Vos avis sur le Greenline?

On parle ici de tout ce qui touche de près ou de loin à la clarinette exclusivement.

Vos avis sur le Greenline?

Messagepar JMH » Mar Déc 12, 2017 16:46 pm

Salut à tous, :D
C'est le deuxième post sur ce forum. Le premier étant ma présentation.
Avec ce sujet, je ne veux pas générer de polémique. Je ne souhaite qu'avoir votre retour d'expérience en toute objectivité.
Je sais qu'il y a les inconditionnels du bois et ceux qui ne jurent que par le Greenline.

Comme je le cite dans ma présentation, je pense m'orienter vers une BC Divine, Tosca ou voir Légende. Pour le moment, je ne pense pas que mon niveau me permet de faire une grosse différence sur leur sonorité. De toute faucon, le couple anche-bec est prépondérant. Tout ce que ce sais, c'est qu'à ce niveau elles seront toutes très bonnes et que mon luthier me la préparera correctement.
La Divine n'existe qu'en bois, elle est magnifique, mais cette clarinette n'est à priori pas très connu sur le forum ni même la Légende. J'adore la couleur du bois de la Divine :) que l'on ne rencontre pas sur la Tosca ou la Légende.

Beaucoup parmi vous ont une Tosca. Elle a à priori la côte et c'est la seule dans cette catégorie que je pourrais essayer. :cry:
J'accorde beaucoup à l'esthétique autant qu'au timbre.

Mon luthier ne vends pas de Greenline. Il n'a pas de demande, donc il n'a pas d'avis, si ce n'est qu'une clarinette en bois bien entretenue ne fendra pas. Il connait très peu de cas. Pour lui une clarinette doit être en bois comme un violon. Alors je n'attends pas de réponse de sa part.

Alors voici mes questions:
1- Comment est l'aspect du Greenline? Couleur, touché, finition? Effet plastique?
2- Après plus d'une dizaine d'année de fabrication, est-ce que cette matière est à maturité et moins fragile qu'à ses débuts?
3- Pourquoi une clarinette en bois se vide t'elle? alors qu'en Greenline, ce n'est à priori pas le cas. Qu'est-ce que cela veut dire exactement? Changement de timbre?

Merci par avance pour vos réponses. Je sais que des sujets identiques existent sur le forum, mais je n'ai pas trouvé de réponse à ces question.
JMH
Touriste
 
Messages: 23
Inscrit le: Mar Déc 12, 2017 15:42 pm

Messagepar jp » Mar Déc 12, 2017 17:38 pm

Je vais commencer…
C'est subjectif comme avis, d'autant que je n'ai pas de clarinette Buffet.
Le green line ressemble beaucoup au bois, le fini est mat comme le bois (pas comme les plastiques qui brillent), on n'y voit pas de canaux à la différence du bois.
Il paraît que quelques clarinette green line qui sont tombées se sont cassées net au niveau du tenon. Perso je n'ai jamais fait tomber de clarinette montée, une clarinette ça se fait tomber au moment de partir, dans une boîte qui a l'air fermée mais ne l'est pas (et ça m'est arrivé). Il paraît aussi que les ingés chez Buffet ont rajouté de la fibre de carbone dans la zone des tenons pour augmenter la solidité dans cette zone. Tout cela est à mon avis plausible, une structure composite fibreuse étant plus solide qu'un matériau plein.
J'ai essayé des clarinettes neuves green line en comparaison aux mêmes modèles en bois, et rien ne permet de différencier les unes des autres en terme de son ou de comportement (mais commes c'était des rc neuves, j'ai pas cherché à les casser :mrvert: ).
J'ai entendu plusieurs choses à propos du vieillissement des clarinettes. La plus probable me vient d'un facteur de cornemuses qui me disait que selon lui, il s'agit de bactéries qui se développent à l'intérieur du tube, vivent dans l'humidité présente dans l'instrument, et qui dégradent petit à petit l'intérieur du bois. Selmer préconise, dans la documentation livrée avec leurs clarinettes neuves, de bien sécher l'instrument après avoir joué (et de laisser la boîte ouverte autant que possible).
J'ai eu une basse pendant une quizaine d'années, qui devait avoir déjà une quinzaine d'années quand je l'ai achetée. Elle avait un son très doux, filtré, rond, à la différence de la basse neuve de conception proche que j'ai achetée après (selmer 25II puis privilège). J'étais content de la 25II… et aussi de la privilège qui a un son bien plus tranchant, avec plus d'aigus. Je ne pense pas que la 25II était "vidée". C'était un très bon instrument, qui jouait beaucoup, bien entretenu mais pas toujours séchée, après un concert il faut souvent plier en vitesse. J'ai l'impression que la différence de son venait principalement des tampons qui n'avaient pas de résonateurs sur la vieille, et qui avaient pour la plupart une vingtaine d'années (au vu du prix de la réfection, et comme j'en avais besoin tout le temps, je n'ai jamais fait refaire la basse, je la faisais rerégler, et de temps en temps, je la démontais complètement pour la nettoyer).

