Seles prologue

On parle ici de tout ce qui touche de près ou de loin à la clarinette exclusivement.

Messagepar Le Bassiste » Mar Juil 05, 2016 19:55 pm

Pour de jeunes élèves qui peuvent cogner leur instrument, ça me paraît sensé. Même c'est pratique, légèreté tout ça. Moi ça ne me choque pas. (Je ne choque pas ma clarinette non plus, hein... :mrvert: ).
"Cette clarinette remplacera très certainement dans un temps très rapproché la clarinette en bois". (Publicité Selmer pour la clarinette en métal, 1927).
Avatar de l’utilisateur
Le Bassiste
Chat noir
 
Messages: 1033
Inscrit le: Ven Jan 30, 2015 13:01 pm
Localisation: Caen

Messagepar Sapin » Mar Juil 05, 2016 21:24 pm

Excellent, le pavillon cerclé de caoutchouc !!

Vous en dites quoi, ceux qui disent qu'il n'y a que Buffet qui ose lancer de nouveaux trucs ? :wink:
Avatar de l’utilisateur
Sapin
Tentacule géant
 
Messages: 566
Inscrit le: Ven Oct 10, 2014 16:58 pm
Localisation: Sion (CH)

Seles prologue

Messagepar clarybole » Mer Juil 06, 2016 7:02 am

Le Bassiste a écrit:Pour de jeunes élèves qui peuvent cogner leur instrument, ça me paraît sensé. Même c'est pratique, légèreté tout ça. Moi ça ne me choque pas. (Je ne choque pas ma clarinette non plus, hein... ).

Poudre aux yeux !
C'est le genre de protection... qui ne protège pas. Tout du moins pas plus qu'un bague métallique.
Il aurait fallu englober le dessous du pavillon pour que ce soit efficace.
souffler n'est pas jouer !
Avatar de l’utilisateur
clarybole
Dieu grec
 
Messages: 397
Inscrit le: Sam Mar 26, 2016 18:44 pm
Localisation: Lyon

Messagepar Dim » Mer Juil 06, 2016 7:50 am

Sapin a écrit:Vous en dites quoi, ceux qui disent qu'il n'y a que Buffet qui ose lancer de nouveaux trucs ?


Remplacer un cerclage en métal par un cerclage en plastoc....C'est vrai, fallait oser :mrvert:
- Comment dois-je l'entendre ?
- Par les oreilles, ces choses, des deux côtés de votre tête. J'ai les mêmes et vous me les échauffez.
Alambic Dieudonné Corydon Talon
Avatar de l’utilisateur
Dim
La Castafiore !
 
Messages: 8198
Inscrit le: Ven Déc 30, 2005 18:17 pm
Localisation: Var (83)

J'ai acheté une Prologue

Messagepar Leko » Jeu Nov 10, 2016 12:55 pm

Voilà 12 ans que je traîne ma Yam 250, j'ai donc voulu (enfin) passer à une clarinette en bois, en visant la gamme des clarinettes d'études. Je suis donc allé hier chez le luthier pour essayer et comparer la 650, la E13, et la Prologue.

La 650: Je me suis tout de suite senti chez moi : même clétage que ma 250, perce très semblable: J'ai posé mes doigts comme d'habitude, et ils sont tout de suite tombés sur les trous. Toujours une facilité d'émission extrême, avec comme nette amélioration (par rapport à la 250), une justesse irréprochable dans tous les registres. Bref, une bonne base de comparaison.

La Prologue : Perce et clétage très semblable à la 650, aucun souci d'adaptabilité. Je dirais même que le clétage offre une meilleure réponse : plus faible amplitude des clés et peut-être ressorts plus vifs ? Par rapport à la 650, l'émission est un peu moins facile et j'ai eu l'impression que le son était plus rond, surtout dans les graves. Pour le reste, après 15 bonnes minutes de chauffe, j'ai atteint un régime de justesse stable un peu partout.

