Les détachés

On parle ici de tout ce qui touche de près ou de loin à la clarinette exclusivement.

Messagepar Nicolas Buxi MERLE » Ven Juil 03, 2020 23:05 pm

Oui, quand tu dis "ça fout de la flotte dans le bec", effectivement, j'ai testé la langue au bout de l'anche et là je trouve que rapidement ça fait comme si de la salive se coinçait entre l'anche et le bec. Le son devient moche au momet des attaques, ça ne me plait pas.

D'après mon ressenti (parce que bien entendu, on ne voit pas l'intérieur de la bouche quand on joue), je crois que j'arrive à toucher l'anche avec non pas l'extrêmité de la langue, mais plutôt à 1cm de l'extrêmité.
Avatar de l’utilisateur
Nicolas Buxi MERLE
Dieu grec
 
Messages: 248
Inscrit le: Lun Fév 24, 2020 22:13 pm
Localisation: Bordeaux

Messagepar Geanphy » Sam Juil 04, 2020 9:14 am

Vu les kilolitres que je colle dans mon bec, je dois avoir le bon toucher... :roll: :mrvert:
J'ai une Yam... pareil que ma moto mais ma moto c'est un deux temps alors que cette nouvelle Yam c'est tous les temps...
Geanphy
Dieu grec
 
Messages: 247
Inscrit le: Sam Jan 11, 2020 15:44 pm
Localisation: Lorrez le bocage 77

Messagepar LEBOUBOU » Lun Juil 06, 2020 14:14 pm

J'avoue moi aussi avoir bataillé pendant des années avec ce foutu détaché et c'est toujours pas fantastique mais j'y bosse!
Ceci dit, 2 explications m'ont été très utiles:
-une par un prof de trompette (JF Dion, j'avais 14 ans) expliquant que la langue intervient sur la colonne d'air comme un doigt qui passe sous le robinet lorsque l'eau coule => autrement dit, il faut souffler sans trafiquer l'air à chaque coup de langue
- l'autre par mon prof de sax: pour démarrer, tu mets en pression et la langue empêche l'air de passer et c'est en se retirant qu'elle crée l'attaque.
Et ça continue: c'est quand tu retires la langue que l'air est libéré, donc c'est la rétraction qui doit être plus ou moins vive selon le type de détaché que tu veux.
Ok, c'est peut-être évident, mais j'avais l'idée mentale que le coup de langue "envoyait" l'attaque, alors que la bonne idée, c'est que l'attaque se produit quand elle se retire.

J'espère que ça t'aidera toi aussi sans te faire des noeuds au cerveau :?
Franck LE BOURHIS
Sib et La Selmer Privilège BD4/5JB, Alto Selmer B40, Basse BC Prestige BD5, Sax tenor Selmer série 3 Otto Link 7*
Avatar de l’utilisateur
LEBOUBOU
La nouvelle star
 
Messages: 165
Inscrit le: Jeu Mai 24, 2012 23:54 pm
Localisation: Pau

Messagepar iblix » Lun Juil 06, 2020 16:26 pm

J'avoue que je ne comprends pas trop ce que tu décris, Nicolas Buxi Merle... Est-ce que tu touches l'anche ou pas ?
Si tu détaches en poussant sur ta lèvre inférieure qui du coup étouffe l'anche, tu ne pourras pas obtenir un détaché propre. Henri semble décrire ça dans le message dont tu as posté le lien mais j'avoue que ça me laisse perplexe. Quoi qu'il en soit, quand bien même il s'en sortirait comme ça, je te conseille, vu que tu débutes, de tenter une approche plus éprouvée.

Je suis d'accord avec les explications de Leboubou. C'est important de trouver une manière d'empêcher l'anche de vibrer tout en modifiant le moins possible l'embouchure, et aussi de sentir que le moment de l'attaque, c'est celui où la langue laisse passer l'air.
Moi je détache comme le montre la flèche B de ce schéma :
Image
Et ma langue appuie juste assez pour arrêter la vibration, sans pousser sur l'anche pour la coller au bord du bec, ce qui permet un détaché relativement rapide et plutôt doux et fonctionne bien aussi par exemple pour faire des ghost notes.
C'est intéressant, comme jp le propose, d'essayer de poser ta langue sur l'anche tout en la laissant vibrer, puis de trouver la dose de pression minimale nécessaire pour que la vibration s'arrête.

J'arrive à détacher avec les deux autres méthodes proposées sur ce schéma mais je trouve ça plus compliqué et la méthode B est celle qui m'a été montrée par mes différents profs.
Brian: "You have to be different!"
The Crowd: "Yes, we are all different!"
Small lonely voice: "I'm not!"
Avatar de l’utilisateur
iblix
Canard professionnel
 
Messages: 2369
Inscrit le: Mer Fév 11, 2009 12:40 pm
Localisation: Bruxelles

Messagepar Nicolas Buxi MERLE » Sam Juil 11, 2020 10:54 am

Iblix, mes questionnements quant au détachés partent d'un ressenti : lorsque je fais mon détaché avec la langue, je n'ai pas la sensation qu'elle touche l'anche. En revanche, si je me concentre sur ce que je ressent à ce moment, j'ai la très nette impression que ma langue appuie sur ma lèvre, et je pense que c'est ma lèvre qui du coup, pousse l'anche sur le bec. Et ça fonctionne à priori, mais voyant que ce n'est pas la méthode qui est préconisée, je voulais en savoir plus.

Depuis j'essaye de m'habituer à faire le détaché différemment. Donc j'essaye de touche l'anche avec ma langue, et ce n'est pas le bout de ma langue qui arrive à toucher l'anche, mais disons 1cm plus loin que le bout. Si je veux que ce soit le bout de ma langue, je suis obligé de la contorsionner à l'intérieur de la bouche, c'est désagréable et épuisant. Aussi, lorsque c'est la langue qui touche l'anche, l'attaque me parrait sale parce que l'humidité vient se coller entre l'anche et le bec et ça ne me plait pas du tout.

Du coup, j'arrête de me prendre la tête avec ça, je fais de la manière qui me semble la plus naturelle. Je n'ai pas la prétention de jouer dans un orchestre symphonique, tant pis si je ne procède pas de manière conventionnelle.

Sinon ayant un peu pratiqué la trompette, j'avais déjà compris le fait que la langue doit couper le flux d'air et que l'attaque commence au moment où la langue libère l'air :wink:
Avatar de l’utilisateur
Nicolas Buxi MERLE
Dieu grec
 
Messages: 248
Inscrit le: Lun Fév 24, 2020 22:13 pm
Localisation: Bordeaux

Messagepar LEBOUBOU » Lun Juil 13, 2020 15:44 pm

Nicolas Buxi MERLE a écrit:....j'ai la très nette impression que ma langue appuie sur ma lèvre, et je pense que c'est ma lèvre qui du coup, pousse l'anche sur le bec. Et ça fonctionne à priori, mais voyant que ce n'est pas la méthode qui est préconisée, je voulais en savoir plus. ....


Aller détacher en tapant sur les lèvres: sûrement un truc de trompettiste! :wink:
Ceci dit, je ne vois pas comment la lèvre peut arrêter la vibration, vu qu'elle est en contact avec une zone épaisse de l'anche trop difficile à bloquer.
Par contre, j'ai essayé de faire ce que tu décris, de frapper sur la lèvre inf avec la pointe de la langue et en fait, c'est l'arrondi de la langue qui vient sur la pointe de l'anche, ce qui interrompt bien la vibration, comme prévu.
Perso, je trouve ça plus compliqué que de ne toucher que le bout de l'anche, mais tes années de trompettiste font que c'est plus simple pour toi.
Franck LE BOURHIS
Sib et La Selmer Privilège BD4/5JB, Alto Selmer B40, Basse BC Prestige BD5, Sax tenor Selmer série 3 Otto Link 7*
Avatar de l’utilisateur
LEBOUBOU
La nouvelle star
 
Messages: 165
Inscrit le: Jeu Mai 24, 2012 23:54 pm
Localisation: Pau

Messagepar Nicolas Buxi MERLE » Lun Juil 13, 2020 16:02 pm

Ce qui est difficile pour ressentir les choses, c'est que je le fais sans trop réfléchir, je n'ai jamais eu de problème pour faire les détachés à la Clarinette, et ce, dès les premières notes.
Avatar de l’utilisateur
Nicolas Buxi MERLE
Dieu grec
 
Messages: 248
Inscrit le: Lun Fév 24, 2020 22:13 pm
Localisation: Bordeaux

Précédent

Retourner vers Clarinette

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Google [Bot] et 40 invités

cron