En tout cas, les soucis de fentes proviennent potentiellement de deux choses, d'abord de la prise d'humidité (un instrument joué, donc en contact avec l'humidité peut varier de 1/2mm par mètre en longueur). J'ai fendu une clarinette à cause de ça, en la jouant trop après quelques années passées dans une boîte, et j'ai vu une basse neuve méchamment fendue dans le même contexte. La deuxième cause, ce sont les écarts de températures, mais paradoxalement, là j'ai entendu parler d'instruments qui avaient fendu mais je n'en ai jamais vu.
jp
"L’histoire nous enseigne que se fier à la future bonne volonté d’un narcissique immoral et vindicatif n’est pas une très bonne stratégie à long terme".M.T. Anderson pour Slate
Avatar de l’utilisateur
jp
Slap's King
 
Messages: 4828
Inscrit le: Sam Mai 14, 2005 21:09 pm
Localisation: Grenoble

Messagepar Sapin » Mar Déc 12, 2017 18:33 pm

il n'a pas d'avis, si ce n'est qu'une clarinette en bois bien entretenue ne fendra pas

Je crois que nous sommes plusieurs ici à avoir la preuve du contraire :roll:
Avatar de l’utilisateur
Sapin
Chat noir
 
Messages: 1306
Inscrit le: Ven Oct 10, 2014 16:58 pm
Localisation: CH

Messagepar PaK » Mar Déc 12, 2017 18:52 pm

jp a écrit:En tout cas, les soucis de fentes proviennent potentiellement de deux choses,...


Je me permets de mettre mon petit grain de sel en ajoutant deux facteurs :

1. La zone de prélèvement du carrelet. Un bois sera plus susceptible de fendre si le carrelet est prélevé près du cœur ou d'une naissance de branchre (zones nerveuses). Si l'on peut supposer que les fabricants écartent les plus mauvaises pièces, ils ne peuvent tout de même pas, pour des raisons économiques "tout" écarter.

2. La qualité du séchage. C'est une étape primordiale et bien souvent, à l'heure actuelle, négligée pour les mêmes raisons budgétaires...
Oui, bof, enfin, je crois...
Avatar de l’utilisateur
PaK
Rouge-gorge
 
Messages: 768
Inscrit le: Lun Mai 24, 2010 9:34 am
Localisation: Namur

Messagepar ceciledesb » Mar Déc 12, 2017 18:53 pm

Salut (et bienvenu ! )
Si tu veux du green line pourquoi ne pas t'orienter vers Festival ou Prestige ?, ce sont d'excellentes clarinettes professionnelles qui ont fait leur preuves depuis de longues années et qui sont toujours jouées pas des grands clarinettistes à forte renommée.
6 mois de clarinette c'est peu, je ne comprends pas pourquoi vouloir absolument acheter l'une des dernières clarinettes sorties et l'une des plus chères.
En parcourant le forum, tu as pu voir que nous sommes nombreux à dire qu'il ne faut pas se focaliser sur un modèle, mais plutot en essayer plusieurs et voir comment on se sent. Le confort n'est pas le même pour tous, et telle clarinette qui ira très bien pour Tartempion ne conviendra pas du tout à Trucmuche.
et pour finir, vu que tu es encore un jeune clarinettiste, je te conseil de te faire accompagner par quelqu'un qui pourra confirmer ton choix final, en terme d'homogénéité et de justesse dans tous les registres
Amuses toi bien dans tes essais en tout cas, et tiens nous au courant !
Selmer Signature Sib - Récital La - BD5 - Steuer Exclusive 3.5 - Ligaphone C.L.A.S Or