La E13: Alors là, perce et clétage vraiment différents des deux précédentes clarinettes : J'ai eu l'impression que les trous étaient plus rapprochés et que les clés étaient plus courtes (difficulté à les accrocher avec l'auriculaire). C'est juste une histoire d'habitude, mais personnellement, ça m'a vraiment gêné. Niveau son, et facilité d'émission, on est dans les mêmes eaux que la Prologue. Par contre, l'exemplaire en question avait des gros problèmes de justesse : même bien chauffée, et en soutenant le plus possible, elle est restée basse dans l'ensemble, voire très basse complètement bouchée. J'ai pu corriger en modifiant mon embouchure, et le luthier m'a proposé un barillet plus court. Mais bon, ça ne m'a pas semblé très viable...

Bilan :

La 650 : Très bien, mais un peu trop semblable à ce que je connais déjà. Je ne voulais au final pas investir dans un instrument qui me donnerait peu ou prou la même expérience de jeu.

La Prologue : Sensations différentes de la Yam, point de vue émission et son, et plein de points positifs niveau mécanique. L'assurance de faire évoluer mon jeu grâce à une expérience et un ressenti différent.

La E13 : Très bonne sonorité (et puis esthétiquement la plus jolie des trois, selon moi). Mais trop d'incertitudes : Serai-je capable de m'adapter à la perce et au clétage vraiment différents de ce dont j'ai l'habitude ? Est-ce l'instrument qui était particulier, ou mon embouchure qui ne lui correspondait pas ? (J'aurais pu demander à en essayer une autre, mais le clétage était déjà rédhibitoire donc bon...)

Au final, j'ai demandé à essayer une deuxième Prologue pour faire une contre-mesure, très satisfaisante, puis je suis rentré chez moi avec la première que j'avais essayé.

Donc plutôt content de mon achat, même si j'ai un peu de mal à emboîter le pavillon sur le corps du bas pour le moment...
Avatar de l’utilisateur
Leko
La nouvelle star
 
Messages: 143
Inscrit le: Sam Fév 21, 2009 11:16 am
Localisation: Clermont-Ferrand

Messagepar Yanno56 » Jeu Nov 10, 2016 19:45 pm

Merci Leko, j'ai trouvé très intéressant ton retour sur tes essais des 3 clarinettes.
J'ai choisis la 650 de mon bord il y a bientôt 8 mois.
Par rapport aux différences d'émission, tu dirais que tu dois fournir plus de souffle dans la prologue par rapport à la 650? Ou c'est plus une différence de technique?
Pour la E13, tu sembles l'avoir moyennement apprécié, mon luthier me l'avait carrément déconseillée pour des soucis de fiabilité comparé à ses équivalents... Ton essai semble confirmer sa mise en garde qu'il m'avait faite. (il parlait des nouvelles E13 fabriquées, les anciennes seraient super par contre)
Avatar de l’utilisateur
Yanno56
La nouvelle star
 
Messages: 102
Inscrit le: Mar Mar 08, 2016 22:12 pm

Messagepar Leko » Ven Nov 11, 2016 16:09 pm

En effet, j'ai trouvé que la 650 offrait moins de résistance au flux d'air. Après, pourquoi ? :|
Ça peut venir de ma technique comme de l'instrument...
Après, c'est dur à décrire. Je ne dirais pas "plus de souffle", mais un souffle "plus large", "plus ample"... :?

Et pour revenir à la fiabilité des E13, cela ne viendrait-il pas du faible degré d'industrialisation du process de BC ? J'ai vu que la marque Seles correspondait à des produits plus industriels (standardisation et rationalisation des éléments, machines à commande numérique...), que la marque Selmer qui se voulait volontairement plus artisanale, avec une image de lutherie plus traditionnelle...

Je suis aussi persuadé que les Yamaha sont produites avec un fort degré d'industrialisation (ils sont trop forts là dedans, les japonais).

Mais où en est Buffet ?
Avatar de l’utilisateur
Leko
La nouvelle star
 
Messages: 143
Inscrit le: Sam Fév 21, 2009 11:16 am
Localisation: Clermont-Ferrand

Messagepar edp » Ven Nov 11, 2016 19:18 pm

Je ne suis pas aux petits secrets, mais voici ce que j'ai cru comprendre :

Selmer fabriquait encore il y a peu (et je crois fabrique encore pour les instruments "Selmer") tout de A à Z, y compris les vis. BC les vis c'est sous-traité depuis belle lurette, je connais un retraité qui a dû refaire un filetage d'une vieille BC qu'il avait eu étant gamin et la réponse de BC (où il est introduit) c'est "mais on n'a pas les côtes, on ne fabriquait plus nos vis ni les boules à cette époque". En fait, "plus industriel" il faut comparer cela à ce que fait Selmer sur ces clarinettes pro et non pas à BC où là tout est plus industriel même sur le haut de gamme.

