec un prof non-clarinettiste (!), je ne savais toujours pas lier le grave à l'aigu (le passage la/si) et je t'assure que j'ai trainé tous les défauts associés en matière de production du son pendant des années malgré un "vrai" prof (qui s'est arraché les cheveux au début!).
Trouve-toi un prof, tu gagneras du temps et du plaisir à jouer :)


Oui je crois bien que je dois aller prendre des cours d'un bon prof. Je découvre des choses mais je pars un peu dans tous les sens.
Merci à toi pour tes conseils.
krystoff
Touriste
 
Messages: 19
Inscrit le: Mar Mai 05, 2020 18:51 pm
Localisation: Villemomble - 93

Messagepar jp » Ven Sep 25, 2020 14:40 pm

LEBOUBOU a écrit:Pour de vrai, ce n'est pas en avalant plus de bec qu'il faut faire= regarde des videos de clarinettistes: font pas comme ça les types! :?

Oui... mais non. Enfin presque.
On ne passe pas notre temps à bouger l'embouchure, c'est sûr. Même on ne la bouge pas, mais on prend plus de bec qu'un débutant, et on empêche le canard de sortir avec la position du conduit vocaL Lequel conduit vocal passe son temps à s'adapter à la note qui est jouée.
jp
"L’histoire nous enseigne que se fier à la future bonne volonté d’un narcissique immoral et vindicatif n’est pas une très bonne stratégie à long terme".M.T. Anderson pour Slate
Avatar de l’utilisateur
jp
Slap's King
 
Messages: 4844
Inscrit le: Sam Mai 14, 2005 21:09 pm
Localisation: Grenoble

Messagepar krystoff » Dim Sep 27, 2020 11:20 am

jp a écrit:
LEBOUBOU a écrit:Pour de vrai, ce n'est pas en avalant plus de bec qu'il faut faire= regarde des videos de clarinettistes: font pas comme ça les types! :?

Oui... mais non. Enfin presque.
On ne passe pas notre temps à bouger l'embouchure, c'est sûr. Même on ne la bouge pas, mais on prend plus de bec qu'un débutant, et on empêche le canard de sortir avec la position du conduit vocaL Lequel conduit vocal passe son temps à s'adapter à la note qui est jouée.
jp


C'est exactement ce que je ressens lorsque je "module" ma gorge, quand je l'ouvre ou la referme + travaille des abdos ou colonne d'air comme on dit chez les souffleurs.
krystoff
Touriste
 
Messages: 19
Inscrit le: Mar Mai 05, 2020 18:51 pm
Localisation: Villemomble - 93

Messagepar edp » Dim Sep 27, 2020 17:24 pm

klarnet33 a écrit:En revanche, je suis toujours étonnée de lire clarinette en Sib au lieu de clar soprano. Car la basse est aussi en Sib, nan ?
Au sax, on cause plus clairement : on dit "soprano" donc en Sib, "alto" donc en Mib , "ténor" donc en Sib etc...


En plus de ce qu'a répondu Dim, les saxi sont nettement plus faciles à classer car beaucoup moins nombreux. Sans même aller jusqu' aux (au moins) 38 clarinettes ayant existé, ni même la petite quinzaine encore en fabrication, en ne prenant que les plus courantes à l'orchestre je vois déjà au moins 3 clarinettes qui méritent raisonnablement le nom de soprano : ut, sib, la. Alors c'est nettement plus simple et logique de préciser les tonalités et de dire basse pour la basse en sib (surtout que les basses dans les autres tonalités ne semblent plus fabriquées, sauf peut-être par des artisans)
Cor de basset, clar sib, clar basse
Avatar de l’utilisateur
edp
Canard professionnel
 
Messages: 2622
Inscrit le: Lun Avr 09, 2007 22:38 pm
Localisation: IDF

Messagepar EricW » Dim Sep 27, 2020 20:11 pm

krystoff a écrit:
jp a écrit:
LEBOUBOU a écrit:Pour de vrai, ce n'est pas en avalant plus de bec qu'il faut faire= regarde des videos de clarinettistes: font pas comme ça les types! :?

Oui... mais non. Enfin presque.
On ne passe pas notre temps à bouger l'embouchure, c'est sûr. Même on ne la bouge pas, mais on prend plus de bec qu'un débutant, et on empêche le canard de sortir avec la position du conduit vocaL Lequel conduit vocal passe son temps à s'adapter à la note qui est jouée.
jp


C'est exactement ce que je ressens lorsque je "module" ma gorge, quand je l'ouvre ou la referme + travaille des abdos ou colonne d'air comme on dit chez les souffleurs.


Pas les abdos justement. Le diaphragme travaille, mais les abdos ne doivent surtout pas contracter.
Et la colonne d'air c'est un tout : ça va du diaphragme au conduit vocal, et même au delà à la perce de l'instrument.
Et c'est bien là la difficulté : coordonner tous ces éléments.

E.
« Finalement, j’ai rencontré une brouette, et j’ai pensé qu’elle me prêterait une oreille attentive. » Lewis Carroll
Avatar de l’utilisateur
EricW
Infidèle de la première heure
 
Messages: 8517
Inscrit le: Lun Mai 16, 2005 22:38 pm

Messagepar Bigorzazou » Mer Sep 30, 2020 9:27 am

Et moi j'ajouterais... la confiance en soi !

Un de mes profs de clar me l'avait fait comprendre de manière très pédagogique:
J'accrochais toujours en passant sur le si ou le do, qui couacait ou qui ne sortait carrément pas. Alors il me disait : bon, fait un mi grave. En même temps, il attrapait la clarinette au niveau de mon barillet, comme pour vérifier qu'elle avait la bonne inclinaison. Je jouais mon mi, qui me posait beaucoup moins de problème, et lui, sans me prévenir, appuyait sur la clé de 12. Paf ! Le si sortait sans problème.
En fait il m'a fait comprendre que je me prenais trop la tête sur ce truc là, et que du coup j'anticipais et j'avais "peur" de rater... Parce que je pensais à tout ce que vous avez décrit plus haut !!

C'est aussi en lâchant prise que j'ai réussi à sortir mes premiers aigus... Mi, fa... Avec la fanfare, à être la seule clarinettiste et à essayer de passer au-dessus des 4 trombones, ben au moins t'as pas peur de te planter, tu te dis qu'au pire on ne t'entendra pas !
Tandis que le nougat est inerte, il se colle aux gens qui le mâchent avec les pieds. (C'est pas de sa faute, on lui reproche rien, mais il aurait pu le dire).
Avatar de l’utilisateur
Bigorzazou
Déesse éternelle
 
Messages: 554
Inscrit le: Mer Aoû 09, 2006 20:20 pm

Précédent

Retourner vers Clarinette

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 27 invités