Pour retrouver mon post de présentation c'est ici

"Jouer juste c'est jouer faux ensemble."
Avatar de l’utilisateur
ceciledesb
Rouge-gorge
 
Messages: 710
Inscrit le: Ven Aoû 21, 2015 13:45 pm
Localisation: Suisse (Lausanne)

Messagepar JMH » Mar Déc 12, 2017 21:52 pm

jp a écrit:....
Le green line ressemble beaucoup au bois, le fini est mat comme le bois (pas comme les plastiques qui brillent), on n'y voit pas de canaux à la différence du bois.
...
En tout cas, les soucis de fentes proviennent potentiellement de deux choses, d'abord de la prise d'humidité ... . La deuxième cause, ce sont les écarts de températures... .
jp

Merci JP pour ton intervention.
Ce que j'en retiens, c'est que le green line à la teinte du bois sans nervure. Teinte du bois teinté, je suppose.
Que pour le bois doit être systématiquement débarrassé du surplus d'humidité et ne doit pas subir des écarts de température trop importants.
Je pense que pour un clarinettiste de loisir, la contrainte du bois est facilement supportable. Ce que je pratique déjà avec ma clarinette en location.
Est-ce qu'une heure ou deux par jour sur 20 ans est facilement acceptable pour du bois sans altération de la sonorité?

Sapin a écrit:Je crois que nous sommes plusieurs ici à avoir la preuve du contraire :roll:

Merci Sapin, tu as raison. Mais je suppose que principalement, vous êtes des professionnels. Alors que dans mon cas, je peux prendre le temps et les précautions pour éviter que cela arrive.

PaK a écrit:Je me permets de mettre mon petit grain de sel en ajoutant deux facteurs :
1. La zone de prélèvement du carrelet. Un bois sera plus susceptible de fendre si le carrelet est prélevé près du cœur ou d'une naissance de branchre (zones nerveuses). Si l'on peut supposer que les fabricants écartent les plus mauvaises pièces, ils ne peuvent tout de même pas, pour des raisons économiques "tout" écarter.
2. La qualité du séchage. C'est une étape primordiale et bien souvent, à l'heure actuelle, négligée pour les mêmes raisons budgétaires...

Merci PaK pour ta remarque, mais dans ce cas est-ce uniquement de la loterie? Est-ce que Buffet Crampon sélectionne correctement sa matière première? Est-ce que la probabilité diminue lorsque l'on choisit une Tosca ou une Divine?

Merci ceciledesb, tu as entièrement raison. Mais j'ai envie de me faire plaisir. Je ne dis pas qu'avec une autre catégorie, je ne prendrais pas de plaisir. Mais je sais que je risque de me tromper est moindre en sélectionnant une Tosca ou une Divine. Je sais que ce n'est pas rationnel, mais il faut parfois se faire plaisir, d'autant plus que celle ci si tout va bien m'accompagnera jusqu'au bout.
JMH
Touriste
 
Messages: 23
Inscrit le: Mar Déc 12, 2017 15:42 pm

Messagepar edp » Mar Déc 12, 2017 22:45 pm

Ah les fentes des clarinettes ...

Il semble que deux modèles soient particulièrement propices aux fentes : un modèle de clarinette basse (mais donc là tu n'es pas concerné), où les témoignages sur ce forum ainsi que des retours de connaissances me font penser que pour ce modèle le taux d'instrus qui fendent doit être proche de 100%, et une clarinette en particulier qui avait une perce plus large et plus de bois. Dans les deux cas tu n'es pas concerné vu tes choix.

Mis à part ces deux cas d'instruments en particulier, en discutant avec pas mal d'amis, j'ai tout de même l'impression que la fente d'une clarinette correctement entretenue est plus que rare. Même une marque qui aurait (à tort ou pas ?) la réputation de beaucoup fendre a été jouée par -20° en extérieur régulièrement par mon prof durant son service militaire et une copine n'essuie jamais en fin de répét son instrument de la même marque mais l'essuie chez elle après 50 min de transports en commun, aucun de ses instruments n'a fendu. Moi j'ai fendu une fois une basse (Buffet), mais en la faisant tomber, la fente a été la conséquence d'une onde de choc.

Green Line, les premiers modèles étaient très fragiles, j'en ai vu une éclater en mille morceaux en tombant, c'est très impressionnant ! Heureusement, les modèles ont semble t-il été améliorés.

Même si tu envisages d'investir un gros montant parce que ce sera ton instrument jusqu'à la fin de tes jours, tu n'es pas obligé d'acheter Tosca ou Divine. Déjà les perces ne sont pas du tout les mêmes, et mon prof (qui jouait Festival lorsqu'il était encore clar solo) est très à l'aise avec une Tosca mais pas du tout sur Divine, il est nettement plus à l'aise sur certains instruments qui coûtent 2 fois moins chers que la Divine. Même dans la gamme des instruments pros classiques (Festival, RC Prestige, Vintage pour rester chez BC, mais tu as aussi des instrus Selmer dans des prix équivalents et qui ont leurs fans, dont moi), tu auras un choix avec des instrus d'excellentes qualités.

Une fois je discutais avec une spécialiste des petites clarinettes en mib. Bah finalement elle préférait la E11 à la Prestige !

Lorsque moi je m'étais acheté une E13, je m'étais dit que ce serait pour jusqu'à la fin des mes jours. Plus tard j'ai voulu me faire un plaisir, je me suis offert une Selmer pro. Non pas que j'ai le niveau pour jouer cela (quoiqu'avec elle tout est plus facile !), mais pour me faire un petit cadeau. Et si je ne jouais pas de différentes clarinettes couteuses, j'aurais depuis longtemps franchi le pas d'aller voir un artisan, au moins Schwenk und Seggelke, mais sans doute d'autres aussi ... Alors que ma Saint Louis actuelle me suffit amplement !
Cor de basset, clar sib, clar basse
Avatar de l’utilisateur
edp
Canard professionnel
 
Messages: 2601
Inscrit le: Lun Avr 09, 2007 22:38 pm
Localisation: IDF

Messagepar Sapin » Mar Déc 12, 2017 23:16 pm

où les témoignages sur ce forum ainsi que des retours de connaissances me font penser que pour ce modèle le taux d'instrus qui fendent doit être proche de 100%

:mrvert: :mrvert: :mrvert:
Avatar de l’utilisateur
Sapin
Chat noir
 
Messages: 1306
Inscrit le: Ven Oct 10, 2014 16:58 pm
Localisation: CH

Messagepar JMH » Mer Déc 13, 2017 7:18 am

Merci pour votre participation.
Cela me conforte dans le choix du bois pour mon utilisation.
Maintenant, il me reste à choisir le bon modèle.
Pour le fabricant, je n’ai pas le choix. Cela ne dépend que du luthier qui devra l’entretenir.
Dans la région, le seul luthier reconnu est OESCH à Bâle. Mais il ne prend que les clarinettes qu’il a vendu, il a tellement de monde que c’est son moyen de limiter, cela lui permet de maintenir un bon niveau de prestation. C’est pour cela qu’il est reconnu.
Il ne vend que du BC en clarinette. D’ou mon choix: Tosca, Divine ou Légende. Sachant que la seule qu’il a en stock parmi ces 3 modèles, c’est la Tosca. C’est donc la seule que je pourrais essayer et comparer. Mais mon niveau ne sera pas suffisant je pense pour choisir parmi n’ Tosca.
Mais mon luthier m’a dit qu’il devait retoucher la majorité des clarinettes qu’il recevait afin de les rendre quasi parfaite. Alors je lui ferais tout simplement confiance.
Je vais en discuter avec ma prof. qui possède évidemment une Tosca! Et qui me la conseille si je souhaite y mettre le budget.
D’un point de vue esthétique, la Divine avec les nervures du bois est magnifique, c’est dommage que la Tosca n’est pas cette possibilité.
Encore merci pour vos retours.
JMH
Touriste
 
Messages: 23
Inscrit le: Mar Déc 12, 2017 15:42 pm

Messagepar Dim » Mer Déc 13, 2017 9:02 am

Là ou je pense que tu te trompes, c'est qu'à priori tu crois qu'il y a une méthode pour qu'une clarinette ne fende pas, jouer beaucoup, jouer peu, bien séché, mal séché, haut de gamme, bas de gamme....C'est pas le problème tout ça, si elle doit fendre elle fendra, elle peut le faire de suite comme beaucoup plus tard.

Mais j'ai l'impression que tu as ton idée bien en tête et que tu ne changeras pas d'avis, pas de soucis fais toi plaisir :wink: nous on te fait part de nos expériences

Comme le modèle de clarinette, c'est pas parce que c'est le plus cher et le plus haut de gamme que forcément c'est l'instrument qui va te convenir, beaucoup de clarinettistes expérimentés n'aiment ni la Tosca (souvent jugée physique, difficile) ni la Divine (souvent jugée sans intérêt surtout par rapport au prix) en revanche on peut très bien être séduit par une Yamaha pro, tu peux t'offrir les chaussures les plus chères du monde, si elles ne sont pas à ta taille tu vas souffrir avec, c'est comme ça. D'où l'intérêt d'acquérir une expérience pour au moins savoir juger un instrument.

JMH a écrit:1- Comment est l'aspect du Greenline? Couleur, touché, finition? Effet plastique?

Tu ne fais pas la différence avec une en bois, en bois teinté, ça va de soi.

JMH a écrit:2- Après plus d'une dizaine d'année de fabrication, est-ce que cette matière est à maturité et moins fragile qu'à ses débuts?

Il parait, mais c'est fragile si ça tombe, si elle tombe c'est un accident.
Est-ce qu'on doit acheter quelque chose en fonction des accidents qu'on peut éventuellement avoir ?
Une clarinette qui tombe, en général c'est de ta faute, une clarinette qui fend c'est de la faute à pas de chance d'une part et au fabricant d'autre part qui n'a pas bien fait séché le bois.
Et une quand une clarinette en bois tombe, ça ne lui fait de bien quand même, clés tordue, éclats de bois....Souvent c'est retour case luthier
Une guitare tombe, elle se casse, une trompette tombe elle se tort, un sax tombe il prend cher...En gros je crois qu'on peut partir du principe qu'un instrument ne doit pas tomber.

JMH a écrit:3- Pourquoi une clarinette en bois se vide t'elle? alors qu'en Greenline, ce n'est à priori pas le cas. Qu'est-ce que cela veut dire exactement? Changement de timbre?

On est sur de rien avec ça, par contre si tu achètes une clar neuve et qu'elle doit se "vider" ce n'est sans doute pas toi de ton vivant qui le constatera.
L'ingénieur Barnier est formel, le projecteur de particules à double polarisation chromatique entrera en résonnance avec le palpeur de mirette si vous avez le malheur de le laisser branché. Il en résultera la destruction de votre beau câbleur tout neuf.
Avatar de l’utilisateur
Dim
La Castafiore !
 
Messages: 9720
Inscrit le: Ven Déc 30, 2005 18:17 pm
Localisation: Var (83)

Messagepar Dim » Mer Déc 13, 2017 9:14 am

JMH a écrit:J'accorde beaucoup à l'esthétique autant qu'au timbre.

Dans ce cas j' t'invite à aller voir des artisans qui travaillent des essences autres que le Dalbergia, comme les clarinettes JL par exemple
https://www.joyeleroy.com/instruments
L'ingénieur Barnier est formel, le projecteur de particules à double polarisation chromatique entrera en résonnance avec le palpeur de mirette si vous avez le malheur de le laisser branché. Il en résultera la destruction de votre beau câbleur tout neuf.
Avatar de l’utilisateur
Dim
La Castafiore !
 
Messages: 9720
Inscrit le: Ven Déc 30, 2005 18:17 pm
Localisation: Var (83)

Messagepar ceciledesb » Mer Déc 13, 2017 10:05 am

JMH a écrit:Il ne vend que du BC en clarinette. D’ou mon choix: Tosca, Divine ou Légende. Sachant que la seule qu’il a en stock parmi ces 3 modèles, c’est la Tosca. C’est donc la seule que je pourrais essayer et comparer. Mais mon niveau ne sera pas suffisant je pense pour choisir parmi n’ Tosca.
Mais mon luthier m’a dit qu’il devait retoucher la majorité des clarinettes qu’il recevait afin de les rendre quasi parfaite. Alors je lui ferais tout simplement confiance.

Euh, que ton luthier ne fasse que BC, ok c'est courant et tu y trouveras surement ton bonheur
Par contre qu'il ne puisse pas te proposer autre chose comme modèle que Tosca c'est pour le moins bizarre
Normalement tu devrais pouvoir lui demander à essayer les autres modèles, évidement cela demandera peut être un peu de temps pour qu'il en reçoive mais il ne devrait pas y avoir de problèmes (perso moi si un luthier me proposait qu'un seul modèle j'irais voir ailleurs). Un essais de clarinettes cela s'organise un peu à l'avance.
Dim a écrit:Comme le modèle de clarinette, c'est pas parce que c'est le plus cher et le plus haut de gamme que forcément c'est l'instrument qui va te convenir, beaucoup de clarinettistes expérimentés n'aiment ni la Tosca (souvent jugée physique, difficile) ni la Divine (souvent jugée sans intérêt surtout par rapport au prix) en revanche on peut très bien être séduit par une Yamaha pro, tu peux t'offrir les chaussures les plus chères du monde, si elles ne sont pas à ta taille tu vas souffrir avec, c'est comme ça. D'où l'intérêt d'acquérir une expérience pour au moins savoir juger un instrument.

je ne peut être que d'accord avec ça.D'ailleurs lors de mes derniers essais sib, j'avais pas dutout aimé la Tosca, j'avais trouvé la Festival bien meilleure

JMH a écrit:D’un point de vue esthétique, la Divine avec les nervures du bois est magnifique, c’est dommage que la Tosca n’est pas cette possibilité.
Encore merci pour vos retours.

Ah oui si tu veux t'acheter une clar pour la déco, mais bon après les nervures on ne les voit pas lorsque l'on joue et le public non plus, alors à part quand tu ouvres ta boîte pour la monter....
Selmer Signature Sib - Récital La - BD5 - Steuer Exclusive 3.5 - Ligaphone C.L.A.S Or

Pour retrouver mon post de présentation c'est ici

"Jouer juste c'est jouer faux ensemble."
Avatar de l’utilisateur
ceciledesb
Rouge-gorge
 
Messages: 710
Inscrit le: Ven Aoû 21, 2015 13:45 pm
Localisation: Suisse (Lausanne)

Messagepar Henri » Mer Déc 13, 2017 10:10 am

Comme toi j'ai voulu me faire plaisir il y a quelques années. J'étais vieux (donc riche :wink: ) mais pas débutant.
J'ai essayé plusieurs Buffet : RC Prestige, Festival, Tosca, en bois et en green-line.
Celle qui m'a séduit est la Festival GL. Je n'ai pas du tout aimé la Tosca ...
Henri
Chat noir
 
Messages: 1071
Inscrit le: Ven Mar 27, 2009 8:51 am

Messagepar jp » Mer Déc 13, 2017 10:21 am

Par contre, un vendeur d'instruments qui n'a que du Buffet comme clarinettes (et que vando comme becs?) ça s'appelle un concessionnaire. Et je trouve ça assez moyen.
jp
"L’histoire nous enseigne que se fier à la future bonne volonté d’un narcissique immoral et vindicatif n’est pas une très bonne stratégie à long terme".M.T. Anderson pour Slate
Avatar de l’utilisateur
jp
Slap's King
 
Messages: 4828
Inscrit le: Sam Mai 14, 2005 21:09 pm
Localisation: Grenoble

Messagepar JMH » Mer Déc 13, 2017 12:02 pm

C'est vrai que cela ne donne pas beaucoup de latitude, mais Buffet est une marque reconnu et la demande est là. Alors, c'est un choix commercial qu'il a pris. Je ne veux pas le défendre mais uniquement le comprendre.
Je souhaiterais bien essayer et voir d'autre fabricant.
Ce qui m'importe aussi, c'est la qualité du SAV. Dans la région, les professionnels et professeurs le conseillent pour son professionnalisme et son savoir faire. Alors pour moi c'est aussi un gage de pérennité.

J'ai commit une erreur dans le titre et les post, Ce n'est pas Greenline mais Green Line.
Je viens de constater que j'ai fait une erreur sur le bois de la Tosca, il est naturel. Par conséquent, identique à la Divine. :D
JMH
Touriste
 
Messages: 23
Inscrit le: Mar Déc 12, 2017 15:42 pm

Suivant

Retourner vers Clarinette

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 27 invités

cron