En revanche sur la E13 moi je n'ai pas eu de problème de fiabilité qui m'ait semblé exceptionnel (sauf qu'elle est arrivée déréglée chez le luthier qui a eu 2h de boulot dessus) ; plusieurs tampons ont été vite changés, mais je me demande si ce n'est pas dû à la baudruche.

Evidemment, infos à vérifier je ne suis pas dans les secrets des lieux
Clar alto, cor de basset, clar sib, clar en la, plus de clar basse
edp
Chat noir
 
Messages: 1976
Inscrit le: Lun Avr 09, 2007 22:38 pm
Localisation: IDF

Messagepar Le Bassiste » Mer Mar 15, 2017 11:53 am

J'avais pas pensé revenir ici mais on a testé la Prologue lors des rencontres Carafon, et c'est la clarinette que j'ai le plus joué là-bas. Elle est super. Belle, confortable, facile, bon son, j'adore.
"Cette clarinette remplacera très certainement dans un temps très rapproché la clarinette en bois". (Publicité Selmer pour la clarinette en métal, 1927).
Avatar de l’utilisateur
Le Bassiste
Chat noir
 
Messages: 1033
Inscrit le: Ven Jan 30, 2015 13:01 pm
Localisation: Caen

Messagepar -bn- » Jeu Mar 16, 2017 19:13 pm

Il est vrai que la prologue est un véritable petit bijou agréable à jouer :oops:
Avatar de l’utilisateur
-bn-
Touriste
 
Messages: 25
Inscrit le: Lun Jan 16, 2017 12:24 pm
Localisation: Le Mans

BC E13 ou Selmer Prologue ?

Messagepar jorg39 » Mer Avr 19, 2017 7:57 am

Bonjour
Je suis à la recherche d'une clarinette d'étude de bonne qualité et j'hésite entre ces deux modèles pour ma fille qui termine sa deuxième année au conservatoire.
Elle joue actuellement sur une Selmer serie 10S de location donc j'aime beaucoup le son.
Mon budget étant un peu limité, je me suis tourné vers le marché de l'occasion et je suis tombé sur une Selmer Prologue de 1992 ou 1993, très peu jouée.
Qu'en pensez vous ?
Son professeur avait parlé d'une BC E13 ou E11 mais j'ai lu ici même que les Selmer Prologue étaient au moins aussi bien dans cette même gamme.
Merci pour vos avis éclairés.
Cordialement
Jorge
jorg39
Touriste
 
Messages: 3
Inscrit le: Mer Avr 19, 2017 7:38 am

Messagepar Dim » Mer Avr 19, 2017 8:16 am

Il ne s'agit pas du même instrument, Celle dont tu parles c'est la Selmer Prologue qui était la première clarinette de la gamme Selmer qui ne faisait pas d'instruments d'études à l'époque, ils ne la fabriquent plus aujourd'hui.
La prologue dont on parle là, c'est la Seles Prologue, qui est une toute nouvelle gamme d'instruments de chez Selmer.
L'une comme l'autre jouent dans la même gamme que la E13, il faudrait que ta fille essaye les deux pour qu'elle puisse faire la différence, mais si ta Prologue est une bonne occase, pourquoi pas, les conservatoires ont tendance à faire du tout Buffet-Crampon, ce qui n'a rien d'objectif.

Combien elle coûte la Prologue ? Elle est révisée ? C'est chez un pro ou particulier ?
- Comment dois-je l'entendre ?
- Par les oreilles, ces choses, des deux côtés de votre tête. J'ai les mêmes et vous me les échauffez.
Alambic Dieudonné Corydon Talon
Avatar de l’utilisateur
Dim
La Castafiore !
 
