Page 1 sur 1

Le chalumeau, l'instrument

MessagePublié: Mar Aoû 20, 2019 12:03 pm
par Solveig
Bonjour,

j'arrive ici en presque newbie.
Comme dit dans la partie presentation, je suis arrivée à la clarinette par accident.

Aujourd'hui je suis l'heureuse propriétaire d'un chalumeau.
Je me demandais, si d'autres parmi vous en avaient et si vous aviez du coup des conseils à me donner. Je cherche notamment comment faire sonner les alterations.

Merci;

MessagePublié: Mar Aoû 20, 2019 21:09 pm
par jp
Salut.
Interessant.
C'est quoi come chalumeau? Quelle tonalité? Fabriqué par qui?
jp

MessagePublié: Mar Aoû 20, 2019 22:25 pm
par Solveig
Bonsoir,

il est en Sib et si j'ai bien suivi, il vient de chez Midori (mais c'est une commande spéciale de mon facteur, le CRR lui ayant passé commande, il en a pris pour lui aussi).

MessagePublié: Mer Aoû 21, 2019 16:07 pm
par Henri
Solveig a écrit:Je me demandais, si d'autres parmi vous en avaient et si vous aviez du coup des conseils à me donner. Je cherche notamment comment faire sonner les alterations.

Bienvenue Solveig !
J'ai eu des chalumeaux de différentes factures et tous sonnaient différemment les uns des autres. Je m'en suis séparés au cours du temps car je n'y trouvais pas suffisamment d'intérêt, étant un clarinettiste tout ce qu'il y a de plus classique !
Le chalumeau sans clé (ou avec une ou deux clés) peut être considéré comme un instrument diatonique. Les doigtés à fourche ou à demi-trou utilisés pour altérer les notes donnent effectivement le plus souvent des sons étouffés. En multipliant les clés on arrive à faire mieux ; c'est comme ça qu'on a inventé la clarinette !
Ceci étant, on trouve souvent au chalumeau un charme particulier. Si je n'en joue plus, j'aime cependant en écouter.
Fais nous partager un enregistrement !

MessagePublié: Mer Aoû 21, 2019 17:54 pm
par Solveig
Merci Henri.

Pour le mome;nt je suis en train de le decouvrir, de chercher ses limites. J'ai trouvé le moyen l'autre jour de faire des notes altérées (je les cherche avec l'accordeur sous les yeux). Il faut que j'arrive à les reproduire à les maîtriser.

Le son me convient bien. Je ne supporte vraiment pas le clairon de la clarinette,il me rend aussi dingue que le crissement d'une fourchette sur une assiette. Et le chalumeau est parfaitement dans une tonalité agréable. En plus vu le peu de puissance du son (en tout cas pour le moment), je peux jouer à à peu près n'importe quelle heure. Quand tu sais que souffler me défoule, c'est un point important.
Mon souci pour le moment, c'est mon problème d'anche, ou ce que je considere comme un probleme d'anche. Il faut vraiment que je le solutionne, parce qu'il me limite dans le temps de jeu et ça m'agace.