Justesse notes

On parle ici de tout ce qui touche de près ou de loin à la clarinette exclusivement.

Justesse notes

Messagepar fanchec » Dim Aoû 12, 2018 17:06 pm

Bonjour
Je suis totalement débutant en clarinette : je joue depuis 1 mois sur une yamaha 255 neuve.
Je me m'entraine pour l'instant à l'émission des notes de la gamme du clarion.
J'ai réglé mon accordeur au 442.
Dans cette gamme, mes notes "hautes" (du ré au fa/sol) sont "justes" (le son émis correspond à quelques iotas près à l'indication de l'accordeur - transposition faite bien entendu) et je les tiens sans problème plusieurs secondes à différentes intensités.
Par contre mes notes "basses" (du sol au do) sont systématiquement diésées de 20 %.
D'où ma question :
Mon embouchure est-elle en cause ? et si oui, quel exercice proposeriez vous pour y remédier ?
Merci d'avance pour vos suggestions
fanchec
Touriste
 
Messages: 6
Inscrit le: Dim Aoû 12, 2018 16:53 pm

Messagepar fanchec » Dim Aoû 12, 2018 18:12 pm

désolé, je voulais dire Chalumeau et pas clarion : c'est bien dans la gamme chalumeau que j'exerce mes premiers "talents" de souffleur !
fanchec
Touriste
 
Messages: 6
Inscrit le: Dim Aoû 12, 2018 16:53 pm

Messagepar Dim » Dim Aoû 12, 2018 19:31 pm

Salut,
la clarinette n'est pas un instrument complètement juste comme pourrait l'être un piano par exemple ou chaque note peut être accordée, il faut jouer sur la tolérance et il y a quand même un travail à faire au niveau de l’embouchure, si tu relâches un peu, les notes vont baisser un peu, au contraire en pinçant un peu plus elle vont avoir tendances à monter un peu, c'est sensible mais ça permet la tolérance.

Et puis une clarinette s'accorde aussi en jouant sur son assemblage (en allongeant un peu la clar, elle baisse un peu), à chaud, tu vas d'abord accorder les notes de la main gauche au niveau du chalumeau, do - re - mi (donc là tu joues sur l'assemblage baril/corp du haut), ensuite les notes du corps de la main droite (assemblage des deux corps), et ensuite les notes qui s'accorde avec le pavillon, c'est à dire les notes tout bouché mi/si, et là tu devrais arriver à quelque chose de très correct. L'accordeur est un bon outil mais peut-être un poil trop intolérant pour notre instrument :wink:

Et les clarinettes d'étude comme la Yamaha, qui est un très bon instrument d'étude, sont un peu moins juste que les clarinette pro.
- Comment dois-je l'entendre ?
- Par les oreilles, ces choses, des deux côtés de votre tête. J'ai les mêmes et vous me les échauffez.
Alambic Dieudonné Corydon Talon
Avatar de l’utilisateur
Dim
La Castafiore !
 
Messages: 9352
Inscrit le: Ven Déc 30, 2005 18:17 pm
Localisation: Var (83)

Messagepar fanchec » Dim Aoû 12, 2018 21:04 pm

Merci pour cette réponse détaillée !
Effectivement, si l'accordeur mesure au pouillième près, mon oreille ne fait pas (encore ?) la différence entre mes émissions sonores et mes morceaux références.
Je ne me fais donc pas trop de souci en tant que débutant (souffleur, pas coté oreille !).
Mais nul doute que mon embouchure est encore à travailler, doux euphémisme...

D'ailleurs coté oreille, et autre sujet, je capte une nette différence entre une clari ABS versus grenadille. Par contre, aucune différence, en conditions de concert ou cd, entre les différentes versions bois : le souffleur induit tellement de variables qui lui sont propres que les différences, certaines existantes et intrinsèques à la construction de chaque clari, sont gommées.
fanchec
Touriste
 
Messages: 6
Inscrit le: Dim Aoû 12, 2018 16:53 pm

Messagepar edp » Dim Aoû 12, 2018 21:44 pm

Dim a écrit:Et les clarinettes d'étude comme la Yamaha, qui est un très bon instrument d'étude, sont un peu moins juste que les clarinette pro.


Ah bon, la dernière fois que j'ai essayée une Yamaha en résine, l'accordeur bougeait nettement moins qu'avec les pros que j'avais testées en même temps, c'est d'ailleurs la principale qualité que je lui avais trouvée ... Cependant ma E13 était elle plus fausse que les pros. Mais c'est peut-être dû à moi.

Pour avoir une clarinette parfaitement juste, il faudrait un trou de 12ème et même un trou de 17ème pour chaque note du grave, en effet avec un seul trou une gamme parfaitement juste dans le grave ne peut l'être dans l'aigu. En effet la position de la 12ème est censé dépendre du trou de sortie de sa fondamentale. Une clarinette avec autant de trous paraît difficilement réalisable (j'imagine les systèmes de clétage qui devraient gérer autant de combinaisons), donc tout est histoire de compromis. Notre expert EricW dira si je raconte des conneries.
Cor de basset, clar sib, clar basse
edp
Canard professionnel
 
Messages: 2511
Inscrit le: Lun Avr 09, 2007 22:38 pm
Localisation: IDF


Retourner vers Clarinette

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 9 invités