Messages: 8198
Inscrit le: Ven Déc 30, 2005 18:17 pm
Localisation: Var (83)

Messagepar jorg39 » Mer Avr 19, 2017 8:49 am

La prologue une occase chez un particulier non révisée et proposée à 400 euros. Je l'ai vue, elle a l'air en bon état et a été très peu jouée (avantage ou inconvénient ?), à peine quelques années car celui qui en jouait est tombé malade et décédé puis plus de 15 ans.
Ma fille pourra l'essayer dans une semaine je pense mais comme on n'habite pas tout près, il faut s'organiser.
Et le fait qu'elle joue déjà une Selmer 10S est ce un avantage ? L'ancienne Prologue est elle plus facile à jouer ?
Merci pour tes conseils
jorg39
Touriste
 
Messages: 3
Inscrit le: Mer Avr 19, 2017 7:38 am

Messagepar Dim » Mer Avr 19, 2017 9:12 am

C'est ni un avantage ni un inconvénient, le passage d'une clarinette à l'autre se fait quasiment tout seul, qu'elle reste sur Selmer ou qu'elle passe sur Buffet, ça reste des clarinettes, les toutes petites différences qu'on peut trouver dans les différentes marques sont minimes, ça prend guère plus d'1/4 d'heure à s'habituer.

L'avantage à été de pouvoir commencer sur une 10S, qui est nettement meilleure (à mon avis, à mon goût) qu'une E13, en revanche, entre E13 et Prologue, c'est assez semblable.

Après, sans voir la clarinette, on peut difficilement dire si c'est une affaire ou pas, 400 Euros si elle est nickel, oui, mais tant elle à besoin de 200 Euros de réglages (je dis au pif, j'en sais rien), et là ça ne vaut plus le coup.

De toute façon, un instrument qui n'a pas joué depuis longtemps doit passer dans les mains d'un luthier, peut-être pour rien, mais quand même, et il faut y aller très doucement au moment de la "remise en route", il y a des posts explicatifs là dessus, sans quoi il y a un risque plus important de fente.
- Comment dois-je l'entendre ?
- Par les oreilles, ces choses, des deux côtés de votre tête. J'ai les mêmes et vous me les échauffez.
Alambic Dieudonné Corydon Talon
Avatar de l’utilisateur
Dim
La Castafiore !
 
Messages: 8198
Inscrit le: Ven Déc 30, 2005 18:17 pm
Localisation: Var (83)

Messagepar Pierolivier » Ven Avr 21, 2017 11:01 am

jorg39 a écrit:La prologue une occase chez un particulier non révisée et proposée à 400 euros. Je l'ai vue, elle a l'air en bon état et a été très peu jouée (avantage ou inconvénient ?), à peine quelques années car celui qui en jouait est tombé malade et décédé puis plus de 15 ans.
Ma fille pourra l'essayer dans une semaine je pense mais comme on n'habite pas tout près, il faut s'organiser.
Et le fait qu'elle joue déjà une Selmer 10S est ce un avantage ? L'ancienne Prologue est elle plus facile à jouer ?
Merci pour tes conseils

Dim a indiqué l'essentiel concernant les précautions à prendre lorsqu'il s'agit d'acheter une clarinette d'occasion, l'idéal serait que tu puisse montrer cette clarinette à quelqu'un qui puisse te dire dans quel état elle se trouve avant de décider de l'acheter.
Concernant le modèle lui même, cette Prologue (1ère version) est un copié collé de la 10s. Elle est apparue en 1993 lorsque la 10S a été remplacée par la 10SII, la société Selmer en a profité pour créer une clarinette d'étude, la 10S fonctionnant très bien ils ont donc simplement repris le même modèle (perce, clétage) en simplifiant la fabrication, les cheminées et les tenons sont rajoutés et en matière synthétique.
Donc en résumé ta fille ne sera absolument pas déstabilisé, elle va retrouver les mêmes sensations qu'avec la 10S de location puisque qu'il s'agit de la même clarinette.
J'ajouterai que c'est une très bonne clarinette, particulièrement robuste du fait que les parties qui fragilise l'instrument au moment de l'usinage (cheminées & tenons) sont rapportées.
PO
En ces temps difficiles, il convient d'accorder notre mépris avec parcimonie, tant nombreux sont les nécessiteux. François-René de Chateaubriand



mes pouêts !
Avatar de l’utilisateur
Pierolivier
Gardien du temple
 
Messages: 4914
Inscrit le: Lun Oct 21, 2002 8:13 am
Localisation: Seine St Denis

PrécédentSuivant

Retourner vers Clarinette

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités